Mahrez dans le Top 10 des joueurs africains les mieux payés    Présidentielle: l'ANIE a réussi la mission de préserver la voix du peule    FC Barcelone : Le successeur de Piqué déjà identifié ?    SIDI BEL ABBES : 53,43 % taux de participation à la présidentielle    ELECTION PRESIDENTIELLE : Un taux de participation de 44 ,24% à Oran    Rejet massif des résultats de l'élection    TIARET : Découverte d'une bombe artisanale    Secousse tellurique de magnitude 3,2 degrés à Boumerdès    TISSEMSILT : Délocalisation du concours des agents d'administration à Tiaret    MASCARA : Un parc illicite sur un espace de l'APC    AIN TEMOUCHENT : Arrestation d'un individu en possession d'un drone    Classement FIFA des dames : l'Algérie termine l'année à la 84e place    Premier League: Mané élu joueur du mois de novembre    Deux contrebandiers arrêtés à Ouargla et un autre appréhendé à Biskra    Présidentielle de 12 décembre : taux de participation global de 39,33 %    Abdelmadjid Tebboune élu Président de la République    Présidentielle du 12 décembre : 20 individus arrêtés à Relizane pour entrave à l'opération de vote    Des vents forts vendredi sur plusieurs wilayas du Nord et des Hauts-Plateaux    Présidentielle: le taux de participation par wilayas annoncé à 15h    Brèves    L'Algérie condamne "avec la plus grande force" l'attaque contre l'armée au Niger    Vers le report des 32es de finale de la Coupe d'Algérie    Résiliation du contrat du gardien de but Salhi    Préserver cette institution de solidarité entre générations    Nouveaux pourparlers de paix à Juba entre rebelles et Khartoum    Projet de traduction des plus importants écrits algériens en langue française    ACTUCULT    Est-ce un constat amer ou un brûlot ?    Bangkok en haut du classement    Cinq morts dans une attaque des shebab    Exportation de 460 000 tonnes de ciment    3 à 5 mois d'indisponibilité pour Atal    Transfert des centres de vote    165 foyers raccordés au gaz naturel    Mehiaoui : "Les actionnaires de la SSPA seront remplacés"    Air Algérie contrainte d'installer une cellule de crise    Eric Zemmour sera jugé le 22 janvier prochain    Le triptyque de l'édification de la citoyenneté    Ouverture de plusieurs ateliers et clubs artistiques et pédagogiques    Trois auteurs présentent leurs nouveautés au public    COP25 sur le climat : La protection de la nature cherche sa place    Dans la nuit de la prison d'El-Harrach    Afrique du sud : La Sud-Africaine Zozibini Tunzi est Miss Univers 2019    Gabon : L'opposant Jean Ping dénonce la " monarchisation de la République "    Tunisie : Les parlementaires doivent être à la hauteur de leur responsabilité    Relizane : Près de 6.400 employés dans le cadre du DAIP concernés par la confirmation    Polémique au Mali : Le chef de la Minusma à Kidal serait sur le départ    Patrimoine immatériel du sud: Des Hauts plateaux aux Oasis, la chanson saharienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les crues des oueds isolent la ville d'Adrar
Intempéries
Publié dans El Watan le 01 - 04 - 2009

La wilaya d'Adrar se trouve encore une fois isolée du nord du pays depuis déjà 2 jours suite aux crues de l'oued Saoura, qui ont provoqué la fermeture de la RN 6 au niveau du PK 1031 matérialisé par un vieux pont au point géographique dénommé Foum El Kheneg.
Ce passage obligé pour les usagers de cette route qui relie Béchar à Adrar reste cependant le point faible et le casse-tête des services des travaux publics. En effet, tous les efforts consentis et les moyens dégagés depuis plusieurs années n'ont pas suffi à trouver une solution définitive et durable à cet épineux problème. Il suffit d'une perturbation atmosphérique accompagnée de fortes pluies dans la wilaya de Béchar ou de celle de Naâma pour que les oueds dormants se réveillent et coupent la principale route (RN6) qui les traverse, notamment au niveau de Ksi Ksou (Abadla) et de Foum El Kheneg (à 270 km au nord d'Adrar). Le mauvais temps est devenu, ces dernières années, la hantise des habitants de ces 2 wilayas, principalement les commerçants, les routiers et les transports de voyageurs. incapacité des spécialistes des ouvrages d'art de relever ce défi de la nature Cette crainte est légitime et justifiée par le fait que la rupture de ce passage dure parfois trop longtemps, voire plusieurs semaines, ce qui ne reste pas sans conséquences fâcheuses dans l'approvisionnement alimentaire des populations et l'exécution des projets de développement en raison de la rupture des matériaux.
Les dernières crues du mois d'octobre 2008 ont perturbé le flux routier en ce point et ont isolé Adrar pendant plus d'un mois. Cette situation contraint alors les usagers devant se rendre à Béchar à faire un grand détour de 1800 km en passant par Ghardaïa, Laghouat et El-Bayadh. Maintenant, la question qui reste posée est de savoir combien de temps cette voie restera fermée au trafic routier. Les vacanciers du printemps et les pauvres étudiants, qui ont passé quelques jours de joie dans leurs foyers et qui sont dans l'obligation de rejoindre leurs universités ce samedi, vont certainement faire les frais de cette incapacité des spécialistes des ouvrages d'art de relever ce défi de la nature. Pour information, 16,4 milliards de centimes ont déjà été injectés pour la construction, en ce point, d'un pont multicellulaire de 220 m de long mais, sur le terrain, les choses semblent plus compliquées que les prévisions des T.P.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.