Le 40e vendredi en images    LES CREANCES S'ELEVENT A 97 MILLIARDS DE CENTIMES : La Sonelgaz menace à Tiaret    APC DE BENI SAF (AIN TEMOUCHENT) : Les élus contre le retour du secrétaire général    MAOUSSA (MASCARA) : Où sont passés les services chargés du suivi ?    MASCARA : Des logements ruraux sans électricité    Les tentatives "désespérées" ciblant la sécurité de l'Algérie ont "échoué" et "vont encore échouer"    Bengrina insiste sur l'impératif de gagner la bataille de la sécurité alimentaire en Algérie    Tottenham: Mourinho veut Ibrahimovic !    Real Madrid: ça discute prolongation pour Benzema    Tottenham : Le message d'adieux de Pochettino (Photo)    41e Festival international du cinéma du Caire : deux films algériens en compétition    Vo Vietnam: la Fédération algérienne passe sous l'égide de la World Federation    Karaté-do : après l'or mondial, Anis Helassa rêve des JO    Les manifestants en masse pour le 40e vendredi à Alger    Algérie Télécom lance une nouvelle application mobile ''E-Paiement espace client''    Mondiaux de para-athlétisme: Bernaoui encense la sélection algérienne auréolée de 16 médailles    Arrestation de 6 individus pour tentative de ralliement aux groupes terroristes au Sahel    Toutes les options seront examinées lors du Congrès du Polisario y compris la lutte armée    Les syndromes coronaires aigus, 1ère cause de mortalité en Algérie    La campagne électorale se déroule dans le calme et la sérénité la plus totale    Le Conseil de la nation prend part à l'Eucoco en Espagne    Décès du chanteur chaâbi Cheikh Liamine    Concours "Hult prize": trois projets d'étudiants de Tlemcen choisis    Algérie-EAU: les voies de développement des relations bilatérales évoquées    Eucoco/Sahara occidental: plus de 500 personnes prennent part aux travaux de la Conférence    Wilaya d'Alger: signature de marchés pour le raccordement au réseau de gaz et d'électricité    Les chapeaux connus    Tractations tous azimuts pour la formation du gouvernement    Sonatrach renouvelle avec le français Engie    L'homme d'affaires Omar Allilat incarcéré à El Harrach    Le corps électoral global avoisine les 24,5 millions d'inscrits    Bengrina s'en prend à l'opposition    Gaïd Salah appelle à une véritable mobilisation nationale    «Les maladies professionnelles, l'affaire de tous»    La Palestine refuse toute médiation américaine    Egypte-Côte d'Ivoire en finale    Plongée dans l'univers d'Amadeo Modigliani    ACTUCULT    Hai Nedjma: Saisie de 210 comprimés psychotropes    Quand le «pays inutile» se souvient de l'Algérie utile !    Cela s'est passé un 28 juin 1835 : la bataille d'El-Megta'â    James Ellroy : «Bien-sûr que je suis un génie»    La police anti-émeute disperse des manifestants    Mali : 24 soldats et 17 jihadistes tués dans des combats    Rencontre Bensalah - Bedoui    L'Algérie peut rééquilibrer son économie    Sahara occidental : 15 e Congrès du Polisario : conférences préparatoires au niveau de l'Armée sahraouie    Forum de l'Unesco: Rabehi relève l'importance accordée par l'Algérie à la culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Espagne est dans l'impasse politique
Publié dans El Watan le 06 - 03 - 2016


Valence ( Espagne)
De notre Correspondant

L'Espagne a remis vendredi 4 mars ses compteurs politiques à zéro après l'échec de la tentative d'investiture du socialiste Pedro Sanchez, qui avait tenter former un gouvernement avec le soutien des centristes, notamment du parti politique , d´Albert Rivera, "Ciudadanos", "Citoyens".
Le scénario est inédit, la Constitution indique que le roi doit désigner un nouveau candidat pour chercher une majorité. Il peut pour cela lancer des consultations.
L'alliance des socialistes et des centristes n'a réuni que 131 « oui » contre 219 « non ».. C'est quasiment le même résultat que mercredi dernier. Insuffisant pour que le socialiste Pedro Sánchez prenne la tête du gouvernement. Seule une députée régionaliste des Canaries a changé son vote, de l'abstention au oui ce vendredi soir. Pour le reste, tout est pareil. deuxième tentative, et deuxième échec
Le compte n'y est pas car la chambre des députés est partagée, donc sans majorité. Le PP conserve 123 sièges, le Parti socialiste 90, Podemos et ses alliés 65 et le petit parti de centre-droit Ciudadanos 40. La chambre compte par ailleurs une trentaine de députés de formations nationalistes et indépendantistes catalanes et basques. Comme ils l'avaient fait mercredi, le parti de gauche radicale Podemos et les conservateurs du Parti populaire (PP) ont voté sur la même ligne contre l'investiture de Pedro Sanchez, un professeur d'économie de 44 ans qui dirige le Parti socialiste depuis 2014.
Le blocage dure depuis les élections législatives du 20 décembre, où aucune formation s'est révélée en mesure de gouverner seule, ou avec ses alliés. Mais pour qu'une majorité naisse il faut avant tout que les partis fassent évoluer leurs positions.
Après le vote, Pedro Sanchez a accusé le dirigeant de Podemos, Pablo Iglesias, d'avoir « trahi les millions d'électeurs qui avaient voté pour le changement », contre la droite au pouvoir depuis 2011. et Il a reproché au chef du gouvernement sortant, le conservateur Mariano Rajoy, d'avoir lui-même refusé de se présenter à l'investiture le premier, par peur d'un échec, alors que le PP avait remporté les législatives avec 28,7 % des voix.
Podemos, qui propose aux socialistes de gouverner en coalition, a voté contre l'investiture de Pedro Sanchez en lui reprochant son accord de programme avec les centristes de Ciudadanos, parti qu'il juge trop libéral.

Pedro Sanchez avait appelé à chasser Mariano Rajoy du pouvoir en résumant ses quatre années de gouvernement à une Période catastrophique dans les services publics, d'« inégalités » et d'« extension de la corruption ».Les partis ont jusqu'au 2 mai pour se mettre d'accord. Faute de quoi des élections anticipées seront organisées le 26 juin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.