Suspension partielle et provisoire des activités de lavage-auto à Alger à compter de samedi    Sortie du territoire : Les services de police n'appliquent plus la mesure d'autorisation depuis le 4 juin    Algérie. Des dizaines de personnes arrêtées dans le cadre d'une escalade de la répression contre les militant.e.s    Real : Florentino Perez évoque le cas Raphaël Varane    Espagne : Morata ne supporte plus cette situation    Automobile : L'octroi des premiers agréments reporté    Real - Perez : "La lettre de Zidane ? Il ne l'a pas écrite. Ce n'est pas lui"    L'engagement de l'Algérie à faire face aux défis sécuritaires réitéré    Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    L'usage de la langue anglaise renforcé    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    Peu de communication, beaucoup de spéculation    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    Le contrat de Lavagne sera prolongé    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"
Publié dans Algérie Presse Service le 13 - 05 - 2021

Des associations ont mis en garde, à l'occasion de l'Aïd El-Fitr, les parents contre l'achat de jouets contrefaits, qui ne répondent pas aux normes, appelant comme chaque année en période de fête, à la mise en place d'un laboratoire de contrôle pour faire respecter les réglementations internationales dans ce domaine.
Des intervenants se préoccupant de la santé des enfants et du consommateur en général "tirent la sonnette d'alarme" quant aux risques qui guettent la santé des enfants. Des risques liés principalement aux substances dangereuses et des composants entrant dans la fabrication de ces jouets à l'instar des Phtalates (assouplissants des plastiques), les métaux lourds ou encore certains colorants (azoiques), et appellent à la mise en place d'"un laboratoire de contrôle pour faire respecter les normes internationales" et déceler les anomalies.
Le président de la Fondation nationale pour la promotion de la santé et du développement de la recherche (FOREM), Mustaph Khiati, a indiqué que ces jouets sont composés de "matières chimiques initialement à jeter".
"Ainsi, l'utilisation des jouets par les enfants peut entraîner des cas d'allergies ou même des maladies plus graves sachant que certaines de leurs composantes sont cancérigènes", a-t-il mis en garde.
M.Khiati a également relevé que certains jouets sont violents et peuvent être à l'origine d'accidents graves, citant en exemple les fusils, les pistolets contenant de petites balles dures et les fléchettes de différentes matières, exhortant les parents à être plus vigilants et rigoureux dans l'achat de ces gadgets.
Le président de l'Association algérienne de protection et d'orientation du consommateur (APOCE), Mustapha Zebdi, a mis en exergue, de son côté, la nécessaire implication de l'Institut algérien de normalisation (IANOR) pour veiller, a-t-il expliqué, au "respect des normes internationales".
"Chaque produit à des normes et les opérateurs économiques doivent respecter les cahiers de charge. (...) On importe n'importe quel produit, en dépit du danger qu'il présente aussi bien dans sa composition, sa forme ou dans les messages qu'il véhicule parfois", a encore déploré M. Zebdi, expliquant que ce marché juteux et florissant est caractérisé par une "anarchie totale".
Il a appelé les parents à prendre conscience du danger que peuvent constituer certains jouets pour la santé de leur progéniture.
Lire aussi : Aïd El Fitr : la Protection civile appelle à la "prudence" pour éviter les accidents causés par certains jouets
Dans ce contexte, la Direction générale de la Protection civile a appelé mardi, rappelle-t-on, les citoyens, notamment les parents, à faire preuve de "prudence" pour éviter les accidents que peuvent occasionner certains jouets offerts aux enfants à l'occasion de l'Aïd El Fitr, eu égard aux innombrables cas d'accidents (étouffement, blessures graves, étranglement, incendies et brûlures), dont sont victimes chaque année les enfants, avait-elle indiqué dans un communiqué.
La Protection civile a recommandé également aux parents de "retirer et jeter rapidement tout emballage de jouet, comme les sacs et les emballages en plastique, la mousse, les broches et les attaches", soulignant que ces objets présentent "un risque d'étouffement ou d'étranglement pour les enfants".
Elle a rappelé aussi aux parents la nécessité de "vérifier que les jouets ne présentent aucun danger comme des pièces desserrées ou brisées", et de "jeter les jouets endommagés".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.