Communauté universitaire et avocats dans la rue à Béjaïa    «Sans aucune ambition politique, notre objectif est de servir notre pays»    Confusion devant le bureau du président de l'APN    Une croissance de +9,1% du nombre de passagers aériens en Avril    Smail Chergui dénonce une guerre par procuration en Libye    Bientôt une assemblée des actionnaires pour dénouer la crise    Real : Vers une prolongation de Nacho    Un parti marocain de gauche solidaire    Un jeune palestinien blessé par les forces israélienne    Pétrole: le panier de l'Opep à plus de 71 dollars le baril    La contrebande de psychotropes bat son plein    Le ministre du Tourisme donne ses instructions    Le FLN tente de restaurer son image    Libérer Issad Rebrab et mettre fin à l'insécurité juridique    Tout savoir sur les nouvelles finitions du Volkswagen Caddy    Les Soudanais préparent la désobéissance civile    L'Iran reprend un stock d'uranium faiblement enrichi    La facture en évolution continue    Les souscripteurs organisent une marche de protestation à Jijel    Deux stages et trois amicaux pour les éléphants    Fin de saison pour Demane    "Bien sûr que je veux jouer la Coupe d'Afrique"    Vers le dénouement de la crise    L'ECA persiste et soutient les «principes de la réforme»    Le ministère promet un bac sécurisé    Concombre en persillade    800 interventions depuis janvier dernier à Jijel    Un danger pour la santé publique    Les fondements de la psychologie de l'enfant en débat    Saisie de pièces archéologiques romaines    Classée prochainement monument historique national    «De nombreux lobbies infiltrés au sein des institutions du pays»    La mobilisation des étudiants se poursuit : Jusqu'au bout !    USTHB : Iftar collectif au profit des étudiants    «Non à la mascarade électorale du 4 juillet 2019»    Ghardaïa : Plus de 4800 oiseaux d'eau nicheurs recensés    Accusé de mauvaise gestion : Le DJS de Bouira limogé    Al Qods occupée : Riyad, Rabat et Ankara se disputent le statut de gardien des Lieux saints    10 demandes d'investissement déposées    Aïn El Hammam : Le bureau de poste rouvert    Les démocrates, furieux contre Trump, débattent d'une destitution    Dans ma tête un rond-point !    Zakat El Fitr fixée cette année à 120 DA    Le premier bilan de Haftar    13ème Mardi de mobilisation des étudiants : Pour une rupture radicale avec le système en place    Dafri filme la guerre d'Algérie en s'inspirant de Coppola    Demandeurs de fetwa, utilisez le SMS, courriel ou appelez le numéro vert    Les souffrances du jeune Ahmed...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CAN-2019 : L'Egypte désigne les villes et les stades
Publié dans El Watan le 26 - 01 - 2019

L'Egypte, qui a hérité de l'organisation de la CAN-2019 au début de ce mois, a finalement désigné les villes et stades qui accueilleront la compétition.
Selon le président de la Fédération égyptienne de football (EFA), Hani Abo Rida, qui s'est exprimé jeudi sur une chaîne de télévision locale, les matchs de cette Coupe africaine se dérouleront «au Caire et dans sa banlieue (El Nahda), à Alexandrie et dans sa banlieue (Al Meks), ainsi qu'à Ismaïlia, à Port Saïd et à Suez».
«Nous ne choisissons pas seulement un stade parce que sa pelouse est verte. Nous prenons aussi en compte d'autres facteurs-clés tels que les hébergements, les transports et l'ambiance dans une ville hôte», a déclaré celui-ci.
Ainsi, la ville d'Ismaïlia a été choisie par les autorités égyptiennes, même si elle a connu tout récemment des violences dans un stade ayant conduit son club d'Al Ismaily à se faire exclure de la Ligue des champions d'Afrique.
En effet, recevant les Tunisiens du Club Africain dans le cadre de la deuxième journée de la phase de poules, la rencontre a été arrêtée par l'arbitre à la 84e minute suite à un envahissement de terrain (10 000 supporters environ étaient dans le stade) alors que le CA menait par deux buts à un. Une affaire qui a rappelé aux uns et aux autres que ce pays vit depuis quelques années au rythme des violences dans les stades.
En 2012, des émeutes ayant éclaté dans le stade de Port-Saïd avaient fait 73 morts. Depuis, les matchs se jouaient sans le public. Ce n'est qu'en février 2018 que les autorités égyptiennes avaient autorisé à nouveau l'ouverture partielle des tribunes des stades abritant des rencontres de championnat aux supporters. La situation reste apparemment délicate en Egypte.
Il faut rappeler que ce pays avait décroché l'organisation de cette CAN aux dépens de l'Afrique du Sud, également candidate, presque à l'unanimité des voix des membres de l'exécutif de la CAF. Les deux nations ont postulé après le retrait de cette CAN-2019 au Cameroun, jugé non prêt. Le tirage au sort pour la constitution des groupes de la phase finale de cette édition est prévu au mois d'avril.


«La Guinée organisera seule la CAN-2025»
La Guinée a confirmé à la Confédération africaine de football (CAF) son intérêt pour l'organisation de la CAN 2025, après le «décalage» décidé par l'instance africaine.(Le Cameroun, désigné dans un premier temps pour la CAN 2019, organisera celle de 2021, ce qui fait que la Côte d'Ivoire a été décalée vers 2023 et la Guinée vers 2025). C'est le président de la CAF, Ahmad Ahmad, qui l'avait signalé à l'issue d'une rencontre avec le président guinéen. Or, il y a deux jours, le président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor, a déclaré que «le Sénégal ambitionne de coorganiser l'édition 2025 avec la Guinée, la Gambie et la Mauritanie». Pas question, d'après les autorités guinéennes. Avant-hier, le ministre guinéen des Sports, Sanoussy Bantama Sow, a déclaré qu' «il n'y aura pas de coorganisation, la CAN 2025 se jouera en Guinée».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.