L'eau et l'exigence de prosternation    Appartenant à des hommes d'affaires condamnés pour corruption: Six sociétés nationalisées par l'Etat    L'été des émigrés    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Origine à déterminer    Impropres à la consommation: Plus de 120 kg de viande et produits alimentaires saisis    Oued Tlélat, Gdyel et Bir El Djir: 45 personnes interpellées par la police    Chute mortelle du 7ème étage d'un immeuble    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    Quand la maintenance va, tout va durablement    GUERRE(S)...ET AMOUR    Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    La négociation privilégiée par les deux pays    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    L'heure de la convergence patriotique    Loin d'être un discours de consommation    «Seul le droit international doit primer»    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    L'occupant marocain encercle la maison de la militante sahraouie Meriem Bouhela    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Amine Bouanani (110m haies) décroche la première médaille d'or algérienne    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La prochaine visite à Rabat du ministre sioniste de la Défense, une menace pour toute la région
Publié dans Algérie Presse Service le 23 - 11 - 2021

Le journaliste marocain Ali Lahrouchi a indiqué que la prochaine visite du ministre israélien de la Défense à Rabat, constituait une provocation flagrante et dangereuse à l'égard du peuple marocain qui rejette la normalisation et une menace pour toute la région, en particulier l'Algérie à cause de son opposition à l'intrusion de l'entité sioniste sur le continent africain.
Ali Lahrouchi a, dans ce sens, mis en garde contre les répercussions des accords de coopération miliaire que le régime du Makhzen s'apprête à signer avec l'entité sioniste, lors de la visite du ministre Benny Gantz à Rabat, mercredi et jeudi.
"Le Maroc devrait signer trois accords avec l'ennemi sioniste, pour renforcer la coopération bilatérale entre les deux parties, ce qui constitue une provocation flagrante et dangereuse à l'égard des sentiments du peuple marocain, qui rejette la normalisation", a-t-il déclaré dans une interview accordée au journal en ligne "Algerian Network News".
A cet égard, il a relevé que le régime du Makhzen n'a osé rendre publique la normalisation avec l'entité sioniste "qu'après avoir réussi à détourner l'attention du peuple marocain et à le disperser, entre ceux qui réclament du pain et du travail, ceux qui réclament des droits et des libertés et ceux qui ont été trompés par le prétexte fallacieux de la défense de la patrie".
"Le régime marocain a distrait son peuple, en créant un conflit extérieur avec l'Algérie et l'Espagne et en continuant à exploiter la question sahraouie pour contourner les crises internes que subit le peuple marocain", a-t-il ajouté.
M. Lahrouchi a, en outre, levé le voile sur "l'instrumentalisation par le régime marocain de la pandémie de Covid-19 dans le but d'imposer l'état d'urgence sanitaire afin de piéger et de réprimer l'ensemble du peuple marocain et de lui imposer les thèses de normalisation sous toutes ses formes".
"Les dangers du sionisme sur le royaume se sont manifestés à travers son ingérence dans les affaires marocaines, où tout un peuple a été écrasé en le mettant sous silence, en incarcérant le peuple libre dans les prisons de la honte et en assassinant certains d'entre eux par des méthodes brutales, sans que les organisations internationales ne bougent le petit doigt", a-t-il déploré.
Le Makhzen et l'entité sioniste se relaient pour porter atteinte à l'Algérie
Evoquant, par ailleurs, les prochains accords de coopération militaire devant être conclus entre le Makhzen et l'entité sioniste, M. Lahrouchi a souligné que ce qui confirme l'existence d'un réel danger pour le peuple marocain et toute la région, en particulier l'Algérie, est que "la normalisation s'est développée en un court laps de temps et est rapidement passée de la normalisation diplomatique à la normalisation militaire et de renseignement".
Pour étayer ses propos, le journaliste marocain a rappelé les dernières déclarations du ministre israélien des Affaires étrangères, dans lesquelles il s'en est pris à l'Algérie lors de sa visite à Rabat en août dernier, en évoquant ce qu'il a appelé l'"inquiétude" de l'entité sioniste au sujet du rôle joué par l'Algérie dans la région et son rapprochement avec l'Iran qui se trouve dans "l'axe du mal".
Le journaliste marocain, réfugié aux Pays-Bas pour fuir la dictature du régime de son pays, a souligné que l'entité sioniste avait lancé une "attaque féroce" contre l'Algérie en raison de ses positions fermes sur les questions de libération et de décolonisation dans le monde, en particulier en Palestine et au Sahara occidental et son opposition à l'octroi à Israël du statut d'observateur au sein de l'Union africaine.
Dans ce contexte, il a fait savoir que l'entité sioniste et le régime du Makhzen "se relayent pour porter atteinte à la stabilité de l'Algérie", notant que "le Maroc, à travers sa mission diplomatique auprès des Nations unies, dresse un tableau noir de l'Algérie" alors que l'entité sioniste relaye ce qu'elle appelle à tort, "le rapprochement de l'Algérie avec l'Iran", afin de mener une attaque médiatique et psychologique dans le but de "légitimer" sa décision de l'agresser.
M. Lahrouchi a également évoqué des plans sionistes en Libye et Tunisie, destinés à amener ces deux pays à normaliser leurs relations avec l'entité sioniste.
Le journaliste marocain a appelé à "la vigilance, la sensibilisation et la mobilisation afin de renverser les agents du sionisme dans la région" et faire face à ces dangers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.