Référendum: début du vote dans les bureaux itinérants de zones reculées au sud    30 nouveaux notaires prêtent serment    Les islamistes reviennent à la charge    Le constat amer du PLD    Ce qui risque de plomber le référendum    L'ONU publie une lettre envoyée à Tebboune    Des urnes et des prospectus publicitaires brûlés    Les agences commerciales ouvertes dimanche dans les chefs-lieux de wilaya    Sécuriser la grande mosquée    Plafonnage des prix des semoules    136 milliards de centimes de créances impayés    Des locaux et des terrains au profit des start-up    Le gouvernement s'engage à remettre sur pied GTH    Le jeu dangereux des Emiratis    Nouvelle réunion de médiation à Genève    L'Algérie condamne l'acte terroriste «odieux» de Nice    Trump et Biden multiplient les meetings    Une présidentielle à haut risque en Côte d'Ivoire    Haidar apporte son soutien aux manifestants    Face à une deuxième vague particulièrement virulente : Nouveau confinement d'un mois sur l'ensemble du territoire français    Zakaria Boulahia et Rodolphe attendus demain    La FAF recadre Tahar Belkhiri du MCA    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    Les Rouge et Noir se confinent !    El-Mellali condamné à six mois de prison avec sursis    "Le championnat pourra reprendre mais..."    Les nouvelles mesures du gouvernement    L'est du pays fortement touché    Des directives pour accélérer les travaux    Les habitants du quartier changent les lampes grillées    Les villageois réclament une école primaire    «La colonisabilité», c'est quoi au juste ?    Mosquée d'Alger : munificence de l'ouvrage, mais ardoise «secrète»    NED Emmouk !    Un combat reste toujours à mener    "On s'est battu pour la liberté, aujourd'hui, elle nous manque"    Retour imminent d'Al-Jazeera    Mawlid Ennabaoui : Plusieurs incendies enregistrés suite à l'utilisation de pétards    Malgré que la crise sanitaire s'accentue : Les mesures préventives peu respectées dans les commerces    Disposant de l'un des principaux marchés de gros du pays : Gué de Constantine en quête d'un développement local harmonieux    Mégaprojet d‘exploitation du phosphate à Tébessa : Le lancement prévu pour le premier trimestre 2021    Référendum sur l'amendement constitutionnel : ouverture de bureaux de vote à l'étranger    CSA – CRA : L'AGO le 9 novembre    MC Oran : Le Mouloudia se frotte à la Réserve du WAT    Nouvelles de Saïda    Un puissant séisme fait au moins 26 morts en Turquie et Grèce    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Musée central de l'armée : Mohamed Belkheiria, le martyr oublié
Publié dans El Watan le 22 - 10 - 2014

Un véritable travail de mémoire, en hommage à ces hommes qui se sont sacrifiés pour leur pays, en payant de leur vie sous la guillotine, sauf que l'un de ces hommes a été oublié. Il s'agit de Mohamed Belkheiria, premier condamné à mort exécuté à la prison de La Casbah de Constantine le 7 août 1956, soit moins de deux mois après l'exécution, le 19 juin à Serkadji, de Ahmed Zabana et Abdelkader Ferradj.
Cet «oubli» ou «omission» sont pour le moins incompréhensibles, surtout que des archives de la presse française de l'époque, notamment La Dépêche de Constantine du 19 mai et du 8 août 1956, avaient relaté les faits, notamment l'arrestation de Mohamed Belkheiria, sa condamnation à mort et enfin son exécution dans l'enceinte du centre pénitentiaire de la prison militaire de La Casbah, alors qu'il n'avait que 23 ans.
Né le 12 juillet 1933 au douar Sfahi, commune mixte de Séfia à Souk Ahras, Mohamed Belkheiria a été engagé dans les rangs de l'armée française pour servir en Indochine. Il fera partie du 15e Bataillon des tirailleurs algériens (BTA) en garnison au camp Fray, à Mansourah, à Constantine. Selon les informations relatées par La Dépêche de Constantine, Belkheiria, qualifié de déserteur, avait quitté son unité au début du mois de mars 1956 pour rejoindre un groupe de moudjahidine à Djebel Ouahch. Avec ce groupe, commandé par le chef Salah Boubnider, plus connu par son surnom «Saout El Arab», il a exécuté plusieurs sorties au cours desquelles il participera à de nombreux attentats contre des fermes coloniales.
Le 26 avril 1956 à 19h, des attentats ont été commis dans la ville de Constantine par un commando du réseau FLN de Constantine, descendu du maquis de Djebel Ouahch. Belkheiria a participé à l'attentat commis au bar Chazot, situé derrière la Grande-Poste de la place de la Brèche, plus connu après l'indépendance par le café Bosphore, transformé actuellement en bazar. Il sera poursuivi et arrêté, alors que son complice réussit à prendre la fuite par la rue Bienfait (actuelle Abdelmalek Kitouni). Présenté devant le tribunal permanent des forces armées de la région de Constantine, il sera condamné à mort le 16 mai 1956.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.