Raffinerie d'Alger: mise en service des unités de production    Real : Hazard face à un choix compliqué    L'ancien chef du protocole de Bouteflika en prison    Communiqués poussés par des vents contraires et panique chez les PPE    Conseils d'éthique pour l'université    Lait subventionné, la pénurie perdure    Pourquoi un Parlement en Iran ?    Du monde unipolaire à l'avènement d'un nouveau monde multipolaire (2e partie)    Fraude et irrégularités à la présidentielle au Togo    Libye : Haftar avance ses pions dans l'ouest amazigh    Bernie Sanders favori pour affronter Donald Trump    Un an de prison requis contre Fodil Boumala    Enfin le derby de la capitale !    Farès rejoue six mois plus tard    Rentrée professionnelle: la nomenclature de la formation étoffée par 4 nouvelles spécialités    Hasna El Becharia en concert à Alger    ...Sortir ...Sortir ...Sortir ...    «Un solfège thématique»    Participation du film Synapse au Festival de Louxor    L'ANFC interpelle le chef de l'Etat et le ministre de la Justice    Tibane rend hommage à Rachid Talbi    Un représentant du FMI souligne une "vraie volonté de changement" de la situation économique    Congestion routière à Alger: plus de 100 points noirs recensés    Coronavirus : Onze villes en quarantaine en Italie    Afrique de l'Ouest : Les organisations terroristes «coordonnent» leurs opérations    Enamarbre de Skikda : Les travailleurs exigent le départ du Directeur    Adoption de la stratégie d'adaptation de la communication gouvernementale à la nouvelle situation    La révision de la Constitution intervient pour satisfaire les revendications du Hirak    Boxe/Tournoi pré-olympique (4e j): Abdelli en quarts de finale    Le coronavirus menance les prochains matchs de l'Inter Milan    MO Béjaïa : Les Crabes toujours menacés    Journée nationale du patrimoine : La Casbah célébrée sous le signe du deuil    Criminalité à Boumerdès : Les chiffres inquiétants de la police    Constantine : 12 blessés dans un accident de la route près de l'aéroport    Du lundi au jeudi : Perturbations dans l'alimentation en eau potable    Ooredoo confirme l'expulsion du PDG de sa filiale algérienne    Tebboune préside un Conseil des ministres    Handball - O. Maghnia: Les frontaliers qualifiés au play-off    La réforme de l'administration au pas de charge ?    Grève des PNC: Des poursuites disciplinaires contre 200 travailleurs d'Air Algérie    Benfreha: 1.000 bouteilles de boissons alcoolisées saisies    Ras El Aïn: Des terrains désaffectés transformés en décharges de déchets inertes    Time is money ?    Le 53 ème vendredi de la contestation populaire à Sétif. Un an déjà    Makri réitère le soutien du MSP    Une loi sur les religions ravive les tensions du passé    Il a atteint 1,9 % en janvier    Le groupe Ooredoo confirme l'expulsion de Nickolai Beckers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maghreb des films rend hommage à Maurice Audin
Publié dans El Watan le 18 - 12 - 2018

En conclusion du Maghreb des films, ce soir à La Colonie (128 rue La Fayette 75 010 Paris) sera projeté à 18h30 Maurice Audin, une histoire de mathématiques, de François Démerliac (France, 2018, 14').
Le film est «une histoire de mathématiciens. Il retrace l'engagement commun, du "Comité Audin", puis du "Comité des mathématiciens", contre la torture et les exactions d'Etat, engagement qui intervint également dans le soutien à d'autres mathématiciens emprisonnés et parfois torturés dans le monde».
Ensuite sera projeté un film un peu plus ancien, plus long, Maurice Audin, la disparition, de François Demerliac (France, 2010, 70') : «En pleine Guerre d'Algérie, en 1957, le mathématicien Maurice Audin est arrêté et embarqué par les parachutistes français. Il avait 25 ans. Depuis ce jour, il n'a laissé aucune trace de vie. Mais il n'a pas totalement disparu, il existe encore ardemment dans les mémoires de la Guerre d'Algérie et devient une invocation accusatrice des pratiques iniques exercées pendant cette guerre par les militaires français.
Ce documentaire, est un film fourni, qui croise les sources et interroge les témoins de l'époque, acquérant ainsi une autorité et une fiabilité incontestables», indiquent les organisateurs. La projection sera suivie d'un débat avec François Demerliac (réalisateur), Sylvie Thénault (historienne et directrice de recherche du CNRS), Malika Rahal (historienne spécialisée dans l'histoire de l'Algérie), Pierre Mansat (conseiller de Paris) et Pierre Audin (sous réserve).
Modérateur : Mouloud Mimoun. Le 13 septembre dernier, le président de la République française, Emmanuel Macron, s'était rendu au domicile de la veuve de Maurice Audin pour lui demander «pardon», lui remettant une déclaration officielle reconnaissant que le militant communiste, disparu en 1957, était mort sous la torture du fait d'un «système légalement institué», alors en Algérie par la France. «C'est à moi de vous demander pardon, donc vous ne me dites rien. On restaure un peu de ce qui devait être fait», avait dit le chef de l'Etat français à Josette Audin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.