Réactions aux discours de Gaïd Salah: Même le FLN ne croit pas à une présidentielle le 4 juillet    Ils ont été aspergés de lacrymogène: Les étudiants ont marché vers le palais du Gouvernement    France: Le trafic aérien vers l'Algérie en baisse    Le verbe et la bonne foi    Les sinistrés d'Aïn El Turck en appellent au wali: Plus de 200 familles recasées attendent un relogement depuis 20 ans    Le chantier des logements ruraux d'Oued Tlelat passé au peigne fin: Des instructions pour lever toutes les contraintes sur les bénéficiaires    Des vendeurs de grillades à chaque coin de rue: Un commerce nocturne éphémère... mais florissant    Dans ma tête un rond-point !    FLN et TAJ appuient    Le foncier dans le viseur des enquêteurs    L'Algérie a pêché 1 437 tonnes en 2019    3 ans de prison pour les accusés    Bourses : Début de semaine difficile pour les actions    Grace aux processeurs Alpha 7 et Alpha 9 Gen 2 : Une nouvelle expérience utilisateur inédite sur les téléviseurs LG    En cinq ans de sanctions : La Russie a réduit drastiquement ses opérations en dollars    13ème Mardi de mobilisation des étudiants : Pour une rupture radicale avec le système en place    El Qods Occupée : Riyadh, Rabat et Ankara se disputent le statut de gardien des Lieux Saints    Sahara occidental : La France doit s'abstenir d'entraver les décisions du Conseil de sécurité    Le comité des sanctions de l'ONU met en garde    Maduro propose des élections législatives anticipées    La liberté d'expression à la russe!    Coopération algéro-nigérienne : Réunion du comité bilatéral frontalier au second semestre    Belmadi peaufine son programme    DRBT : Hamza Demane sanctionné de 3 matchs    Niki Lauda, miraculé de la F1 : Il décède paisiblement à 70 ans    "C'est le choix du coeur"    L'AIBA "optimiste" après son audition par le CIO    ANP : Gaïd Salah appelle le peuple algérien à l'extrême vigilance    L'armée face aux conspirateurs    Non à l'Etat militaire    Examens de fin d'année : Le ministère de l'Education assure que toutes les conditions ont été réunies pour leur bon déroulement    Plus jamais de bidonvilles...    Les étudiants fidèles à leurs principes    Jusqu'à quand va-t-on nous raconter des salades?    Récupération des avoirs de la corruption : Les Parquets généraux appelés à superviser minutieusement les enquêtes    Dafri filme la guerre d'Algérie en s'inspirant de Coppola    Demandeurs de fetwa, utilisez le SMS, courriel ou appelez le numéro vert    Les souffrances du jeune Ahmed...    Les shebabs fabriquent désormais eux-mêmes leurs explosifs    41 morts et 1.433 blessés en une semaine    Accord trouvé pour arrêter la grève des joueurs    Débouté par la commission de recours, le WA Tlemcen saisira le TAS    NAHD – JSK : Les Canaris veulent retrouver leur nid de champions    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    Chaou anime la soirée de clôture    Concert de jazz algéro-polonais    L'Opep dit non à Trump    ACTUCULT    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Programme d'appui jeunesse-emploi (PAJE) : 200 millions d'euros pour la prolongation de la coopération
Publié dans El Watan le 10 - 02 - 2019

Un accord a été annoncé par le ministère des Affaires étrangères portant sur l'octroi d'une enveloppe de plus de 200 millions d'euros à l'effet de permettre la prolongation de la coopération entre l'Algérie et l'Union européenne dans le Programme d'appui jeunesse-emploi (PAJE), lancé en partenariat entre l'Algérie et l'UE dans quatre wilayas pilotes, dont Annaba, Oran, Khenchela et Béchar
C'est ce qu'a révélé à El Watan Benoit Willot, le chef d'équipe à l'appui du programme PAJE. Intervenant récemment à Annaba, à la faveur d'une rencontre portant sur la présentation de ce programme financé pour 23,5 millions d'euros par l'UE et 2,5 millions d'euros par l'Algérie et s'étirant jusqu'à fin 2019, le même responsable a ajouté : «Quarante entreprises ont été créées par ce programme dans les quatre wilayas pilotes, qui ont généré 550 postes d'emploi.
