Le Président Tebboune entame lundi une visite de travail en République arabe d'Egypte    Les sociétés algériennes ont des opportunités prometteuses dans le marché africain et du Sénégal    Barça : Memphis Depay de retour en Eredivisie ?    Lancement d'une nouvelle campagne nationale de vaccination    Foot/ Ligue 2 : victoire de l'ASM Oran devant le MC Saida (2-0)    Wilaya d'Alger: réseau de trafic de stupéfiants démantelé et plus de 2.000 comprimés psychotropes saisis    Le peuple sahraoui déterminé à défendre son droit à l'indépendance par tous les moyens légitimes    Le FFS dénonce "une grave dérive du pouvoir"    L'Allemagne va livrer à l'Ukraine un hôpital de campagne    Foot, force et démocratie    Les avocats prônent la prudence    Barça : Ansu Fati face à un choix difficile    "L'Algérie a les moyens de rivaliser avec les meilleures nations au monde"    "Je vais me remettre en question"    Lait subventionné : l'augmentation du prix n'est pas à l'ordre du jour    Placement de près de 19 000 demandeurs d'emploi en 2021    Le Cnapeste reporte sa grève    Quand la quête de vérité met la lumière sur un passé sombre    Taghit, une source d'inspiration pour les artistes    Au moins 70 morts dans une frappe de la coalition contre une prison    Le Cameroun sur le chemin des Verts    Cap sur la Coupe de la CAF !    Les championnats à huis clos    Pressions franco-allemandes sur Kaïs Saïed    44,6 millions d'habitants en Algérie en janvier 2021    Recul de l'activité au 3e trimestre 2021    Plus de 20 000 interventions effectuées par la Direction du commerce en 2021    Qui succédera à Mohcine Belabbas ?    T'wakhdhet !    Deux en un sur le podium    Il y a dix ans nous quittait Cherif Kheddam    Déficiences comblées ?    Le miracle argentin en temps de Covid    Une nouvelle opération de rapatriement: 155 Subsahariens reconduits vers les frontières    Sonelgaz: Le pôle urbain «Ahmed Zabana» raccordé au gaz de ville    Un pays antichoc    113 postes de formation en doctorat ouverts    Les voleurs de câbles de Séraidi sous les verrous    L'Algérie déterminée à dire son mot    La menace «jihadiste» nourrit le sentiment anti-peul    Les combats entre Kurdes et Daesh font plus de 70 morts    Algérie nouvelle : la mise sur orbite    «Ma rencontre avec la mort»    «Nous partageons une Histoire complexe»    Le moudjahid Cherif Athmane n'est plus    L'urbanisme et les Algériens    Bouslimani affiche ses intentions    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un nouveau venu dans l'arène radiophonique
Publié dans El Watan le 11 - 03 - 2009

Accompagné du wali de Mila, de Chaâbane Lounakel, Nacer M'hal, Abdelmalek Houyou, Toufik Khelladi, respectivement directeur de coordination des radios régionales, DG de l'APS, DG de la TDA (télédiffusion), DG de la radio algérienne, ainsi que de plusieurs directeurs de radios régionales limitrophes, comme Jijel, Constantine et Annaba, il visitera le siège flambant neuf de la désormais radio Mila, sis à la rue de Jérusalem, en plein centre-ville, où il donnera, vers les coups de 12h30, le coup d'envoi de la diffusion.
Le nouveau-né dans l'arène radiophonique émettra donc tous les jours sur la fréquence 89.6 MHZ sur la bande FM, à partir de l'émetteur implanté sur les hauteurs de Grarem et sur la fréquence 102.7 MHZ concernant les autres régions de la wilaya, couvertes par le deuxième émetteur érigé à Kef Boudergua (Bouhatem).
«Dans un premier temps, la radio locale de Mila disposera d'une plage horaire quotidienne de près de 8 heures (6h40-14h)», a expliqué Rabah Chouf, ingénieur de son à la Cirta FM.
S'agissant du programme statique, une amplitude horaire assez significative sera consacrée aux émissions culturelles, sociales, éducatives, historiques et sportives. Le volet relatif à l'information ne sera pas en resta, dès lors qu'il est prévu, au titre du programme dynamique des flashes d'information (chaque heure), une émission quotidienne vers midi et une émission d'information appelée «Forum», invitant les responsables à répondre en direct aux doléances citoyennes. Mieux encore, un «breaking news» figure au menu du programme informationnel en fonction de l'urgence des événements. Selon A.Mihoubi, «un programme d'envergure nationale, doté de plus de 300 réémetteurs, est mis en œuvre par la TDA à l'effet de couvrir, entre autres, les zones d'ombre de l'Est».
Il y a lieu de souligner qu'une équipe de techniciens et d'animateurs aguerris, dépêchés par la radio Cirta FM, ainsi que celle de Batna, est à pied d'œuvre et assure, depuis quelque temps, une formation au profit du personnel de l'institution. Confiée aux bons soins de brillants formateurs, dont Djemaï Boumaâraf, Omar Zidani et Mouaâtaz Belhouchet, dans l'ordre, rédacteur en chef, informaticien à la radio de Batna et animateur à Cirta FM, le personnel d'antenne a bénéficié, personnel formé de 4 animateurs (trices), 4 journalistes et 4 réalisateurs, d'un mois de stage qui s'est avéré concluant.
Une période d'initiation d'une quinzaine de jours a également servi à la «diffusion à blanc», donc à l'exécution au quotidien de programmes (chaque jour avec sa propre feuille de route), mais sans occuper les ondes. Pari tenu ? Le directeur de radio Mila, Brahim Ouettar, répond par l'affirmative. Et d'ajouter: «Sans les efforts des pouvoirs publics, les choses n'auraient pas été faciles. A présent, nous tenterons de faire de ce média une radio modèle au service permanent du citoyen, tout comme nous oeuvrerons à la valorisation de l'effort consenti par l'Etat, de sorte que cet acquis (la radio) soit une vitrine qui reflètera les préoccupations de la population». Bon vent au nouveau venu !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.