Covid 19 : L'Algérie projette l'exportation du vaccin « CoronaVac » vers les pays africains    Corruption : Hamid Melzi condamné à 5 ans de prison ferme    Bendjemil à la tête d'un directoire    Alex Ferguson compare Ronaldo à une grande figure historique    Tlemcen : La Cacobatph prend des mesures au profit des opérateurs économiques    Khellaf directeur de cabinet de la présidence, Aggoune porte-parole    Bientôt un recensement démographique et économique    Bekkaï veut une révision des prix des billets d'avion pour le Sud    Perspectives prometteuses dans la culture du colza    Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle pour plus de 1 000 jeunes    Libye et Mali au menu des discussions de Lamamra avec le SG de l'ONU    L'ultimatum de Mahmoud Abbas à l'Etat d'Israël    Le Premier ministre accuse la France d'un «abandon en plein vol»    Une majorité de femmes au Parlement en Islande    La gauche radicale lance sa campagne à Johannesburg    Le procès en appel ajourné pour absence de certains témoins    L'épreuve des signatures    Le Malien Yacouba Doumbia débarque à Tizi    Les Académiciens en stage à Annaba    Lancement prochain de la réalisation d'une première gazonnière en Algérie    Le sort du RAJ connu ce mercredi    La distribution du livre scolaire pose problème    Les comités de quartiers expriment leurs préoccupations    Il frappe son père à coups de couteau, l'agresseur écroué    Drame en haute mer    Un monodrame algérien sélectionné    Débat avec Saïd Boutadjine    Actuculte    Vaste campagne de nettoiement des sites touristiques à Djanet    Tournoi de Toulon : La sélection algérienne des U20 présente    Forêt de Coca: Un jeune découvert pendu à un arbre    Prises de conscience    Faute de pain, nous mangerons des gâteaux !    Législatives à suspense pour la succession de Merkel    Appel à la participation au dialogue inclusif    L'Algérie crée un dispositif d'information passagers    Les locales de toutes les interprétations    Mohamed Loukal, placé sous mandat de dépôt    La réhabilitation du palais du Bey relancée    Les « solutions » du ministère    La recette du Président    "Une priorité" pour Aïmene Benabderrahmane    Faut-il une nouvelle loi?    Belmadi en mode mondial    Mbappé - Neymar, soirée de mésententes    Au moins 50 morts dans des combats près de Marib    «Ma ville, ma vie, ma bataille...»    Le casting du futur film d'animation se dévoile enfin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mali : Choguel Maïga nommé Premier ministre de la transition
Publié dans Algérie Presse Service le 03 - 06 - 2021

Le président du Comité stratégique du "Mouvement du 5 juin - Rassemblement des forces patriotiques" (M5-RFP), Choguel Kokala Maïga, a été nommé, mardi, Premier ministre, de la transition au Mali, selon des médias maliens.
Le décret de nomination a été signé par le président de la transition Assimi Goita, ont rapporté des médias maliens. Dans une déclaration publiée après cette annonce, le M5-RFP a indiqué que son choix porte sur Choguel Maiga pour occuper le poste de Premier ministre.
La nomination du nouveau Premier ministre intervient le même jour que la décision de l''Union africaine (UA) de suspendre à nouveau le Mali de ses institutions suite à l'arrestation du président et le Premier ministre par des militaires.
"L'UA décide (...) de suspendre immédiatement la République du Mali de sa participation à toutes les activités de l'Union africaine, ses organes et ses institutions, jusqu'à ce qu'un ordre constitutionnel normal soit rétabli dans le pays", a déclaré dans un communiqué le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l'organisation.
Réunis dimanche en sommet extraordinaire au Ghana, les chefs d'Etat ouest-africains, ont décidé également de suspendre le Mali de leur organisation sous-régionale commune après le coup de force perpétré par les militaires qui a propulsé le colonel Assimi Goita président de la transition du Mali.
Lire aussi: L'UA annonce la suspension du Mali de ses institutions
Une dizaine de chefs d'Etat des pays membres de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), rassemblés à Accra, ont réclamé la nomination "immédiate" d'un "nouveau" Premier ministre issu de la société civile, et la formation d'un gouvernement "inclusif".
Ils réaffirment également la nécessité que la transition politique ouverte au mois d'août 2020 et censée ramener les civils au pouvoir soit limitée à 18 mois, et que des élections générales aient lieu comme prévu en février 2022.
Lundi dernier, le président et le premier ministre de la transition, Bah Ndaw et Moctar Ouane, ont été conduits sous la contrainte par des soldats au camp militaire de Kati, prés de Bamako dans un apparent coup de force après la formation du nouveau gouvernement, avant d'être démis de leurs fonctions par le vice-président de transition Assimi Goita.
Le Mali a connu de nouvelles tensions, le lundi 24 mai dernier, après la publication de la liste du nouveau gouvernement formé par l'ancien Premier ministre de la transition, Moctar Ouane.
Pour rappel, Assimi Goita, confirmé comme président de la transition par la cour constitutionnelle malienne, avait mené le changement non constitutionnel ayant renversé l'ex-président malien Ibrahim Boubaker Keita, le 18 août 2020.
Après des sanctions de la Cédéao et de l'Union africaine, Goita était contraint de céder le pouvoir au président Bah N'Daw qui devait mener une transition de 18 mois, à compter du 15 septembre 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.