Actuellement, nous sommes en pourparlers avec les partenaires algériens sur la possibilité de pérenniser les activités pour les sédentariser pour que ce ne soit plus un programme européen.»
Cette manifestation a permis également de présenter les expériences réussies de jeunes dans l'écotourisme, le recyclage, l'artisanat traditionnel, l'agriculture, l'apiculture, ainsi que la création de coopératives féminines de promotion des activités artisanales. Présent à cette rencontre, Abderezek Boucherir, directeur national du PAJE, a déclaré: «Cette rencontre a pour objectif de communiquer sur les résultats réalisés par les bénéficiaires de ce programme.
Jusqu'à présent, le programme n'est pas encore achevé. En effet, la mise en œuvre de ce programme avait débuté en septembre 2014 et il a été lancé réellement en 2016. Nous avons mis en place à travers les 4 wilayas pilotes une plateforme qui assure les services d'information et d'accompagnement pour les jeunes, appelée un accompagnement personnalisé et continu jusqu'à ce que le jeune réalise son projet professionnel selon ses désirs.»
S'étalant sur le plan national, la même source affirme : «Il y a eu 95 associations bénéficiaires du financement de ce programme. Il y a eu également la naissance de 130 entreprises ayant permis la création de 500 postes de travail.
Ceux qui ont bénéficié du dispositif de l'Ansej et de l'Angem et qui ont des difficultés dans la gestion de leurs projets peuvent participer dans le dispositif pour bénéficier d'un accompagnement. Notre rôle est d'évaluer la valeur ajoutée de ces entreprises. L'évaluation des plateformes que nous avons mises en place sera effectuée avant juin 2019. Si ces entreprises ont atteint la valeur ajoutée sur le financement, elles seront capitalisées.»
Dans la wilaya d'Annaba, 28 associations ont bénéficié du financement du programme PAJE pour développer leurs capacités de prise en charge et d'orientation des jeunes ayant favorisé l'insertion de 279 jeunes et la conclusion de 46 conventions de partenariat avec des instances et partenaires de la vie socio-économique.
Selon Choubaina Guebla, conseillère principale à la fonction observation de la wilaya d'Annaba, «tous ces dispositifs participent à l'amélioration, l'efficacité et la cohérence intersectorielle. Le but est d'aboutir à un renforcement des actions intersectorielles et inter partenariales, dont la société civile.
Cette démarche participative est entreprise entre tous les acteurs impliqués. C'est dans ce cadre que s'inscrit le programme PAJE. La mise en place de la plateforme à Annaba a été entamée en 2017. Cette plateforme comporte trois services, dont l'insertion socioprofessionnelle, la signature d'un accord de partenariat avec les entreprises et le dernier a trait aux associations au sein de la plateforme expérimentale (CAP).
Notre rôle est de faire la prospection auprès des partenaires sur le manque de main-d'œuvre et la demande de recrutement des entreprises pour nous permettre de former les jeunes selon leurs besoins. Notre rôle est aussi de proposer aux partenaires des postes de travail des jeunes déjà formés.
Au niveau de la wilaya d'Annaba, 29 associations, qui ont bénéficié du financement du fonds de contribution au développement associatif (Codeva) ont formé plus de 1400 jeunes dans différents secteurs d'activité». Un comité de suivi technique a été installé au niveau de la wilaya d'Annaba. Ce comité est composé des directeurs de l'exécutif relevant des 13 ministères participant à ce programme.
Présente à ce rendez-vous, Sandritch Carolina, la représentante de la délégation européenne, a promis que : «Nous ferons le point après deux années de mise en œuvre du programme PAJE. Actuellement, nous sommes toujours en pleine mise en œuvre qui va durer jusqu'à la fin de l'année en cours.
Pour le moment, des résultats concrets ont été réalisés. D'ici fin 2019, nous présenterons le nombre global des jeunes qui sont intégrés dans ce programme, les associations qui ont réussi et nous communiquerons tous les résultats exacts en chiffres.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.