Forum mondial de l'eau en Indonésie: l'Algérie se distingue par ses positions claires    Para-athlétisme/Mondiaux de Kobe-2024: nouvelle médaille d'argent pour l'Algérie, grâce à Ziamni    Ligue 1 Mobilis: duel à distance pour la place de dauphin, choc "à six points" pour le maintien    Grand Prix International de la Ville d'Alger: 70 coureurs au départ de l'édition 2024, prévue sur 82,5 km    Les SMA célèbrent leur Journée nationale sous le slogan "Les Scouts toujours au service de la patrie"    Deuxième Forum du livre: une quinzaine d'inventeurs et de créateurs algériens distingués    L'armée sahraouie cible le siège d'un bataillon des forces d'occupation marocaines dans le secteur de Mahbes    La prévention des conflits en Afrique devrait être une priorité    Benbraham exhorte depuis Akbou à amplifier le mouvement associatif    Deux terroristes abattus dans la wilaya de Chlef    Pêche: Badani donne à Tipasa le coup d'envoi de la campagne de pêche au thon rouge    Le renforcement du parc hôtelier entraînera la baisse des prix    Formation professionnelle: Merabi préside une réunion d'évaluation de l'état d'avancement du processus de numérisation    Agriculture: Création d'une entreprise publique de développement des cultures agricoles stratégiques    Attaf copréside une séance de travail avec son homologue sénégalaise    Infrastructures routières: accorder une importance majeure au Grand sud    La rencontre du président de la République avec les chefs des partis politiques représentés aux Assemblées élues saluée    « Son application ne fera que renforcer l'Etat et protéger le citoyen de tout acte malveillant »    Mondial Para-athlétisme : Médaille de bronze pour Baka (1500m) et Bouchref    Mise à jour de la Ligue 1 Mobilis    US Souf : Six mois de suspension fermes pour le dirigeant Attoussi Belkhir    La Norvège va reconnaître l'Etat de Palestine à compter du 28 mai    La CPI doit également enquêter sur les ministres britanniques    L'entité sioniste persiste dans sa politique de profanation et de judaïsation de la Mosquée Al-Aqsa face au silence de la communauté internationale    Le HCLA célèbre la littérature pour enfants    Poursuite des campagnes d'hygiène et de propreté en prévision de la saison estivale    Saisie de 7,920 capsules de psychotrope et arrestation de 7 individus    Ouverture à Alger de la 2e édition    Le projet d'extension de l'aérogare réceptionné    Ouverture du 16e Salon national des arts plastiques    "Zawaya", nouvelle plateforme électronique dédiée aux productions cinématographiques et télévisuelles algériennes    Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 27 juin 2024    « c'est ainsi que La Bataille d'Alger nous inspire ! »    Le Président Tebboune rencontre les chefs des partis représentés au sein des Assemblées élues    Le président de la République rencontre les chefs des partis politiques représentatifs au sein des Assemblées élues    Message de condoléances du Président Tebboune    Le pouvoir politique US des deux poids, deux mesures….    Palestine. Mieux vaut tôt que jamais    Le droit de massacrer, de Sétif à Gaza    Megaprojet de ferme d'Adrar : « elmal ou Etfer3ine »    Témoignage. Printemps Amazigh. Avril 80    Le Président Tebboune va-t-il briguer un second mandat ?    L'imagination au pouvoir.    Prise de Position : Solidarité avec l'entraîneur Belmadi malgré l'échec    Ils revendiquent la régularisation de la Pension complémentaire de retraite: Sit-in des mutualistes de la Sonatrach devant le siège Aval    Coupe d'afrique des nations - Equipe Nationale : L'Angola en ligne de mire    Suite à la rumeur faisant état de 5 décès pour manque d'oxygène: L'EHU dément et installe une cellule de crise    Pôle urbain Ahmed Zabana: Ouverture prochaine d'une classe pour enfants trisomiques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La spiritualité algérienne s'invite à l'Inalco
Le poète Yacine Benabid décroche son doctorat à Paris
Publié dans El Watan le 07 - 04 - 2009

Après un débat de plus de trois heures, la thèse de Yacine Benabid s'est vu couronnée de la mention Très honorable, avec les félicitations du jury et une recommandation pour que la thèse soit publiée par le Centre des publications universitaires de Lille. La thèse de doctorat avait pour titre « Littérature et mystique dans l'Algérie contemporaine.
L'expérience de Umar Abu Hafs (1913-1990) Textes et contextes ». L'auteur, déjà encadré en DEA à la même université par l'orientaliste français, le Pr Luc-Willy Deheuvels, s'est adonné, tout au long de trois parties fragmentées en sept chapitres, à un exercice d'interprétation tout aussi vertical qu'horizontal du phénomène mystique dans la culture arabo-musulmane, particulièrement dans sa version maghrébo-algérienne. L'enjeu essentiel de la recherche consistait en deux choses : lever le voile sur une pensée occultée, des siècles durant, et vouée à la consommation intérieure des adeptes et des tenants de ce discours. Concilier, en second lieu, ladite pensée avec les démarches critiques modernes, essentiellement occidentales.
Partie d'un corpus réduit quantitativement, mis en rapport avec le contexte socio-culturel de l'Algérie des années trente du siècle dernier et complétée par d'autres textes de nature à aider à l'analyse contextuelle, la démarche a commencé par un arrêt sur les théories littéraires qui devaient profiter à la recherche, une fois installées dans la dynamique d'une lecture qui appelle l'herméneutique comme procédé méthodologique. Elle s'est appliquée, dans la deuxième partie, à mettre en relief un des plus grands auteurs du soufisme algérien contemporain, Umar Abu Hafs de Bordj Zemura, passant par les dispositions sociales et culturelles qui l'ont engendré et qui ont influé sur son verbe. La dernière partie a été consacrée à la pensée qui a accompagné sa littérature avec ses thématiques variées, ses motivations différentes, ses choix et propositions esthétiques inspirées d'intertextes allant du littéraire au philosophico-religieux.
Venant de l'arabe comme langue de souche (dans laquelle on lui compte plus d'une dizaine de publications) et de l'Orient comme terre d'appartenance, l'auteur de la thèse s'est appliqué à un effort qui s'inscrit dans ce qu'on pourrait appeler une mystique comparée, aboutissant à ce que le Pr Eric Geoffroy, de l'université de Strasbourg, a perçu, au cours de la soutenance, comme « une dimension universelle de la mystique musulmane ». Plusieurs angles de vue ont orienté le débat vers des zones de réflexions, où le doctorant a voulu jeter les bases d'une archéologie nouvelle pour repenser le soufisme musulman. Une dynamique qui, même perturbée par quelques incohérences, a donné lieu à une relecture de la spiritualité, la protégeant de toute forme d'instrumentalisation et la remettant dans le cadre de ses vocations originales. Finalité encouragée par le Pr égyptien Mahmoud Azab, pour peu qu'elle s'ouvre un peu plus sur les auteurs arabes, tels que Adonis, Arkoun, Al-Djabiri, Nasr Hamed Abu Zayd, qui, même enfermés dans leurs obsessions de modernistes, ont une lecture allant dans le sens de la reconquête du spiritualisme musulman.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.