Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    Abdelkader Bensalah s'est éteint à l'âge de 80 ans    L'offre se resserre    Rentrée scolaire perturbée à Béjaïa    La décrue renforce les réticences    Grand projet pour la culture du colza    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Le groupe paramilitaire russe Wagner fait peur à Pari    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    La Casnos explique ses mesures exceptionnelles    182 agressions contre le réseau gazier cette année    Bekkat plaide pour le rattachement de la sécurité sociale à la Santé    Sauce aux fines herbes    La France déchirée?    La montée des extrémismes    Tébessa: La bataille d'El Djorf revient    Bouteflika, héros tragique de l'Algérie    L'ONU débloque 8,5 millions de dollars américains pour aider le Niger    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    Renault signe un contrat avec la Bourse de l'Ouest    Les préoccupations locales dominent    Griezmann n'y arrive toujours pas    14 joueurs recrutés et la liste encore ouverte    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Boulahia s'engage avec l'Emirates Club    MOHAMED BELHADJ, NOUVEAU PRESIDENT DU CA    Salah Goudjil, président du Conseil de la nation    Lumière sur les zones d'ombre    La pénurie en eau potable était évitable    Annaba a trouvé la parade    Une saignée inévitable    18 et 36 mois de prison requis contre deux agents    MERIEM    Cinglant revers du makhzen    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Ici, ailleurs, de Borges à El-Harrach    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    Abdelkader Bensalah n'est plus    Le Président Tebboune préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



CET de Benbadis : Une réouverture et des appréhensions
Publié dans El Watan le 05 - 01 - 2015

Si cette réouverture est accueillie avec satisfaction par les autorités inquiètes par le casse-tête de la gestion des déchets de Constantine, en revanche, la nouvelle ne réjouit pas les habitants de Benbadis qui, rappelons-le, ont exprimé leur refus catégorique quant à l'existence d'un tel centre près de leur lieu de résidence.
Le jeune enseignant Fethi Laib, habitant de Benbadis en témoigne : «le centre nous cause tellement de peine et de nuisance touchant directement à notre santé et bien être. Les odeurs sont insupportables, nous refusons de revivre le même scénario. C'est pourquoi nous demandons aux instances concernées de travailler selon les normes internationales et d'installer en urgence un dispositif pour le traitement du lixiviat».
Il faut savoir que l'installation d'une station de traitement de ce liquide toxique produit par les déchets traités, n'est pas à l'ordre du jour. Le directeur du CET n'a pipé mot à ce propos. Il s'est contenté de dire que «la station de traitement du lixiviat et de tri, en plus de l'aménagement d'un second casier au même centre, figure parmi les projets décidés par le ministère de l'Environnement suite aux événements du 18 août dernier». Selon lui, ce genre de projets, évalué à pas moins de 140 milliards de centimes, «ne se réalise pas du jour au lendemain, il s'agit d'une grosse opération à mener», a-t-il indiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.