«L'ANP œuvre sans relâche à la sécurisation des frontières»    Les députés valorisent l'engagement du Gouvernement de présenter la Déclaration de politique générale    Foot/ CHAN 2022: Algérie-Libye en ouverture le 13 janvier au stade de Baraki    Coronavirus: 3 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    ONPO: 335 agences de tourisme autorisées à organiser la omra de l'année 1444 de l'hégire    La conjoncture difficile n'a pas eu raison de la détermination de l'Etat à préserver son caractère social    Escalade sioniste en Palestine: le silence de la communauté internationale déploré    «Toutes les conditions sont réunies pour son succès»    Ghardaïa: Deux morts et 17 blessés dans un accident de la route près de Mansoura    L'Algérie avance sur la voie de la véritable pratique démocratique    Benabderrahmane :«Près de 4 milliards USD à fin août 2022»    Ministère de l'Industrie: institution d'un comité de pilotage stratégique des filières textiles et cuir    Man City : Le taux de réussite délirant de Haaland    Real : Ancelotti n'accuse pas Benzema    Man City - Guardiola : "Certains joueurs n'étaient pas bons"    Benabderrahmane entame son grand oral    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    Ligue 1: l'ESS et le CSC se neutralisent, la JSK signe sa première victoire    Branchements illicites, manipulations frauduleuses sur les compteurs d'électricité: 1.814 cas de fraude et 436 dossiers devant la justice depuis janvier    Tiaret: L'appel des travailleurs de l'ONDECC    Commerce avec l'Algérie: L'Espagne a perdu plus de 230 millions d'euros en 2 mois    Entre contrebande et mauvaises habitudes: De nouveau, la pénurie d'huile de table    La pomme de terre victime de la pluie    Front social: La CSA veut être associée au dossier de revalorisation des salaires    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Benabderrahmane au charbon    Anouar Malek arrêté en Turquie    En un combat douteux    Poutine promet la victoire en Ukraine    Verdict le 5 octobre    Un week-end pour la propreté    60 milliards de DA réalisés en 2022    «Le don des reins est en déclin permanent»    Tirage clément pour l'Algérie    Nne E.N. New-look?    Les effets d'une profonde prise de conscience    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»    Hamza Bounoua commissaire pour la session 2024    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Grazie Meloni !    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Finance islamique : la BNA lance un crédit sans intérêts pour financer le Hadj
Publié dans Algérie Presse Service le 02 - 06 - 2022

La Banque nationale d'Algérie (BNA) a lancé, jeudi à Alger, un nouveau produit relevant de la finance islamique, permettant le financement du pèlerinage (Hadj) avec un crédit sans intérêts au profits des pèlerins, baptisé "Essabil".
La cérémonie du lancement de ce nouveau produit, conforme aux préceptes de la Charia islamique et basé sur le principe du "Kard Hassen", s'est déroulée au siège de la direction générale de la BNA, en présence de son directeur général, Mohamed Lamine Lebbou, le délégué général de l'Association des banques et des établissements financiers (ABEF), Rachid Belaid, des représentants du Haut Conseil Islamique (HCI), de l'Autorité charaique de la fatwa pour l'industrie de la finance islamique, ainsi que de hauts cadres de la Banque.
"Il s'agit d'un crédit sans intérêts basé sur le principe du -Kard Hassen- pouvant couvrir jusqu'à 70% des frais du Hadj, notamment les frais d'hébergement, de restauration et de transport, dont le prix du billet d'avion avec un remboursement s'étalant sur 24 mois et un différé de remboursement de 3 mois", a expliqué M. Lebbou lors de l'évènement.
Les personnes pouvant bénéficier de ce crédit sont les détenteurs du passeport Hadj, ainsi que leurs conjoints, leurs ascendants ou leurs descendants (au profit de leurs parents pèlerins), a-t-il précisé, ajoutant que ce nouveau produit sera disponible dans l'ensemble des 64 guichets de la finance islamique que compte sa Banque, ainsi que ses trois agences dédiées à ce mode de financement.
Le responsable a, en outre, souligné que "les conditions d'éligibilité à ce crédit sont consultables sur le portail Finance islamique, le site web et les pages officielles des réseaux sociaux de la Banque".
Présent à l'évènement, le membre du Haut Conseil Islamique, Mohamed Boudjellal, a assuré que ce produit est "conforme aux préceptes de la Charia islamique", estimant qu'il "vient répondre aux préoccupations des pèlerins algériens suite à la hausse des frais du Hadj".
Une hausse due, ajoute-t-il, à "une augmentation des prix appliqués pour certains services au niveau des Lieux Saints et non pas à une augmentation appliquée par la partie algérienne", précisant que "malgré cette hausse des frais, les prix demeurent moins chers que ceux appliqués dans d'autres pays".
Un avis partagé par M. Said Bouizri, également membre du HCI, qui a mis en avant "les efforts déployés par les autorités algériennes afin de maintenir, pour cette année, les prix de 2019 pour certaines prestations à l'instar de l'hébergement et de la restauration", estimant que les frais du Hadj en Algérie pourraient être les "plus bas" et sont considérés comme "prix de référence" par d'autres pays.
Pour sa part, le représentant de l'Autorité charaique de la fatwa pour l'industrie de la finance islamique, Mohamed Idir Mechnane, a indiqué que ce nouveau produit financier permettra d'accompagner les pèlerins et leur facilitera l'accomplissement du Hadj "sans qu'ils ne soient dans la gène", notant que "ce genre de produit va conforter la confiance entre les établissements financiers et les citoyens algériens".
S'agissant des personnes éligibles à "Essabil", la Cheffe de la division de la finance islamique de la BNA, Amina Athamnia, a expliqué qu'il s'agit des personnes physiques titulaires d'un passeport Hadj récent et justifiant un revenu régulier (ou leurs parents), ajoutant qu'afin de faire bénéficier le maximum de pèlerins de ce produit, une convention a été signée avec Algérie Poste, permettant de prélever les montants des mensualités directement dès comptes CCP.
La Banque a également annoncé que l'ensemble de ses guichets et agences dédiées à l'activité de Finance Islamique seront ouverts exceptionnellement à partir du Samedi, 4 juin 2022, pour recevoir les demandes de financements des pèlerins.
Par la même occasion, la BNA a lancé un nouveau produit de financement "Mourabaha Investissement", destiné aux professionnels, commerçants et entreprises, et qui a pour objet l'achat d'un bien, dans le cadre de l'exercice de l'activité du client (équipements, matériel roulant, biens immeubles abritant l'activité).
Intervenant à l'évènement, le Délégué général de l'ABEF a fait savoir que 347 guichets de la finance islamique sont disponibles, dont 230 au niveau des banques publiques.
M. Belaid a, en outre, relevé qu'au 31 décembre 2021 près 365.000 comptes bancaires de la finance islamique étaient ouverts, alors que le montant du financement islamique était de près de 400 milliards de dinars.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.