Assassinat de Ali Tounsi: Chouaïb Oultache condamné à la prison à perpétuité    Référendum d'autodétermination: la cause sahraouie s'appuie à une base "juridique solide"    Un journaliste marocain appelle à un procès contre le régime marocain pour grave violation des droits de l'Homme    Zones d'ombre: les programmes de développement dénotent d'une approche visionnaire    La pensée de Feraoun victime de la censure des autorités coloniales    RND: nécessité de renforcer le front interne pour l'édification de l'Algérie nouvelle    Annaba: une délégation sahraouie pour évoquer l'évolution de la situation au Sahara occidental    Manchester City: les effets de la folie Mahrez en Algérie !    Bayern Munich: une offre de 45 M€ pour Koulibaly ?    OPEP+: maintien des volumes, l'Arabie saoudite prolonge ses coupes, la Russie et le Kazakhstan épargnés    Saadi: l'organisation d'élections locales et législatives le même jour difficile sur le plan pratique    Festival du court-métrage d'Imedghassen: les meilleures œuvres primées    Liverpool: Klopp ne veut pas d'excuses    Terrorisme et déchéance de la nationalité    L'accident d'hélicoptère est survenu à cause du « mauvais temps »    Levées d'alertes au tsunami après des évacuations massives à travers le Pacifique    Les Etats-Unis ne retrouveront pas le plein emploi en 2021    Les Etats-Unis déterminés à résoudre la crise au Yémen    Spectacle théâtral « Nedjma » à Ain Fouara    Covid-19: six nouveaux cas du variant britannique découverts en Algérie    L'Opep+ décide de maintenir son niveau de production actuel jusqu'à fin avril    MES PREALABLES AU RAPPORT DE BENJAMIN STORA.    Le théâtre d'Oran reprend ses activités après une année d'arrêt    Coronavirus: 168 nouveaux cas, 148 guérisons et 6 décès    La victoire ou l'élimination    Mouassa s'en va déjà    Cristiano Ronaldo rejoint Pelé avec 767 buts... ou pas    Mahrez, étincelant    Tebboune reçoit les présidents de trois partis politiques    Le Front Polisario invite la Minurso à l'impartialité    Le corps d'un des deux pêcheurs disparus retrouvé    L'ambassade de France s'explique    Démantèlement d'un réseau activant à Tipasa    "Les élections ne sont pas une priorité"    Huiles de table - Communiqué de Cevital    Améliorer d'abord les conditions de vie    Lancement de la 1re édition du Festival international du court métrage d'Imedghassen    Des experts se penchent sur la restauration du mausolée d'Imedghassen    Skikda… Bariq 21 lance Green Farm    Salon national du livre d'Alger : Un livre, une vie    La dépendance au pétrole se confirme    La mafia du foncier dénoncée    Beldjoud insiste sur le principe de l'égalité    1.020 DA pour le bidon de 5 litres    L'Algérie tend la main à sa diaspora    11.015 comprimés psychotropes saisis et un réseau démantelé    Education: Le ministre renoue le dialogue avec les syndicats    Ras El Aïn et Haï Sanawber: Relogement prochain de 3.000 familles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Séminaire national à Aït Toudert
Nutrition et sécurité alimentaire
Publié dans El Watan le 25 - 09 - 2018

Le mouvement associatif et l'université se sont mobilisés pour débattre de la nutrition et de la santé dans un village de Haute Kabylie. Le retour à la cuisine traditionnelle est recommandé.
L'association scientifique Iguer n Tussna (champ du savoir), en collaboration avec le Laboratoire qualité et sécurité alimentaire de l'université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, ont organisé à la fin de cette semaine un séminaire de deux jours portant sur la qualité et la sécurité alimentaire, dans la commune de Aït Touddert, relevant de la daïra de Ouacif, au sud du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou.
Le coup d'envoi de cet événement a été donné conjointement par le président de l'association scientifique Iger n Tussna, le recteur de l'UMMTO et le président de l'APC d'Aït Touddert.
«Ce séminaire portant sur la nutrition et la sécurité alimentaire joint l'utile à l'agréable, puisqu'il porte sur l'alimentation et la santé publique, tout en faisant participer l'université, le mouvement associatif, la société civile, mais aussi le monde économique.
L'implication des scientifiques, des chercheurs et des doctorants est utile pour monter des projets sociaux. L'apport scientifique de notre université vise à accompagner le citoyen et les acteurs économiques pour, d'une part, préserver la santé publique, et, d'autre part, contribuer à la rentabilité des projets», a déclaré Ahmed Tessa, recteur de l'université Mouloud Mammeri.
Le président de l'association Iger n Tussna, Younes Aït Amara, a exhorté les autorités locales à aider son association en rappelant : «Nous activons depuis 2013, mais nous n'avons reçu qu'une maigre subvention de la part de l'APW. Nous activons grâce à nos donateurs et aux entrepreneurs locaux. Notre objectif à travers ce séminaire est la sensibilisation du citoyen sur ce qu'il consomme.»
Ce sont près d'une cinquantaine de conférences et de communications relatives à la nutrition et à la sécurité alimentaire qui ont été présentées par les professeurs et les invités venus de plusieurs wilayas du pays.
Le docteur Tahar Amrouche, président du comité scientifique du séminaire, nous a confié : «Cette initiative constitue un lien entre l'université et le monde associatif. L'émergence des associations, notamment scientifiques, doit être accompagnée de la création d'une plateforme d'échanges scientifiques entre les universitaires, les médecins, les étudiants et les exposants engagés dans la promotion des produits alimentaires de santé.
Concernant les objectifs de ce deuxième séminaire national, ils consistent à apporter notre contribution en tant que laboratoire à la promotion des connaissances scientifiques et à l'état d'avancement des résultats de la recherche dans deux domaines intimement liés, à savoir la nutrition et la santé humaine. La sensibilisation reste une priorité pour prévenir les maladies d'origine alimentaire.
Ce genre d'événement est une opportunité pour expliquer les risques et les dangers liés à l'alimentation. Le retour à la cuisine traditionnelle serait souhaitable pour éviter les risques de maladies d'origine alimentaire. La pratique du sport et des activités physiques sont nécessaires pour une bonne santé chez l'homme.»
Les interventions ont porté sur la tolérance et l'immunité, les allergies, la nutrition infantile, l'allaitement maternel et la diversification alimentaire chez le jeune enfant, le rôle d'une bonne nutrition lors des premiers jours de la vie.
Le séminaire a été clôturé samedi dernier par une cérémonie de remise de prix aux meilleures affiches. Dans l'après-midi, les invités de Aït Touddert ont eu droit a une visite guidée au village de Aït El Kaïd, dans la commune d'Agouni Gueghrane.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.