SADEG Bologhine : Presque 5 milliards DA de factures impayées    Bouira : Les structures sportives se dégradent    Arsenal - Wilshere : "Özil ? C'est une honte"    Prévention contre la pandémie dans les établissements scolaires à Biskra : Aucun élève n'est atteint de la Covid-19    Haïzer (Bouira) : Dysfonctionnements à la polyclinique    Violences contre les femmes : 96 affaires traitées depuis janvier à Tizi Ouzou    Man City : Mahrez et ses coéquipiers assurés de terminer premiers de leur groupe    7 conseils pour dormir plus rapidement    Combat «Don quichotien» ?    Indifférence aux prix    Protéger les enfants travailleurs durant la pandémie    USM Bel-Abbès: Dans l'attente de solutions miracles    USM Alger: Ne pas tout remettre en question    WA Tlemcen: Garder les pieds sur terre    Quand s'endetter rapporte    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    Procès de Karim Tabbou : verdict le 07 décembre    NI OFFRE NI DEMANDE    oeuvres sociales de l'Education: Une prime pour le personnel infecté par la Covid-19    Khenchela: L'ancien et l'actuel directeurs de la CCLS écroués pour corruption    Henri Teissier, l'ancien archevêque d'Alger, est décédé    Devant être la rampe de lancement du développement national durable: l'école algérienne doit revoir sa copie (5ème partie)    Belmadi dénonce    953 nouveaux cas en Algérie    Deux terroristes abattus au cours d'un accrochage    Le président Tebboune annonce son retour    Monseigneur Henri Teissier tire sa dernière révérence    Résolution du PE : l'Union parlementaire africaine condamne l'ingérence dans les affaires intérieures de l'Algérie    El-Guerguerat : les parlementaires suisses réaffirment leur soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Ait Ali Braham examine les opportunités d'investissement avec POWERCHINA    Henri Teissier était profondément attaché à l'Algérie et avait une grande estime pour son peuple    Le gouvernement sahraoui réagit aux déclarations "contradictoires" d'El Othmani    LUTTE CONTRE LA COVID-19 : Prolongement du confinement partiel dans 34 wilayas    Opep+ : poursuite des consultations pour un consensus adapté au marché pétrolier    TIZI-OUZOU : L'ENIEM annonce un arrêt technique de l'activité    PROCES DE KARIM TABOU : Le verdict sera rendu le 7 décembre    CONSEIL NATIONAL DES DROITS DE L'HOMME (CNDH) : Lazhari critique la résolution du parlement européen    En Afrique, le paludisme tue bien plus que la Covid-19    Joe Biden invité à un sommet de l'Otan après sa prise de fonction    Le cerveau de l'attaque de Ghazni tué par l'armée    "Ce conflit résulte d'un dérèglement des rapports politiques entre l'état fédéral et les régions"    La vente des billets à partir de demain    Cinq ans de prison pour Sellal et Ouyahia    Le documentaire Objectif Hirak primé en Inde    Lancement du mois virtuel des arts plastiques    Causes et conséquences des luttes historiques depuis l'indépendance    Les Gilets Jaunes, le Hirak et l'enjeu de la démocratie    DROITURE ET BONNE FOI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Israël va construire 1660 logements à Jérusalem-Est en pleine protestation sociale
Publié dans El Watan le 12 - 08 - 2011

Le ministère israélien de l'Intérieur a rendu son verdict définitif en faveur de la construction de 1600 logements à Jérusalem-Est, occupé depuis 1967. Ce même projet de construction avait donné lieu à une intense passe d'armes diplomatique entre les Etats-Unis et Israël. La secrétaire d'Etat, Hillary Clinton, avait alors qualifié le projet «d'insulte aux Etats-Unis». Pour tenter d'apaiser les tensions diplomatiques avec son allié, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, avait exprimé ses regrets sans accepter la réduction du nombre de constructions. Nabil Abou Rdainah, porte-parole de l'Autorité palestinienne a appelé les Etats-Unis, l'Union européenne et d'autres pays qui soutiennent le processus de paix à faire pression sur Israël pour qu'il mette un terme à ses projets de construction en Cisjordanie ainsi qu'à Jérusalem-Est, dont les Palestinien veulent faire leur capitale.
Le chef du gouvernement israélien avait ordonné en novembre 2009 un gel temporaire pour dix mois de nouveaux chantiers de logements en Cisjordanie mais a refusé, comme le lui demandaient les Etats-Unis, de proroger ce moratoire l'année dernière. Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, refuse d'engager des négociations de paix avec les Israéliens tant qu'ils ne gèlent pas totalement les chantiers de construction de logements. Même si la construction de ces logements ne devrait pas intervenir avant plusieurs années, c'est un coup symbolique fort porté à l'Autorité palestinienne alors qu'elle s'apprête à réclamer le statut de membre à part entière des Nations unies en septembre prochain. Cette annonce arrive en période de mécontentement social, où le mouvement des indignés israéliens dénonce depuis plusieurs semaines le prix des logements. Dans un communiqué, l'organisation israélienne hostile à la colonisation «La Paix maintenant» dénonce le gouvernement qui utilise de «manière cynique la crise du logement en Israël pour promouvoir la construction dans les colonies».
Selon le gouvernement israélien, «tout cela n'a rien de politique c'est seulement économique», en targuant que la construction de nouveaux logements devrait à terme opérer une baisse des prix. Parmi les propositions attendues pour augmenter le budget de l'aide sociale, la réduction de celui de l'armée n'est pas à l'ordre du jour. M. Netanyahu a estimé que «les demandes de réduction du budget de la défense ne tiennent pas compte des menaces pesant sur le sécurité du pays». Selon les médias israéliens, l'état-major justifie aussi ses demandes en arguant que le président syrien, Bachar Al Assad, pourrait être tenté de provoquer un conflit avec Israël pour détourner l'attention de la répression sanglante qu'il mène contre ses opposants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.