Installation du nouveau chef de Sûreté de la wilaya de Tipasa    Une AG élective «bis» le 24 avril    Les psychotropes ravagent les jeunes    Lancement de la 14ème édition de son concours «Media Star»    L'AC Milan, la Juventus et l'Inter se sont prononcés pour la Serie A    « Liberté » réagit au placement sous mandat de dépôt de son journaliste Rabah Karèche    Produits agricoles : Hemdani prévoit la stabilisation des prix dans quelques jours    Guardiola explique les raisons de la non-participation de Mahrez face à Chelsea    Boukadoum et Beldjoud reçus par le Premier ministre libyen    Poursuite du recensement des zones d'ombre à l'échelle nationale    Sahara occidental: le Polisario demande "un cadre plus sérieux" pour les négociations    Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine 2021    Archives algériennes : une mémoire confisquée ?    Coronavirus:163 nouveaux cas, 117 guérisons et 5 décès    Nouvelles attaques de l'APLS contres les forces d'occupation marocaines    Disparition de la chanteuse Naïma Ababsa: Une femme d'exception, une dame de coeur    Eau : le déficit national de pluviométrie compris entre 20 et 30 % sur les trois dernières années, selon le ministre    Justice : Procès de Tabou reporté, Boumala relaxé    FAF : La passation de consignes entre Zetchi et Amara demain    Les Kabyles dès aujourd'hui au Cameroun    La BADR vulgarise ses produits    Coupe de la Ligue: derby à Magra, chocs à Médéa et Alger    Les ménages à rude épreuve    «Le sondage doit devenir un réflexe»    Kafteji    Retard dans le versement des salaires «La dignité de l'enseignant est une ligne rouge»    Barça - Piqué : "C'est comme recommencer à zéro"    L'hommage oublié aux victimes du Printemps noir    Bachar Al Assad pour un 4e mandat    C'est l'escalade !    Sindbad le marin, une femme exceptionnelle !    Le Musée des beaux-arts d'Alger restaure des œuvres de Rodin    À Chypre, l'héritage des Templiers est une réalité    Garde à vue prolongée pour les manifestants arrêtés vendredi    L'Algérie a besoin d'un baril à plus de 169 dollars    KAMEL CHIKHI CONDAMNE À 2 ANS DE PRISON FERME    6 ans de prison pour deux anciens DG    Quoi attendre du Conseil d'administration ?    Es-Sénia: Démolition de quatre constructions illicites    Intolérable gaspillage!    Conclave des opérateurs de l'Ouest    «Rachad doit être classé organisation terroriste»    Le Niger s'enfonce dans la tragédie    Le deuxième remplissage aura lieu en juillet et août    Les autorités annoncent de nouvelles mesures sanitaires    Un "rendez-vous marquant" pour Ammar Belhimer    Le buste d'Audin fait polémique    «J'ai enseigné tamazight, clandestinement»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un politiste chilien dévoile les manœuvres du Maroc visant à entraver la solidarité avec le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination
Publié dans Algérie Presse Service le 26 - 01 - 2021

SANTIAGO – Le politiste chilien, Esteban Silva, a dévoilé les manœuvres du Maroc qui dépense des sommes colossales dans un lobby au Chili et en Amérique latine pour entraver la solidarité avec le droit du peuple du Sahara occidental à l'autodétermination et à l'indépendance et la reconnaissance de la République sahraouie par les pays de la région.
Intervenant dans l'émission "Verdadera Justicia" (la vraie justice), diffusée sur le site "El Vecino Normal", Esteban Silva, dirigeant de "Unidad Social" et "Movimiento del Socialismo Allendista de Chile", a révélé que "le Maroc dépense des sommes colossales dans un lobby au Chili et en Amérique latine pour acheter les consciences des parlementaires et des hommes politiques dans le but d'entraver la solidarité avec le droit du peuple du Sahara occidental à l'autodétermination et à l'indépendance".
La déclaration d'Esteban Silva intervient suite au soutien apporté par la commission des relations internationales de la Chambre des représentants chilienne à la décision de l'ancien président américain Donald Trump sur le Sahara Occidental occupé.
Ce soutien "inhabituel" est "absolument inacceptable", a-t-il affirmé.
Et d'ajouter que cette position "scandaleuse" de la commission, adoptée "sous la pression exercée par le lobby marocain illégal sur les institutions au Chili" fait partie de "la stratégie de désinformation et de propagande internationale contre le peuple sahraoui qui se bat pour son indépendance au XXIe siècle".
M. Esteban a cité un exemple «claire de la pression marocaine au sein de la chambre des représentants qui a ciblé le libéral Vlado Milosevic, ancien membre de l'union du Football qui, après avoir soutenu en 2014 une décision de la chambre des représentants réclamant au pouvoir exécutif la reconnaissance de la République sahraouie, a changé de position, il y a quelques jours, pour annoncer sa reconnaissance de la souveraineté présumée du Maroc sur le Sahara occidental ».
L'analyste a également rappelé que le représentant de l'ancien député de la capitale du Chili, Roberto leono,«connu pour son soutien, il y a quelques années, à la question sahraouie , à travers son parrainage et sa signature de plusieurs décisions appelant à la reconnaissance de la République sahraouie et sa condamnation des violations des droits de l'Homme » dans les territoires sahraouis occupés «fait désormais partie des principaux groupes de pression du Maroc au Chili», suite à «ses nombreux déplacements à Rabat».
M. Esteban a critiqué la position du président actuel de la chambre des représentants du Chili, Diego Paulson membre du parti «le renouveau national », disant qu'il a « saisi son poste en tant que président de la chambre des représentants pour annoncer son soutien à l'attaque militaire marocaine contre les civils sahraouis à El Guerguerat le 13 novembre dernier ».
Il a, enfin, dénoncé « la propagande utilisée par le régime marocain pour justifier son agression militaire contre les civils sahraouis » dans la zone tampon d'El Guerguerat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.