Le FLN perd sept sièges, les indépendants grands gagnants    BAC à Khenchela: le sujet de la filière mathématiques remis par erreur à des candidats de la filière maths-technique    Appel à une refonte du système éducatif    Foot: l'Algérie s'incline face à l'Egypte en Coupe arabe des nations U20    Conférence Berlin 2 sur la Libye: Guterres appelle à la tenue des élections générales à la date prévue    Découverte d'un animal mort dans une cargaison de blé français livrée à Oran : Des opérateurs français réagissent    Chabet El Amer : Les villageois protestent devant le siège de l'ADE    Boumerdès : L'impatience des estivants    Coronavirus: 370 nouveaux cas, 247 guérisons et 10 décès    JSK-Coton Sport: le club espère 2.000 supporters, 10.000 refusés    165 000 quintaux de blé attendus    Croatie : Modric encensé par son sélectionneur    Adjudication de titres miniers : 238 offres techniques relatives à 38 sites retenues    Euro 2020 : Mourinho pas tendre avec Bruno Fernandes    Frank Heinrich: "l'autodétermination au Sahara occidental, du seul ressort du peuple sahraoui"    Le NAHD sommé de réagir, le CRB pour atteindre le podium    L'Algérie conserve ses quatre représentants    City veut-il troquer Kane contre Mahrez ?    Nouveau gouvernement : que sont les rumeurs devenues ?    4 activistes de Rachad arrêtés à Constantine    Procédure accélérée pour Bedoui    Boukadoum prend part à la réunion du Comité sur la Palestine des pays non-alignés    Le Polisario salue les marches de solidarité en Espagne    Lancement d'un «guichet à distance» pour le dépôt des dossiers administratifs    Le corps d'un noyé repêché par la Protection civile    Les Mat 49 des vieux guerriers ne se taisent jamais vraiment !    Sortie d'un double album de Takfarinas    À Moscou, on gagne une voiture si on se fait vacciner !    "LE FINANCEMENT MONETAIRE EST RISQUE"    Quel rôle et quelle place pour les indépendants ?    LA DIASPORA MANIFESTE DEVANT LE PARLEMENT CANADIEN À OTTAWA    Qui a bloqué le projet de l'Epic communal ?    À Alger, l'eau au compte-goutte    Vers la création d'une banque de l'import-export    Le secteur réfléchit à la relance du projet du film sur l'Emir Abdelkader    .sortir ...sortir ...sortir ...    Corruption: Le maire de Mostaganem condamné à 2 ans de prison    Que cherche à prouver Haftar ?    Quand on manque d'un projet de société    L'Algérie carburera au sans plomb    Désaccord entre majorité et opposition sur la question sécuritaire    Attaque à la voiture piégée, 6 soldats français et 4 civils blessés    Les prévisions d'Oxford business groupe    Les nouvelles conditions    Quel bilan pour le gouvernement ?    Larbaâ nath irathen en deuil    Des démarches pour le classement des ksour Sfissifa et Tiout    L'Europe en chansons et sans visa!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sahara occidental: le NMLWS appelle à mettre fin à l'occupation marocaine
Publié dans Algérie Presse Service le 02 - 05 - 2021

Le Mouvement nigérian pour la libération du Sahara occidental (NMLWS) a appelé à mettre un terme à l'occupation marocaine dans les territoires de la République arabe sahraouie démocratique pour permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit à la liberté et à l'indépendance, a indiqué l'agence de presse sahraouie (SPS).
Lors d'une marche, samedi, célébrant la fête des travailleurs au Nigeria, le mouvement nigérian a brandi plusieurs pancartes où l'on pouvait lire des slogans appelant à mettre fin à l'occupation au Sahara occidental pour que le peuple sahraoui puisse exercer son droit à la liberté et à l'indépendance.
Le NMLWS a appelé les Nations Unies à "intervenir pour trouver une solution garantissant au peuple sahraoui son droit à l'autodétermination et à même de mettre fin à la souffrance et à la guerre qu'il endure", condamnant la poursuite des violations des droits de l'homme par le Maroc dans les territoires occupés de la République sahraouie.
Le chef de la mission permanente du Nigeria auprès de l'ONU, Ibrahim Modibo Omar avait réitéré, en octobre dernier, le soutien de son pays au droit indéfectible du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance, appelant à "la nécessité impérieuse" de parvenir à une solution pacifique et juste à la question de la dernière colonie en Afrique.
Le président de la République fédérale du Nigeria, Muhammadu Buhari avait réaffirmé en novembre 2020, la position ferme et solidaire de son pays en faveur du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.