Ecole nationale supérieure d'Agronomie: sortie de la 57e promotion d'étudiants    Migrants tués par la police marocaine: "le Maroc essaie d'effacer les preuves de la tragédie"    JM / haltérophilie : l'Algérien Fardjalla au pied du podium à l'épaulé-jeté    JM / Athlétisme (2e journée): résultats techniques des finales    JM /Handball dames/ Gr.A : le point après la 3e et dernière journée    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Deux clubs espagnols se disputent Isco    Feuille de route admissible ?    Nombreux forages et exploitations agricoles raccordés à l'électricité    El Tarf: Renforcement du réseau d'électricité    Pièces de rechange automobiles: «Pas de rupture d'approvisionnement»    Sahara occidental: L'émissaire de l'ONU en tournée dans la région    Tiaret - Match gala pour Tahar Benferhat: Dans l'attente d'un Mémorial    «Les attributions de logements ne vont pas s'arrêter»    Le partage du mouton et du repas    La tenue des gymnastes olympiques et le délire collectif    Libye : des manifestants investissent le siège du Parlement    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    Le directeur de l'Anad placé en garde à vue    Le sens et les messages d'un défilé    Le 60ème anniversaire de l'indépendance, "une opportunité pour mettre en relief les réalisations de l'Algérie indépendante"    Makri avance sa proposition    Bilal Afer crée la sensation    Les pros ou les charlatans?    Le bout du tunnel    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    La plaidoirie de Lamamra    Deux repentis de Boko Haram se rendent à l'armée    Béjaïa en fête    Les déchets ménagers inquiètent    Le Hamas salue un rapport de l'ONU    L'Algérie se dote d'une unité d'insuline    «C'est un superbe cadeau!»    Oran vibre au rythme de la mode algérienne    Il était une fois le rai d'antan!    "L'Algérie est une nation ancienne dont l'authenticité ne peut être mise en doute"    Le renforcement du front interne, un message de fidélité aux martyrs    Lancement de la distribution de 160.000 logements à l'échelle nationale    Des milliers de logements attribués à leurs bénéficiaires dans l'Ouest du pays    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Algérie-Unesco: volonté de renforcer la coopération dans le domaine éducatif    Migrants tués par la police marocaine: la CADHP déplore le recours excessif à la force    Zeroual: l'Algérie a besoin de tous ses enfants pour parachever l'édification d'un Etat moderne    Le DG du journal «Echaab» limogé    Grand Prix Assia Djebar du Roman: Les lauréats distingués    El-Bayadh: Le célèbre «Rakb Sid Cheikh» de retour    «C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Oran sous psychotropes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Salon de la sous-traitance : un total de 80 entreprises au rendez-vous à partir du 22 novembre
Publié dans Algérie Presse Service le 16 - 11 - 2021

Un total de 80 entreprises, entre opérateurs économiques, donneurs d'ordres et sous-traitants, prendront part à la 6ème édition du Salon de la sous-traitance (ALGEST 2021), prévu du 22 au 25 novembre courant, au Palais des expositions (SAFEX) à Alger, ont annoncé mardi les organisateurs.
Organisé conjointement par le World Trade Center Algiers et la Bourse Algérienne de Sous-traitance et Partenariat (BASTP), le salon "placé sous le haut patronage du Président de la République", a pour but "d'augmenter le niveau d'intégration de l'industrie algérienne pour arriver à une production nationale compétitive, tant sur le marché national qu'à l'export", ont-ils expliqué dans une conférence de presse.
Dédié aux professionnels, l'évènement regroupera des entreprises "révélatrices" du potentiel national de sous-traitance, ainsi que des compétences et savoir-faire dans plusieurs secteurs d'activités, notamment les industries mécanique, métallique, métallurgique, électrotechnique, le plastique, le caoutchouc, ainsi que celles des pièces et composants automobiles et les services liés à l'industrie, soulignent les organisateurs.
Avec un "riche" programme de conférences sur plusieurs thèmes, entre autres, l'innovation et le développement des PME, ALGEST 2021 sera également, durant quatre (04) jours, un espace de rendez-vous d'affaires entre les exposants et les visiteurs professionnels attendus.
Présent à la conférence de presse, le président de la BASTP, Kamel Agsous, a estimé que la tenue du Salon intervient dans un moment "extrêmement important", caractérisé par la volonté des pouvoirs publics de diversifier l'économie nationale, ainsi que l'onbectif de dynamiser le secteur industriel et augmenter sa part dans le PIB.
Rappelant les dernières orientations des pouvoirs publics en matière de relance économique, notamment le secteur industriel comme facteur "déterminant" de la croissance économique, M. Agsous a qualifié la sous-traitance industrielle de "fer de lance" du développement d'une industrie nationale intégrée.
Le responsable a, par ailleurs, expliqué qu'au delà des secteurs traditionnels (industries manufacturières), les années 2021 et 2022 seront marquées par l'émergence d'autres domaines permettant le développement industriel national intégré, tels que l'énergie, les énergies renouvelables, l'aéronautique, le transport, ainsi que l'introduction des nouvelles technologies issues du développement du numérique et de l'intelligence artificielle.
Pour sa part, le président du World Trade Center Algiers, Ahmed Tibaoui, a souligné que ce Salon vise à promouvoir la sous-traitance industrielle et diminuer la facture d'importation d'un certain nombre de matières premières susceptibles d'être assurées localement à travers des partenariats publics-privés.
Il a, à cet effet, appelé à "la libération du secteur public pour que ses acteurs s'engagent dans leurs actions sans craindre des poursuites judiciaires pour mauvaise gestion".
Le directeur de la BASTP, Aziouz Laib, a indiqué de son coté, que 129 produits destinés à l'intégration à l'instar des kits GPL, des carrousels, des bras de chargements et toute la pièce de rechange actuellement importés par le groupe Naftal, seront exposés dans ce salon.
Rappelant la convention, signée en 2018, entre la BASTP et le Groupe Naftal, visant le développement de l'intégration dans la fabrication locale des produits importés, M. Laib a indiqué que la BASTP a identifié avec les techniciens de Naftal 129 produits sujets d'intégration, ajoutant que la société "souhaiterait, ainsi, trouvé des fournisseurs et des sous-traitants locaux".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.