Justice : Mandat de dépôt contre Saïd Bey et mandat d'arrêt contre Habib Chentouf    Le bal des hypocrites    La rue applaudit les décisions    Un député FLN démissionne pour rejoindre le Hirak    Création d'une instance indépendante chargée d'organiser les élections : Début de la rencontre de concertation sur les mécanismes    Corruption : Report pour la semaine prochaine de l'affaire du sénateur Boudjouher Malik    Argent détourné en Algérie : M. Djillali Hadjadj chiffre à près de 60 milliards de dollars les sommes détournées    Le baril "accompagne" le Hirak    Huawei innove dans la gestion des flux de passagers    Le fromage Bouhezza en fête    Hi-Tech : Samsung pourrait devenir fournisseur d'Orange en 5G    Coopération bilatérale : La Russie et la France s'allient pour créer un réseau de maisons de retraite    Sri Lanka : Des attentats font plus de 160 morts le jour de Pâques    La contestation suspend les discussions avec l'armée    Libye: Tripoli toujours sous la menace armée, avancée des troupes du GNA    Washington met fin aux exemptions    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    Hazard au Madrid, c'est déjà fait!    Le Barça vole au secours de Coutinho    Yacine Chalel à la 5e place    Sport : Quand le vent du "Hirak" souffle sur le sport algérien    Championnats d'Afrique U18 et U20 : 13 médailles dont cinq en or pour l'Algérie    Des débuts prometteurs    Istimara et recours, quelle issue?    Plus de peur que de mal    Tizi-Ouzou : Réhabilitation de la station climatique de Tala Guilef    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    Un documentaire sur le royaume de Numidie en réalisation    Bouchetta Soulimane expose "El Djazair"    Les frères Kouninef arrêtés    L'Algérie a atteint 1,5 % en 2018    Bensalah maintient le cap    L'horreur à Alger !    Retrait du permis de conduire : détails de la nouvelle procédure    Qui succédera à Ould Abbès    Victoire à la présidentielle du comédien Volodymyr Zelenskiy    La nouvelle Cupra Formentor sera produite dans l'usine Seat à Martorell    La semaine de la langue espagnole    Championnat d'Allemagne.. Belfodil 6e meilleur buteur    Effondrement d'un immeuble à la Casbah.. Quatre morts et des blessés    Course au titre.. L'USMA toujours maitre de son destin mais…    Cinéma à Alger.. L'Onci récupère trois salles    PROTECTION CIVILE A MOSTAGANEM : 196 interventions en 72 heures !    Treize médailles dont cinq en or pour l'Algérie    Célébration du Mois du patrimoine à Médéa    Evocation du séjour à Oran de Cervantès    Spécialiste de l'Algérie : L'historienne Annie-Rey Goldzeiguer, tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Six millions d'Algériens sont diabétiques
Enquête sur le Diabète, l'obésité, la HTA et les maladies cardiovasculaires
Publié dans El Watan le 15 - 11 - 2018

25% de la population algérienne âgée de 18 à 69 ans est hypertendue et 15% diabétique.
Un quart de la population algérienne âgée entre 18 et 69 ans souffre d'hypertension artérielle, alors que la prévalence du diabète est de 14,4% avec deux diabétiques méconnus pour un connu – sans compter la population âgée de 69 ans et plus – suivi de l'obésité et du surpoids qui touchent plus de 50% de la population, selon les résultats de l'enquête nationale sur la mesure du poids des facteurs de risque des maladies non transmissibles présentés, hier, par la direction de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière à l'occasion de la célébration de Journée mondiale du diabète, selon l'approche Stepwise de l'OMS.
L'enquête s'est donc penchée sur les huit facteurs essentiels, à savoir la pression artérielle élevée, la consommation d'alcool, la faible consommation de fruits et légumes, l'inactivité physique, le surpoids et l'obésité, la glycémie élevée et les dyslipidémies. «Des modules optionnels relatifs à la santé orale, à la santé mentale, aux violences et traumatismes et à la politique antitabac ont été également intégrés», lit-on dans la présentation de l'étude.
Le tabac, qui est incriminé dans l'apparition de certains cancers, touche 16,5% de la population concernée par l'enquête, et l'âge moyen du début de consommation de tabac fumé pour les deux sexes est de 17,6 ans. Pour l'hygiène alimentaire pour laquelle des recommandations ont été établies par l'OMS, notamment pour les fruits et légumes, 85,3% des répondants ont déclaré consommer moins de cinq portions de fruits et de légumes par jour sans différence significative selon le sexe ni l'âge.
S'agissant de la consommation de sel, 23,5% des sujets enquêtés ont déclaré ajouter toujours ou souvent du sel ou des assaisonnements salés au moment de la préparation des repas, alors que 17% des répondants ont déclaré consommer toujours ou souvent des aliments transformés riches en sel avec une prédominance masculine et pour les sujets jeunes et ils sont 93,2% à utiliser de l'huile végétale pour la préparation des repas.
L'inactivité physique, révèlent les résultats de l'enquête, reste peu pratiquée et près d'un quart, soit 23,7% des répondants n'ont pas respecté les recommandations de l'OMS et cette proportion a augmenté avec l'âge, 32,8% chez les plus de 60 ans et elle est plus importante chez les femmes.
A propos des risques de maladies cardiovasculaires, l'enquête a révélé que 51% des hommes âgés de 40 à 69 ans affirment recevoir un traitement médicamenteux et des conseils pour prévenir les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux, contre 53,3% de femmes. Pour ce qui est de la santé bucco-dentaire, 13,6% des enquêtés avaient des prothèses dentaires amovibles, dont 10% des hommes et 17,3% des femmes, et 58,2% des répondants affirment se brosser les dents au moins une fois par jour, dont 71,5% des femmes et 47,1% des hommes.
Les résultats de l'enquête à propos des accidents de la voie publique ont également dévoilé que 7% des enquêtés ont déclaré avoir été impliqués dans un accident de la route durant les 12 derniers mois et 94,1% des personnes qui circulent en moto ou en scooter affirment ne pas porter de casque en tant que conducteur ou passager, contre 24% des usagers de véhicule qui ont déclaré ne pas mettre la ceinture de sécurité en tant que conducteurs ou passagers.
Concernant la santé mentale, l'idée du suicide a traversé l'esprit de 3,1% de la population enquêtée au cours des 12 derniers mois précédant l'enquête et 0,8% ont déclaré être déjà passé à l'acte. Ces résultats, jugés par les spécialistes «catastrophiques», illustrent parfaitement leurs inquiétudes exprimées depuis quelques années et appellent les autorités sanitaires à agir le plus tôt possible pour éviter l'hécatombe.
«Ces chiffres reflètent une certaine réalité, mais je pense que les prévalences annoncées sont plutôt plus élevées, car il faut savoir que des erreurs peuvent être commises dans la lecture de certains paramètres», relève un spécialiste des maladies métaboliques qui appelle les pouvoirs publics à prendre des mesures en urgence. A noter que cette enquête nationale inscrite dans le programme de coopération avec l'OMS a été lancée en 2016 et a touché 7450 ménages.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.