Mondial 2021 de Handball. Algérie 26 – France 29 : Le sept national passe à côté d'un exploit    Boulaya a pris une décision importante pour son avenir    Otretien, nouvelle application pour les Algériens    La gamme Dacia étoffée    Plein cap sur l'électrique    Hollywood out !    L'état-major de l'ANP marque sa présence aux frontières sécuritaires du pays    Nouveau statut pour le Cnes    L'ESS, le MCA et l'OM, «voyageurs de luxe» !    Véritable moelleux au chocolat    Expo «La Chine vue par Hachemi Ameur 3»    Le producteur Phil Spector, faiseur de tubes et magicien du son    Visant «la promotion de la distribution de l'activité culturelle et artistique» Une convention de coopération entre les ministères de la Culture et de la Défense nationale    "Le pouvoir se fait hara-kiri"    Près de 140 morts en trois jours    L'ONU réclame une aide d'urgence de 76 millions de dollars    Peugeot Algérie et IRIS signent un partenariat    Six mois de prison ferme pour cinq hirakistes    Ferhat Aït Ali signe quatre autorisations provisoires    Energies renouvelables : Création d'une entreprise de production et de distribution des énergies renouvelables    USM Alger : Nadir Bouzenad nouveau secrétaire général    LFP : Les sanctions tombent    Le MCA aura le statut de filiale de Sonatrach    3 décès et 249 nouveaux cas    Abbas attendu aujourd'hui à Béjaïa    Le marché du travail touché de plein fouet par la crise : Les offres d'emploi ont baissé de 30% en 2020    Les personnels du Commerce à nouveau en grève    Retrait de confiance au maire de Belouizdad    Université de Constantine 1 : Des postulants au concours de doctorat en colère    40 décès et 103 blessés sur les routes en 2020    Boumerdès : Quel sort pour l'industrie de la pêche ?    Des contraintes entravent le parachèvement du dernier tronçon    Youcef Nebbache comparaîtra en citation directe le 28 janvier    La pression est la force appliquée à la surface pressée    Les Marocains "digèrent mal" le couscous maghrébin    "La question kabyle dans le nationalisme algérien 1949-1962", un livre de Ali Guenoun    Roman-pamphlet contre les tabous du viol    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    Il était habité de la passion de savoir et de partager    Le P-dg de Sonelgaz: «Toutes les créances impayées seront récupérées»    Métro d'Alger: Aucune date n'a été fixée pour la reprise de service    La future loi, le sexe et l'âge    Un avant-projet en question    Recouvrement des taxes: Les délégations communales sommées de s'impliquer davantage    Tébessa: Sit-in des habitants de «Mizab 2» devant la wilaya    Investiture de Biden aujourd'hui: Une cérémonie sous haute surveillance    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    Le visa est devenu un enjeu diplomatique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Où est passé le chantier-école ?
Publié dans El Watan le 11 - 01 - 2018

Plus grave encore, les grandes écoles algériennes, spécialisées dans les filières du secteur des travaux publics, n'avaient pas jugé utile d'orienter leurs étudiants vers «ce projet-école» pour acquérir de précieuses connaissances sur les techniques utilisées dans ce monstrueux projet par les ingénieurs et les techniciens chinois, notamment dans la construction exceptionnelle des ouvrages. Le gouvernement de Abdelmalek Sellal avait pris une décision inédite, en cédant ce projet à CSCEC (China State Construction Corporation), selon la formule du gré à gré.
Une enveloppe financière d'un montant, estimée à 2000 milliards de dinars avait été allouée pour la réalisation de ce contournement. Hélas, l'étude réalisée avant le lancement du projet n'avait pas évalué sérieusement les caractéristiques du difficile relief où devait passer le contournement. Le délai de réalisation a plus que doublé. En ce début de l'année 2018, le projet n'est pas encore totalement livré.
Avant d'entamer les travaux du viaduc, d'une longueur qui avoisine le kilomètre, les cadres et les techniciens de la direction des travaux publics de la wilaya de Tipasa avaient été invités par les responsables de l'entreprise chinoise à visiter leurs chantiers de la wilaya de Médéa, afin de pouvoir s'enquérir et de s'imprégner des techniques utilisées dans ce chantier de la wilaya de Médéa, pour suivre le contournement de Cherchell. L'appel est lancé aux écoles et instituts de formation par les responsables chinois et leurs homologues de la wilaya de Tipasa.
Tous les moyens seront mis en œuvre pour encadrer et accompagner les étudiants et stagiaires algériens sur ce projet du contournement, afin d'apprendre comment organiser d'abord ce chantier complexe, d'autant plus que les hauteurs des piles du viaduc varient entre 50 et 96 m, alors que les pieux sont construits sur des fondations profondes allant jusqu'à 20 m. L'unité de fabrication des poutres précontraintes installée sur le site s'articule sur les ateliers de ferraillage et de bétonnage. Des rails sont au sol afin de pouvoir manœuvrer le lanceur de poutres sur les piles.
L'analyse du béton, les essais sur les barres de fer à béton, autant de techniques qui ne sont pas exploitées par les stagiaires algériens. Outre la présence de l'encadrement des techniciens de CSCEC et leurs compatriotes du bureau d'étude chinois, la présence de la Saeti, du LCTP et des techniciens de la direction des travaux publics de la wilaya de Tipasa constitueront des atouts qui seront bénéfiques pour les connaissances des universitaires algériens. Le contournement comprend des ponts ordinaires, classiques et des viaducs de grande portée.
Selon le DTP de Tipasa, «le plus long viaduc (900 m) sera réceptionné en juin 2018». La 2e section du contournement sans ses 2 viaducs sera opérationnelle pour la saison estivale 2018, «les automobilistes peuvent éviter le congestionnement de Cherchell», affirme notre interlocuteur. La 3e section du projet est la plus facile. L'évitement de Cherchell sera effectif à compter de 2019. Malheureusement, l'Algérie débourse des milliards de dollars pour construire de gigantesques projets sans pouvoir profiter des techniques chinoises.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.