7 façons de faire plus de sport au quotidien sans vous en rendre compte    Recouvrement des fonds détournés: L'Algérie en appelle à la responsabilité de l'ONU    Anis Rahmani condamné à trois ans de prison    Quelles formes pénales ?    Incendie d'un véhicule à Tizi Ouzou: Deux enfants succombent à leurs graves brûlures    Le Brent franchit la barre des 70 dollars    Le compte à rebours commence    Zeghdoud à la barre de l'USMA    "Beaucoup reste à faire"    148 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    Des perturbations annoncées dans 5 communes d'Alger    Les femmes battent le pavé à Alger    «Journée de la colère» avec une nouvelle dégringolade monétaire    30 Morts    Après l'opposition, le pouvoir revendique la victoire    Lamentable posture pour les «démocrates»    Chanegriha rend hommage à la femme algérienne    Joan Laporta, le grand retour    Brèves Omnisports    Ouallal et Asselah précocement éliminées    Un repère pour la fixation des prix des médicaments    Le rêve d'une reprise    Quand les banques n'appliquent pas    La santé pour tout le monde    Une neuvième victime retrouvée    Fin de la polémique sur les «tarawih»    Une exposition collective au Palais de la culture    «Résistance des femmes en Afrique du Nord»    Par-delà le bien et le mal    La réunion du GST-Mali, une opportunité pour faire le point sur le processus d'Alger    USMA: Zeghdoud nouvel entraineur    Des expériences féminines en matière "d'entrepreneuriat culturel" présentées à Alger    Sonelgaz: un indicateur de veille pour recenser les cas de discrimination hommes/femmes au travail    Crue de l'Oued Meknassa: le corps sans vie d'une huitième victime, retrouvé    Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    "Nous reprenons confiance"    La FIFA officialise l'accord de Rabat    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Tendances instables    Les think tanks et l'universitaire dans la sphère de l'économie de la connaissance    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    C'était un certain 08 mars 2007    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Polisario salue les mesures pratiques des partis écologistes européens pour défendre la légalité internationale au Sahara Occidental
Publié dans Algérie Presse Service le 09 - 12 - 2020

Le Front Polisario, s'est félicité, mardi à travers sa représentation en Europe et à l'Union européenne (UE), des mesures pratiques approuvées par les partis écologistes européens pour défendre la légalité internationale au Sahara Occidental, a indiqué l'Agence de presse saharienne (SPS).
Le Front Polisario, a salué aujourd'hui dans un communiqué, les mesures "pratiques" adoptées par les partis écologistes européens pour défendre la légalité internationale au Sahara occidental "par une confrontation résolue à toute mesure visant à conférer toute forme de légitimité à l'annexion et à l'occupation illégale du pays et en poussant l'Europe à jouer un rôle plus positif pour le parachèvement de la décolonisation du Sahara Occidental, ainsi que le soutien aux efforts des Nations Unies à cet égard".
Le Front Polisario a salué la décision rendue par la 32e Conférence des partis écologistes en Europe, qui s'est tenue du 2 au 6 décembre 2020, soulignant que la décision indiquait "la bonne voie à suivre pour le reste des groupes politiques et des partis européens, qui est la voie du soutien à la légalité et au droit international", ajoute le communiqué.
L'Alliance européenne des partis verts a réaffirmé sa position en faveur du droit inaliénable du peuple sahraoui à l'autodétermination à travers "un référendum libre, démocratique et juste sous la supervision des Nations Unies comme stipulé dans ses résolutions et sa charte". L'Alliance des verts a également condamné l'agression menée par l'occupant marocain et sa violation permanente des droits de l'homme au Sahara Occidental.
A cette occasion, le Polisario a présenté ses "remerciements aux partis des verts en Europe pour cette position de solidarité, en cette conjoncture cruciale de la lutte du peuple sahraoui, suite au déclenchement à nouveau de la lutte armée au Sahara Occidental après la violation par le Maroc du cessez-le-feu, le vendredi 13 novembre dernier ".
Le front Polisario a estimé que l'UE «a raté la chance en or d'être partie du processus de règlement du conflit, à travers l'accompagnement des deux parties en toute neutralité et équité pour garantir l'application du plan onusien et l'instauration de la paix et de la justice dans une région clé pour la sécurité et la stabilité du vieux continent». «Ainsi, l'UE aura choisi, sous l'influence d'une minorité de puissances, d'être partie du problème, en continuant à adopter un comportement complaisant envers le Royaume du Maroc», précise la même source.
«Il est dans l'intérêt de l'Europe, de la région et du monde entier que tous les efforts soient réunis pour l'instauration d'une paix effective qui ne saurait être définitive, qu'en remplissant le critère d'équité et de justice, d'où l'importance cruciale de la récente décision du parti vert européen», précise le document.
Lors de son 32 e Conseil, le parti vert européen a appelé la commission de l'UE à suspendre les accords de pêche et de commerce avec le Maroc, englobant les territoires du Sahara occidental.
Le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité avait plaidé pour la condamnation de l'agression et des violations des droits de l'Homme commis par le Maroc au Sahara Occidental, préconisant la relance effective du processus de négociations entre le front Polisario et le Maroc, sous l'égide de l'ONU pour parvenir à une solution durable du conflit, garantissant le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.