«L'ANP œuvre sans relâche à la sécurisation des frontières»    Les députés valorisent l'engagement du Gouvernement de présenter la Déclaration de politique générale    Foot/ CHAN 2022: Algérie-Libye en ouverture le 13 janvier au stade de Baraki    Coronavirus: 3 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    ONPO: 335 agences de tourisme autorisées à organiser la omra de l'année 1444 de l'hégire    La conjoncture difficile n'a pas eu raison de la détermination de l'Etat à préserver son caractère social    Escalade sioniste en Palestine: le silence de la communauté internationale déploré    «Toutes les conditions sont réunies pour son succès»    Ghardaïa: Deux morts et 17 blessés dans un accident de la route près de Mansoura    L'Algérie avance sur la voie de la véritable pratique démocratique    Benabderrahmane :«Près de 4 milliards USD à fin août 2022»    Ministère de l'Industrie: institution d'un comité de pilotage stratégique des filières textiles et cuir    Man City : Le taux de réussite délirant de Haaland    Real : Ancelotti n'accuse pas Benzema    Man City - Guardiola : "Certains joueurs n'étaient pas bons"    Benabderrahmane entame son grand oral    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    Ligue 1: l'ESS et le CSC se neutralisent, la JSK signe sa première victoire    Branchements illicites, manipulations frauduleuses sur les compteurs d'électricité: 1.814 cas de fraude et 436 dossiers devant la justice depuis janvier    Tiaret: L'appel des travailleurs de l'ONDECC    Commerce avec l'Algérie: L'Espagne a perdu plus de 230 millions d'euros en 2 mois    Entre contrebande et mauvaises habitudes: De nouveau, la pénurie d'huile de table    La pomme de terre victime de la pluie    Front social: La CSA veut être associée au dossier de revalorisation des salaires    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Benabderrahmane au charbon    Anouar Malek arrêté en Turquie    En un combat douteux    Poutine promet la victoire en Ukraine    Verdict le 5 octobre    Un week-end pour la propreté    60 milliards de DA réalisés en 2022    «Le don des reins est en déclin permanent»    Tirage clément pour l'Algérie    Nne E.N. New-look?    Les effets d'une profonde prise de conscience    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»    Hamza Bounoua commissaire pour la session 2024    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Grazie Meloni !    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Micro-entreprises : signature d'une convention entre Sonatrach et l'ANADE
Publié dans Algérie Presse Service le 09 - 03 - 2021

Une convention de coopération a été signée mardi à Alger entre la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach et l'Agence nationale d'appui et de développement de l'entrepreneuriat (Anade ex Ansej), portant sur le développement des micro-entreprises en leur confiant des projets entrant dans des segments d'activités de Sonatrach et/ou ses filières.
Ont signé la convention le PDG de la Sonatrach, Toufik Hakkar, et le DG de l'Anade, Mohamed Cherif Bouziane.
Organisée au siège de Sonatrach, la cérémonie de signature s'est déroulée en présence du ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, et du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Micro-entreprises, Nassim Diafat.
M. Arkab a estimé que la signature de cette convention permettra d'instaurer le cadre nécessaire pour faciliter la participation des micro-entreprises dans le développement des projets du Groupe Sonatrach dans les différents domaines des hydrocarbures, appelant à l'exécution de la convention "au plus vite".
C'est, en outre, l'occasion pour les jeunes entrepreneurs "d'acquérir l'expérience requise" et la "maîtrise des techniques les plus récentes qui fera d'eux la force de frappe de l'Algérie dans le secteur des hydrocarbures", a-t-il expliqué.
Pour sa part, M. Diafat a indiqué que cette convention diffère des précédentes du fait que Sonatrach et toutes ses filiales sont considérées comme "les fleurons" des entreprises algériennes.
Cette convention représente, selon lui, le cadre juridique qui permet aux micro-entreprises de bénéficier des marchés qui seront mis à leur disposition à travers des cahiers des charges dans les différents domaines d'activité de Sonatrach et de ses filiales.
Grâce à elle, ajoute-il, les jeunes qui aspiraient travailler à Sonatrach deviendront des chefs d'entreprises qui sous-traiteront avec ce groupe, expliquant que cette convention contribuera à la création d'un tissu de micro-entreprises et de start-up dans le domaine des hydrocarbures.
M. Diafat a, de plus, appelé à la mise en place d'un dispositif de contrôle et de suivi de ces micro-entreprises en orientant le financement des jeunes et la création d'entreprises en fonction des besoins de Sonatrach afin d'apporter une valeur ajoutée.
De son coté, M. Hakkar a estimé que la signature de cette convention s'inscrit dans la politique de Sonatrach de "soutien du contenu local et l'encouragement des micro-entreprises algériennes" à participer au développement du tissu économique et industriel du pays.
Elle vise, selon lui, à l'ouverture des marchés et des projets du Groupe Sonatrach au profit de ces micro-entreprises dans l'optique de chercher de nouvelles entités capables de donner une nouvelle dynamique pour la réalisation des projets de Sonatrach.
Le PDG du groupe pétrolier a souligné que Sonatrach et ses cadres mettront "leur expertise au service des micro-entreprises" leur assurant un accompagnement dans le domaine des hydrocarbures, qui "exige un niveau élevé de savoir faire".
S'exprimant à son tour sur la signature de cette convention, M. Bouziane l'a qualifiée de "rendez-vous historique" du fait qu'un "géant" comme Sonatrach a ouvert ses portes aux micro-entreprises en leur permettant d'accéder aux cahiers des charges de ses projets, indiquant que cet accès était "l'une des entraves de l'entrepreneuriat dans le segment des micro-entreprises".
Il a évoqué, en outre, le volet de l'accompagnement que le Groupe Sonatrach améliorera "en jouant son rôle d'entreprise citoyenne" à travers son soutien aux jeunes entrepreneurs et en les faisant profiter de son expertise.
A noter qu'un comité paritaire sera installé au plus tard 30 jours après la signature de cette convention ayant pour mission le suivi de la mise en œuvre et l'exécution de la convention.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.