L'art de la confusion.    Après la découverte d'une bombe à M'chedallah, les villageois réclament la sécurité    Emeutes à Si Mustapha (Boumerdès) : la population se révolte en signe de soutien au président d'APC    Dans les coulisses de : Naïma Salhi «chassée» de Naciria et de Chabet ElAmeur    Mouvement au sein des chefs de sûreté de wilaya    Ouverture demain du Salon international des dattes    Exploitation des mines d'or dans le Sud : les discussions avec les partenaires étrangers avancent    Turquie 9 morts et 86 blessés dans un accident de train à Ankara    Défi de survie pour le mouvement des «gilets jaunes»    Natation : Sahnoune éliminé sur 50 mètres en Chine    CNAS : tenter de réduire les accidents du travail    Ouadhias (Tizi Ouzou) : Deux voleurs de batteries de relais téléphoniques identifiés par la police    Soins des Algériens en France : Y a-t-il un changement ?    Yacine Mahideb. Poète : Des mots pour panser des blessures    Issiakhem : Il aurait sans doute ri !    Issiakhem de A à Z    La menace terroriste plane à nouveau sur la France    Bouira : Le DJS sur la sellette !    Tournoi de beach-volley demain et dimanche à Oran    Sidi-Saïd prend de vitesse ses détracteurs    L'auto-satisfecit algérien    Le FLN part en favori    Une bonbonne de gaz explose dans un restaurant mobile    Gâteau aux raisins secs    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    La revanche des riches    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    10 familles d'El Djebass relogées    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Défaitisme    Bouchareb ne va pas durer longtemps    L'histoire à méditer    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Commerce : Engagement de l'Algérie dans tout projet pour le développement de l'Afrique    Chine et Etats-Unis … les "nouveaux rivaux"    Inter Partner Assistance Algérie fête ses dix ans en triplant son capital social : Le meilleur est à venir    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Hydrocarbures : Sonatrach et la compagnie russe Transneft signent deux contrats    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les données statistiques de l'Algérie reconnues par les instances internationales
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 12 - 2010

Les données statistiques officielles de l'Algérie "font référence à des normes universelles" et sont reconnues par les plus hautes instances internationales, a affirmé lundi à Alger le Directeur général de l'Office national des statistiques (ONS), Mounir Khaled Berrah. S'exprimant devant les membres de la Commission des affaires économiques, du développement, de l'industrie, du commerce et de la planification à l'Assemblée populaire nationale (APN), M. Berrah a affirmé que l'Algérie, déjà membre au sein de plusieurs instances et organisations internationales en matière de statistiques comme le Système général de diffusion de données (SGDD), compte renforcer ses références de transparence en s'inscrivant prochainement à la Norme spéciale de diffusion de données (NSDD).
"Cela démontre que les critères statistiques adoptés par l'Algérie font référence à des normes universelles et sont reconnues par de hautes institutions
internationales à l'image du Fonds monétaire international (FMI) et le Bureau international de travail (BIT)", a souligné M. Berrah. Le SGDD a été créé par le FMI en 1997 pour les pays membres dotés de systèmes statistiques moins développés afin de servir de cadre pour évaluer les améliorations nécessaires des données statistiques. La NSDD a, quant à elle, été mise en place en 1996 pour aider les pays membres du Fonds qui ont accès aux marchés internationaux de capitaux à communiquer des données économiques et financières au public. Selon le patron de l'ONS, la crédibilité des données diffusées par le système national des statistiques "n'a jamais été critiquée ou contestée à l'échelle internationale".
Il a ajouté que ces mêmes données sont reprises par des institutions internationales comme le FMI ou le BIT dans l'élaboration de leurs rapports
ou notes de conjoncture. Le directeur général de l'ONS a, en outre, annoncé qu'une enquête nationale sur la dépense consommation des ménages vient d'être lancée récemment et dont les résultats devraient être connus courant 2011 . Interrogé par des membres de la Commission sur la méthodologie de collecte d'informations statistiques nationales, M. Berrah a expliqué que les chiffres produits par l'Office "sont calculés sur la base d'enquêtes menées auprès d'échantillons représentatifs à travers le territoire national". Les chiffres et données relatifs, entre autres, à la situation socio-économique du pays (PIB, inflation, emploi, chômage) ont été élaborés à travers cette méthodologie, a-t-il expliqué sur point.
Actuellement, l'ONS qui compte quatre directions régionales (Alger, Oran, Constantine et Ouargla) et deux bureaux locaux (Annaba et Bechar), emploie
556 cadres et agents en plus de jeunes universitaires engagés à l'occasion de grands recensements et enquêtes comme le Recensement général de la population
et de l'habitat en 2008 (RGPH), a indiqué M. Berrah. Selon lui, le nombre actuel d'employés demeure insuffisant par rapport à l'envergure des missions assignées à l'Office.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.