L'Opep+ décide de prolonger la Déclaration de coopération jusqu'à fin 2023    Le Président Tebboune adresse une invitation à son homologue somalien pour le Sommet arabe d'Alger    Elections partielles à Tizi-Ouzou: le FFS promet d'associer les citoyens dans la gestion de la commune    Déclaration de politique générale du Gouvernement: les députés plaident pour la modernisation du système financier    Le Président Tebboune reçoit un appel téléphonique de son homologue allemand    Parlement arabe: le sénateur Abdelkrim Koreichi plébiscité président de la Commission des AE    Revirement de Madrid sur le Sahara occidental : "une grave violation" du droit international    Rebiga reçu par les membres du Conseil présidentiel libyen    65e anniversaire de la bataille d'Issine : une occasion pour rappeler la cohésion et la solidarité algéro-libyenne    Tlemcen: raccordement de 428 exploitations agricoles au réseau électrique depuis mars    CHAN 2023 / Constantine : le stade chahid Hamlaoui sera prêt "prochainement"    Le Président Tebboune reçoit le MAE portugais    Nouvelles agressions marocaines    Le projet prend forme    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est du pays jusqu"à mercredi soir    Gymnastique/Championnat arabe: illustration de l'Algérie et l'Egypte en individuels    Les félicitations du président    Le silence de la communauté internationale déploré    Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Le 14e FIBDA s'ouvre à Alger    Améliorer la situation socio-professionnelle dans le projet de loi de l'artiste    Le silence dans l'œuvre d'Assia Djebar    Inter-Barça : Xavi indigné par l'arbitrage de la rencontre    Importation du matériel agricole: La décision entre en vigueur la semaine prochaine    Le dépistage systématique recommandé: Le cancer du sein tue 3.500 algérienne par an    Bouira: Sensibilisation sur les dangers des pétards et des feux d'artifice    Environnement n'est pas juste gestion des ordures    Il y a dix ans nous quittait Abdelkader Freha: Une légende toujours vivace    Ligue 2 - Changement de staffs techniques: Majdi El Kourdi au RCK, Boufenara au NAHD    SNTF: Grève surprise des conducteurs de train    Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: Saïd Bouteflika condamné à 8 ans de prison    Le Maroc enchaîne les revers    Xi Jinping a refaçonné l'armée chinoise mais aussi la région    Déluge de questions à l'APN    Amer Ouali Rachid, nouveau président    «Le gouvernement doit corriger son action»    Les enseignements d'une révolte    Les bienfaits de la médecine naturelle    Les «pétards» se mettent au...digital!    Algérie-France : c'est du concret!    Benzerti relance les Vert et Rouge    Boufenara, nouvel entraîneur    Début des éliminatoires vendredi au Caire    «Le bourreau et la victime n'ont pas la même mémoire»    Des maisons d'édition à profusion    Les super guerriers algériens présents en force    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Lettre à M. Colin de Verdière
Publié dans El Watan le 15 - 03 - 2005

Excellence,Nous avons l'honneur de vous faire part de nos sentiments et de constater que l'Etat français, que vous représentez en Algérie, a enfin, à travers votre honorable personne, rompu après soixante années de silence qui pesaient sur les mémoires collectives communes, en reconnaissant les crimes perpétrés, un certain 8 mai 1945, par les colons, prétendus français, à Guelma, Sétif et Kherrata, au moment même où le monde se libérait du joug hitlérien, du nazisme, du fascisme, de leur idéologie basée sur la suprématie arienne et la haine des autres peuples. Le monde entier fêtait la fin d'une guerre meurtrière qui a coûté la mort sur les champs de batailles à des millions de personnes, parmi lesquelles des milliers d'Algériens qui sont allés défendre loyalement et courageusement la France, qu'ils croyaient leur patrie, dans une guerre qui, en fait, ne les concernait nullement. A leur retour dans leur foyer, ces braves soldats décorés des citations et autres médailles, furent froidement assassinés par les colons et leurs alliés de l'armée et de l'administration, tous anciens pétainistes, racistes, émules d'Adolf Hitler. Nous vous rappelons, Monsieur l'ambassadeur Excellence, que les massacre du 8 mai 1945, à Guelma et sa région, dans les villages, les douars et les mechtas, qui ont été bombardés par l'aviation du ministre Charles Tillon, membre, en son temps, du bureau politique du Parti communiste français. Ainsi que du général Duval, alors chef de la région militaire du Constantinois, à ses côtés le préfet de Constantine Lestrade Carbonel, le sous-préfet de Guelma André Achyari. Monsieur l'ambassadeur, Excellence, nous aimerions vous voir renouveler à Guelma, si vous le désiriez, l'initiative, si symbolique soit-elle, que vous aviez effectuée à Sétif en venant s'incliner devant le mémorial élevé en souvenir de nos martyrs du 8 Mai 1945, pour, en même temps, vous faire visiter les lieux et sites où furent massacrés plusieurs milliers d'Algériens parmi lesquels des hommes, des femmes et des enfants, qui furent tous incinérés dans le four à chaux d'Héliopolis transformé pour la circonstance en four crématoire. Croyez, Monsieur l'ambassadeur, Excellence, votre passage à Sétif et vos déclarations sur les terribles massacres du 8 Mai 1945, largement médiatisées, ont fait l'objet de commentaires divers et appréciés par nombre de personnes dans l'opinion publique, qui considère qu'il s'agit bien d'un grand pas sérieux et appréciable de la part des autorités françaises dans l'attente, qu'un jour très proche, l'Etat français se décidera enfin à présenter au peuple algérien des excuses officielles afin qu'une amitié et une paix durable s'établissent entre le peuple algérien et le peuple français. Nous vous prions de croire, Monsieur l'ambassadeur, Excellence, en notre très haute et parfaite considération.
Saci Benhamla (*)
------------------------------------------------------------------------
(*) Moudjahid, cadre de la nation à la retraite Président de l'Association du 8 Mai 1945 de la wilaya de Guelma


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.