L'engagement de l'Algérie à faire face aux défis sécuritaires réitéré    Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Coronavirus: 354 nouveaux cas, 268 guérisons et 9 décès    L'Algérie s'incline face à l'Egypte en Coupe arabe des nations U20    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    Mechichi campe sur ses positions    L'usage de la langue anglaise renforcé    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    "À nous la finale !"    Peu de communication, beaucoup de spéculation    L'ANGLETERRE ASSURE LA PREMIÈRE PLACE    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    La Géolocalisation pour suivre le transport des marchandises    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Le «Phare marin» ne sera pas démoli    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Palestine: condamnation internationale des agressions racistes et extrémistes israéliennes
Publié dans Algérie Presse Service le 09 - 05 - 2021

La communauté internationale poursuivait dimanche ses condamnations et sa "profonde préoccupation" face à l'escalade des tensions et de la violence à El Qods occupée et ses environs, à la lumière des attaques sionistes perpétrées contre la mosquée Al-Aqsa et les quartiers palestiniens de la ville, en violation flagrante des résolutions de la légalité internationale.
Au moins dix fidèles palestiniens ont été blessés dimanche par la police d'occupation israélienne qui les a attaqués à leur sortie de la Mosquée Al Aqsa. Environs cent mille fidèles ont effectué les prières de "Laylat Al-Qadr" dans la mosquée Al Aqsa malgré toutes les tentatives et restrictions des forces d'occupation pour les en empêcher.
Vendredi, plusieurs Palestiniens ont été blessés par la police de l'occupation, la plupart sur l'Esplanade des Mosquées, à Al-Qods- Est, théâtre ces dernières semaines d'une série d'agressions israéliennes.
Des dizaines de milliers de fidèles étaient réunis dans l'enceinte de l'Esplanade des Mosquées pour la dernière grande prière du vendredi d'ici la fin prévue du mois du ramadhan.
La police de l'occupation a fait usage de grenades assourdissantes et tiré sur des manifestants avec des balles en caoutchouc.
Les attaques de l'occupant contre les fidèles ont fait plus de 205 blessés, et la plupart des blessures, causées par des balles en caoutchouc étaient observées au niveau du visage, des yeux et de la poitrine, selon le Croissant-Rouge palestinien.
De nouveaux heurts samedi soir entre policiers israéliens et manifestants palestiniens ont fait de plus de 50 blessés dans différents quartiers d'Al Qods occupée.
Condamnation des attaques
Le ministère des Affaires étrangères a indiqué dans un communiqué que "l'Algérie condamne dans les termes les plus sévères les attaques racistes et extrémistes enregistrées dans la ville occupée d'El-Qods contre des civils palestiniens et leur privation de la liberté de culte dans la mosquée d'El-Aqsa".
La même source fustige également "des tentatives répétées de légitimation de la logique de spoliation des terres d'autrui par la force et d'imposition de la souveraineté sur la ville Sainte, en violation flagrante des résolutions de la légalité internationale".
Face à ces graves violations que s'acharnent à commettre les autorités d'occupation israéliennes contre le peuple palestinien sans défense, l'Algérie a appelé la communauté internationale, notamment le Conseil de sécurité de l'ONU, à agir en toute urgence pour assurer la protection nécessaire au peuple palestinien et à ses lieux sacrés et à mettre fin à ces actes criminels et à la politique d'occupation israélienne des territoires palestiniens.
Lire aussi: L'Algérie condamne les attaques israéliennes "extrémistes" contre les Palestiniens
A ce titre, l'Algérie souligne "sa pleine solidarité et son soutien constant au côté du peuple palestinien dans sa lutte héroïque contre l'occupation israélienne", réaffirmant "sa position ferme de soutien à la cause palestinienne jusqu'au recouvrement par le peuple palestinien de ses droits légitimes et inaliénables, en tête desquels l'établissement d'un Etat indépendant avec El-Qods comme capitale".
Les quatre membres du quartette pour le Proche-Orient (ONU, UE, USA et Russie) ont exprimé samedi leur "profonde préoccupation quant aux violences et affrontements quotidiens (...), en particulier la nuit dernière, entre Palestiniens et forces de sécurité israélienne à Haram al-Sharif/mont du Temple.
"Nous appelons les (...) israéliennes à faire preuve de retenue et à éviter des mesures qui pourraient entraîner une escalade de la situation durant cette période de jours saints musulmans", affirme le groupe dans un communiqué.
Le Canada s'est dit "profondément préoccupé par les récentes décisions sur les colonies, ainsi que les démolitions et les expulsions, y compris à Sheikh Jarrah".
Ces mesures "auraient un impact négatif sur les moyens de subsistance et compromettraient les perspectives d'une solution à deux Etats fondée sur un respect mutuel des droits humains ainsi qu'un respect du droit international (...)".
S'agissant de la situation qui prévaut actuellement dans la ville sainte occupée, le Canada dit suivre "de près la situation" et plaide pour une "désescalade immédiate" dans la région.
Ottawa a réitéré son engagement "envers l'objectif d'une paix juste, complète et durable au Moyen-Orient, qui comprend la création d'un Etat palestinien vivant côte à côte en paix et en sécurité" avec l'entité israélienne.
Le Canada a appelé à "un engagement renouvelé envers la paix et la sécurité. Comme toujours, le Canada est prêt à appuyer les efforts déployés en vue d'une solution à deux Etats".
La Tunisie a, pour sa part, réitéré son appel à la communauté internationale pour garantir une protection "rapide" du peuple palestinien contre ces agressions "répétées", appelant à sommer les forces d'occupation à se conformer aux résolutions de la légitimité internationale. La Tunisie a réaffirmé son appui constant aux palestiniens pour recouvrer leurs droits "violés".
De son coté, le président turc Recep Tayyip Erdogan a qualifié Israël d'Etat "terroriste cruel", qui "attaque de manière sauvage et dénuée d'éthique les musulmans à Al Qods qui n'ont d'autres soucis que de protéger leurs foyers et leur pays millénaire ainsi que leurs valeurs sacrées".
Qualifiant les violences d'attaque à l'encontre de "tous les Musulmans", M. Erdogan affirme que "protéger l'honneur d'AL Qods est un devoir pour chaque Musulman".
Le président turc a aussi appelé "tous les pays, en premier lieu les pays musulmans", à agir contre les attaques d'Israël envers les Palestiniens". Il a également invité le Conseil de sécurité de l'ONU à "arrêter cette persécution".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.