Curieuse réhabilitation de la candidature du mouhafedh FLN    La délégation algérienne refuse de s'asseoir derrière la délégation israélienne    Les opérateurs doivent déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    L'huile de table plus chère    Lamamra appelle à la consolidation du processus politique    "Inefficaces et contre-productives", selon l'Algérie    "Le championnat se poursuivra durant la Coupe arabe des nations"    Les Sudistes à un pas de la qualification    L'Algérie toujours dans le top 5 africain    "HELIOPOLIS" À NOUVEAU SELECTIONNE POUR LES OSCARS    Lancement du colloque sur la carte linguistique de tamazight    Sarkozy au TPI, ça tarde    Qui, logiquement, arrose l'autre ?    BRÈVES...    Quel sort pour les APC sans candidats ?    L'Algérie avec la Libye et la Tunisie    Les Hamraouas surprennent les Sanafirs    Les syndicats préparent la riposte    Arrestation d'un voleur de bouteilles d'oxygène    L'article 184 du code électoral largement contesté    Le jeu malsain de Riyad    Quand Macron se remémore le blues des colonies !    Le qamouss, les mu'allaqât et l'incompétence paralinguistique !    Clôture en beauté de la première édition à Aïn-Séfra    EHU 1er - Novembre: Lancement d'une campagne de dépistage du cancer du sein    Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»    Défis et espoir    Exportations hors hydrocarbures: Produits alimentaires et industries manufacturières à la traîne    Pouvoir d'achat divisé par deux en 10 ans    La Com en débat    Front de mer à Aïn El Turck: L'OPGI se mobilise pour la collecte des déchets    Course contre la montre à Blida    Washington lâche Rabat    Selma Haddadi désignée ambassadrice à Djouba    Le chef de la junte nomme 3 ministres et le SG du gouvernement    La Maison de la presse de Bouira baptisée Abdenour Merzouk    Le FFS rebondit    Que se passe-t-il au campus d'El Kseur?    La Coquette perd de son lustre    NAJDA se restructure    Benbahmed réaffirme les priorités du secteur    Incendie au complexe Tosyali    Les vérités des géants de la télécommunication    La tension monte    Lukaku a évité le pire    La démagogie comme mode d'emploi    Tizi ouzou rend hommage à ses fils    Appel à candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



45e anniversaire de la Naksa: le Conseil de sécurité appelé à assumer ses responsabilités
Publié dans Algérie Presse Service le 05 - 06 - 2021

La Ligue des Etats arabes a appelé, samedi, le Conseil de sécurité à mettre en oeuvre ses décisions, à s'acquitter de ses devoirs de maintien de la paix et de la sécurité internationales et à obliger l'entité sioniste à mettre fin à l'occupation des territoires palestiniens.
A l'occasion du 54e anniversaire de la "Naksa" de 1967, le Secrétariat général de la Ligue des Etats arabes a appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à "assumer ses responsabilités, à mettre en œuvre ses décisions, à s'acquitter de ses devoirs de maintien de la paix et de la sécurité internationales et à obliger Israël à mettre fin à l'occupation et à se retirer complètement de tous les territoires palestiniens et arabes, occupés depuis le 5 juin 1967".
La Ligue arabe a également appelé dans une déclaration publiée, samedi, à fournir une "protection internationale" au peuple palestinien, à faire pression sur l'entité sioniste pour qu'"elle se conforme à la volonté internationale et à œuvrer pour protéger les solution à deux Etats comme moyen d'instaurer la sécurité, la paix et la stabilité dans la région en incarnant un Etat palestinien indépendant sur les frontières du 4 juin 1967, avec El Qods-Est pour capitale, conformément aux résolutions internationales pertinentes et à l'Initiative de paix arabe.
La déclaration a appelé les pays qui n'ont pas encore reconnu l'Etat de Palestine à le faire d'"une manière qui améliore la perspective de parvenir à la paix conformément à la vision de la solution à deux Etats et de mettre fin à l'occupation israélienne vieille de 54 ans".
Le Secrétariat général de la Ligue des Etats arabes a, en outre, affirmé que "malgré toutes ces décennies et le long bilan des crimes de l'occupation et de ses tentatives d'imposer le fait accompli par la force, elle n'a pas changé les faits sur le terrain et ne changera pas le fait que ces territoires palestiniens qui ont été saisis par Israël depuis 1967 sont des terres occupées conformément au droit international et résolutions, y compris les résolutions 242 et 338 du Conseil de sécurité et la résolution 2334".
Le 5 juin, les Palestiniens se souviennent du jour de la "Naksa" - mot qui signifie "revers" - marquant l'agression israélienne contre l'Egypte, la Syrie, et la Jordanie et le parachèvement de l'occupation du reste de la Palestine historique qui a commencé le 5 juin 1967 pendant la guerre de six jours. Au cours de cette agression, l'entité sioniste avait expulsé de force de leurs maisons quelque 300 000 Palestiniens ainsi que des milliers de Syriens, et avait pris le contrôle notamment de la Cisjordanie, d'El Qods (5878 km2). Après le retrait des forces jordaniennes et leur retour à l'est du Jourdain, la frontière avec la Jordanie a été réduite de 650 km à 480 km (83,5 km le long de la mer Morte).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.