30 000 comprimés de Lyrica et 300 millions de cts à bord d'une 4×4 à El Tarf    La rencontre fédérale a failli dégénérer    Imposante mobilisation à Alger    L'Opep+ affole les banques d'affaires    L'Algérie enregistre un net progrès en 2020    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Une lettre du Président sahraoui adoptée comme document officiel    Brahim Ghali dénonce l'inaction de l'ONU    Qui s'y frotte s'y pique    L'ONU demande une enquête "impartiale"    La violation par le Maroc de l'accord de cessez-le-feu "met à nu son échec cuisant"    Résultats    Boudaoui forfait face à la Zambie et au Botswana    Sous haute tension    Zetchi, réhabilité, ira à Rabat    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    Chouaïb Oultache condamné à la prison à perpétuité    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Près de 600 millards pour une centaine de zones d'ombre    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    Le court métrage algérien Mania primé    APLS: poursuite des attaques contre les forces d'occupation marocaine    Ligue 1 (16e j): l'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    El Tarf: Sensibilisation des agriculteurs sur la protection des arbres fruitiers    En finir avec les pratiques du passé    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    107e vendredi de contestation: La mobilisation se poursuit    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Tlemcen: Les directeurs des services agricoles recadrés    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Côte d'Ivoire et Zambie en amical    La bureaucratie alimente l'informel    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Israël va construire 1660 logements à Jérusalem-Est en pleine protestation sociale
Publié dans El Watan le 12 - 08 - 2011

Le ministère israélien de l'Intérieur a rendu son verdict définitif en faveur de la construction de 1600 logements à Jérusalem-Est, occupé depuis 1967. Ce même projet de construction avait donné lieu à une intense passe d'armes diplomatique entre les Etats-Unis et Israël. La secrétaire d'Etat, Hillary Clinton, avait alors qualifié le projet «d'insulte aux Etats-Unis». Pour tenter d'apaiser les tensions diplomatiques avec son allié, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, avait exprimé ses regrets sans accepter la réduction du nombre de constructions. Nabil Abou Rdainah, porte-parole de l'Autorité palestinienne a appelé les Etats-Unis, l'Union européenne et d'autres pays qui soutiennent le processus de paix à faire pression sur Israël pour qu'il mette un terme à ses projets de construction en Cisjordanie ainsi qu'à Jérusalem-Est, dont les Palestinien veulent faire leur capitale.
Le chef du gouvernement israélien avait ordonné en novembre 2009 un gel temporaire pour dix mois de nouveaux chantiers de logements en Cisjordanie mais a refusé, comme le lui demandaient les Etats-Unis, de proroger ce moratoire l'année dernière. Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, refuse d'engager des négociations de paix avec les Israéliens tant qu'ils ne gèlent pas totalement les chantiers de construction de logements. Même si la construction de ces logements ne devrait pas intervenir avant plusieurs années, c'est un coup symbolique fort porté à l'Autorité palestinienne alors qu'elle s'apprête à réclamer le statut de membre à part entière des Nations unies en septembre prochain. Cette annonce arrive en période de mécontentement social, où le mouvement des indignés israéliens dénonce depuis plusieurs semaines le prix des logements. Dans un communiqué, l'organisation israélienne hostile à la colonisation «La Paix maintenant» dénonce le gouvernement qui utilise de «manière cynique la crise du logement en Israël pour promouvoir la construction dans les colonies».
Selon le gouvernement israélien, «tout cela n'a rien de politique c'est seulement économique», en targuant que la construction de nouveaux logements devrait à terme opérer une baisse des prix. Parmi les propositions attendues pour augmenter le budget de l'aide sociale, la réduction de celui de l'armée n'est pas à l'ordre du jour. M. Netanyahu a estimé que «les demandes de réduction du budget de la défense ne tiennent pas compte des menaces pesant sur le sécurité du pays». Selon les médias israéliens, l'état-major justifie aussi ses demandes en arguant que le président syrien, Bachar Al Assad, pourrait être tenté de provoquer un conflit avec Israël pour détourner l'attention de la répression sanglante qu'il mène contre ses opposants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.