Galatasaray : Falcao est attendu demain    Installation du président de la Cour d'Aïn Témouchent    Le pouvoir d'achat des citoyens sera préservé    «Cette nouvelle ne concerne pas que les voitures allemandes»    Les eaux souterraines, sources d'approvisionnement en eau potable    L'armée prend le contrôle de la route Damas-Alep et coupe les terroristes de leurs bases    «L'indépendance du juge n'est pas un privilège mais une responsabilité qui lui est imposée»    La sélection algérienne dames termine à la 11e place    Un match contre ses détracteurs    Le FC Barcelone va faire une offre de prêt pour Neymar    Bataille rangée dans les rues d'Aïn Témouchent    Création prochaine d'une nouvelle zone d'extension touristique à Tala-Guilef    El Gasba (flûte), instrument musical phare des fêtes de la région du Hodna    POUR DETENTION DE 1776 UNITES DE PSYCHOTROPES : Une ressortissante espagnole sous contrôle judiciaire à Mostaganem    AEROPORT D'ORAN : Saisie de 6000 euros non déclarés    KSAR CHELLALA (TIARET) : Sit-in des bénéficiaires des logements sociaux    Les habitants revendiquent la délocalisation de la décharge    Sept hectares de forêt ravagés par le feu    Première titularisation et premier but pour Dani Alves avec Sao Paulo    Nouvelle menace de forfait en Ligue des champions    L'activité commerciale peine à reprendre    Gros marché    Ouverture, hier, du procès de l'ex-président déchu    PSA réaffirme ses engagements    Les fausses peurs des «experts»    "Le panel n'est pas sur la bonne voie"    Le FFS appelle le pouvoir à s'inspirer de l'exemple soudanais    Le ministère de la Santé nous écrit    sortir ...sortir ...sortir ...    "Renouer le fil de l'histoire interrompu en 1962"    Collections et musées dans la construction du passé de l'Algérie    Un Festival international des films de femmes à Cotonou    La citoyenneté en débat    Convergence à Ifri pour un ressourcement    Slimani direction à Al Gharafa ?    Sahara occidental : L'avocate espagnole Cristina Martinez empêchée de se rendre à El Ayoun occupée    Angleterre : Chelsea n'y arrive toujours pas    En souffrance aux ports: Les matériels roulants bloqués libérés    Le panel ne parle pas au nom du Hirak mais ses détracteurs aussi    Communiqué - Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    Solde commercial : Une dégradation prévisible, liée à la structure de l'économie nationale    Une campagne vouée a l'échec    Cause palestinienne : Eddalia réitère le soutien indéfectible de l'Algérie    2e journée de l'Afrique à New York: L'ONU salue la "contribution active" de l'Algérie    Reconnaissance faciale, conduite autonome… La Russie présente à l'Unesco ses "technologies d'aujourd'hui"    La Volkswagen Golf Joint n'est plus disponible    17.200 Seat vendues en 7 mois    Le chanteur andalou Brahim Hadj Kacemanime un concert    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coopération sino-africaine : Le 3e Forum début septembre à Pékin
Publié dans El Watan le 23 - 08 - 2018

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, prévoit, à l'occasion du Forum sino-africain, l'adoption de la Déclaration de Pékin d'un plan d'action commun ainsi que la signature de conventions de coopération bilatérale devant tracer les contours du partenariat entre la Chine et l'Afrique pour les trois prochaines années.
Le 3e sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) se tiendra les 3 et 4 septembre prochain à Pékin sur le thème «La Chine et l'Afrique : communauté de destin et partenariat mutuellement profitable». Lors d'une conférence de presse hier à Pékin, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a indiqué que ce Forum constituera l'événement le plus important, cette année, en Chine, vu le nombre de participants attendus.
Outre les chefs d'Etat et de gouvernement africains, le président de la Commission de l'Union africaine, le secrétaire général des Nations unies et 27 organisations internationales et africaines prendront part également à cet événement. Le chef de la diplomatie chinoise prévoit, à cette occasion, l'adoption de la Déclaration de Pékin, d'un plan d'action commun ainsi que la signature de conventions de coopération bilatérale devant tracer les contours du partenariat entre la Chine et l'Afrique pour les trois prochaines années.
Ce rendez-vous permettra également, selon Wang Yi, d'axer les concertations sur des questions importantes s'articulant notamment autour de la construction d'une communauté de destin entre la Chine et l'Afrique dans le cadre d'un partenariat mutuellement profitable. Le sommet du FCSA marquera aussi un nouveau départ pour l'initiative chinoise «la Ceinture et la Route» et pour le développement en Afrique et en Chine.
Une coordination devra donc être établie lors de ce Forum entre l'initiative «la Ceinture et la Route», l'Agenda 2030 du développement durable de l'ONU et l'Agenda 2063 de l'Union africaine et les stratégies de développement des pays africains. Ainsi, l'accent sera mis, sur le développement des relations entre les membres du Forum à travers une meilleure coopération et l'élargissement de ses champs pour englober, en plus des secteurs traditionnels, tels que l'infrastructure de base, l'énergie et la santé, d'autres volets.
Il s'agit notamment de la bonne gouvernance, la sécurité, la paix, la complémentarité des stratégies de développement et l'amélioration des capacités productives des pays africains grâce aux innovations technologiques chinoises. Selon le ministre chinois des Affaires étrangères, il sera procédé à l'organisation de 27 forums restreints et d'autres activités avant et après le démarrage du FCSA s'intéressant à plusieurs questions.
Par ailleurs, l'ordre du jour du Forum comporte l'organisation d'un débat de haut niveau entre les dirigeants chinois et africains et les représentants des milieux d'affaires et des bailleurs de fonds. La 6e Conférence sino-africaine des chefs d'entreprise se tiendra à cette occasion. Une table ronde regroupant les dirigeants chinois et africains et des rencontres bilatérales sont également prévues.
A noter, trois pays africains ont rejoint le FCSA après avoir établi des relations diplomatiques avec la Chine. Il s'agit de la Gambie, Sao Tomé et Burkina Faso. Créé en octobre 2000 à l'initiative de la Chine et de pays africains, le FCSA vise à approfondir la coopération, réaliser le développement économique et faire face aux défis de la mondialisation dans le cadre d'un partenariat stable, équitable et gagnant-gagnant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.