Alejandro Gomez n'est plus un joueur de Bergame    Milan AC : Ibrahimovic a présenté ses excuses    La directrice des médias limogée    Le juge menace de "quitter son corps"    Cafouillage paralysant    L'automobile tente une "reprise" sur une pente raide    Intouchable Bouteflika jusqu'à quand?    L'ambassadrice de Turquie rend visite au Soir d'Algérie    L'acte d'accusation de Trump déposé au Sénat    L'engagement de Rolls-Royce    Les ambitions ailées de General Motors    Rappel et excuses de Mercedes    La justice turque émet 90 mandats d'arrêt    Confrontations entre agriculteurs et policiers    Le RND émet quelques réserves    Le ministre des Moudjahidine hospitalisé en Espagne    La coupe de la Ligue remplace la coupe d'Algérie    Première défaite du MCA et du MCO    Belmadi inspecte le stade Mustapha-Tchaker de Blida    Le mystère des actionnaires    «Le Cameroun est sur la bonne voie»    24 heures antigonflette : chaque boisson a ses qualités    Les croissants    Racines grasses et tiges sèches, deux fois plus d'entretien !    Un élève agresse le directeur dans son bureau    À TRAVERS    Axxam nnegh diffusée sur la chaîne YouTube du TNA    Hafila Tassir doublement primée    Le projet présenté demain à Agouni Gueghrane    Décès du moudjahid Mohamed Guentari    Lecteur d'Apulée de Madaure    Autoroutes à étages et relance du système de régulation du trafic : Des projets réalisables ou simple effet d'annonce    Mouloudia d'Alger : El Mouaden libéré, Ibara en stand-by    Budget des communes à Bouira : La moitié des PCD pour les zones d'ombre    Sidi Naâmane : Une maison historique menace ruine    Mort d'un Algérien en Belgique: Les curieux dérapages de la presse belge    Djerad somme les Douanes à faire plus contre la corruption    LE BOUT DU FIL    Selon une étude menée par Sonelgaz- Covid-19 : le tabagisme, un important facteur de risque    La clé de tous les soucis    Appel à la levée des sanctions économiques contre la Syrie    "Les Douanes doivent contribuer à la lutte contre la corruption"    "On voit le bateau couler et on ne fait rien"    L'Etat attaché à la moralisation de l'action politique    "Une dérobade historiquement indigne"    Charfi répond aux «petits» partis    Atteinte à la vie privée des enfants: Des télés privées menacées de poursuites judiciaires    Mohamed Charfi défend le principe des 4 %    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Handicapés: lancement de la plate-forme numérique "La solidarité nationale à l'écoute"
Publié dans Algérie Presse Service le 03 - 12 - 2020

La plate-forme numérique "La Solidarité nationale à l'écoute" a été lancée jeudi au Centre international de conférences (CIC) à Alger dans le but de fournir un ensemble de prestations sociales gérées par les services du secteur de la Solidarité nationale, notamment en faveur des personnes handicapées.
Dans un exposé sur cette plate-forme numérique, lancée à l'occasion de la célébration de la Journée internationale des personnes handicapées, présidée par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, la sous-directrice de la communication et des systèmes d'information, Djeddi Doudja, a précisé que cette initiative "s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan du gouvernement, notamment son volet lié à la modernisation et à la numérisation de l'administration, à la simplification et à l'amélioration des procédures administratives et au rapprochement de l'administration du citoyen".
Cette application, lancée à l'initiative du ministère de la Solidarité nationale pour signaler les personnes âgées en difficulté, les sans abri et les personnes handicapées, vise principalement à "mettre en place des mécanismes contribuant à la prise en charge matérielle et morale des groupes vulnérables au sein de la société", a expliqué l'intervenante.
Et d'ajouter que "le citoyen peut créer son compte sur cette plate-forme numérique pour pouvoir soumettre et suivre ses demandes et recevoir des réponses une fois ses demandes traitées par les services de la direction de l'action sociale de sa wilaya de résidence".
De plus, cette application "prévoit, au niveau de l'administration centrale, un mécanisme de suivi et de contrôle du niveau de prise en charge des demandes des citoyens au niveau local", a souligné la responsable.
Dans une déclaration à la presse en marge de cet événement, Mme. Krikou a fait par d"'une nouvelle stratégie nationale pour le renforcement de l'insertion socioéconomique des personnes souffrant de handicap, dans le cadre d'une politique visant à promouvoir les droits de cette frange de la société.
Lire aussi: ONU: l'Algérie réalise de "grandes avancées" dans la promotion des droits des handicapés
A ce propos, la ministre a rappelé les efforts déployés par son département pour renforcer l'insertion de cette frange de la société, en coordination avec les secteurs concernés et la société civile, et avec la participation des instances onusiennes en Algérie.
Intervenant à cette occasion, les personnes handicapées ayant bénéficié de fauteuils roulants, de versions électroniques du Sint Coran ou encore celles auxquelles ont été remises des clefs d'appartement, ont accueilli favorablement cette initiative qu'ils ont qualifiée de "bon geste" traduisant la volonté politique de prendre en charge cette catégorie de la société.
Honorés à l'occasion de la Journée mondiale des personnes handicapées, nombre de champions sportifs ont salué cette initiative qui les pousse, selon eux, à la persévérance et à décrocher davantage de trophées et porter haut les couleurs nationales dans les manifestations internationales.
Par la même occasion, un documentaire a été diffusé pour mettre en avant les efforts et les atouts du secteur de la Solidarité nationale, démontrant la prise en charge de "236 établissements spécialisés, 15 annexes d'éducation pour enfants aux besoins spécifiques, 158 centres psychopédagogiques pour accueillir les enfants atteints de handicap moteur, 46 écoles pour enfants malentendants, 24 autres pour enfants muets et 8 centres psychopédagogiques pour les enfants atteints de handicap physique".
"Les personnes aux besoins spécifiques bénéficient des différents programmes d'insertion et d'emploi offerts par l'Agence de développement social (ADS) et l'Agence nationale de gestion du micro-crédit (ANGEM), sous la tutelle du ministère de la Solidarité nationale", a encore précisé le documentaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.