DEPASSEMENTS DANS LA SOUSCRIPTION DES SIGNATURES : Les coordinateurs des Délégations instruits d'enquêter    SIDI BEL ABBES : Un mort et 7 blessés dans une collision    Une douzaine d'églises fermées à Tizi Ouzou    Zetchi : «Il y aura un France-Algérie dans un futur proche»    Foot/Algérie - Colombie : les Verts séduisent avant les choses sérieuses en novembre    Convention entre le ministère de l'Agriculture et celui de l'Enseignement professionnels    Le Conseil de sécurité se réunit aujourd'hui    "La véritable révolution qui reste encore à faire est économique"    Le RAV4 se métamorphose    La nouvelle Golf 8 se précise    Saïd Boudour sous mandat de dépôt    Bouregâa : "Je refuse ma libération sans celle des autres détenus"    L'affaire MCA-USMA divise le BF    Mellal : "La JSK va se ressaisir"    Les Verts à la croisée des chemins !    Petite défaite face aux Pharaons    Un nul sépare les deux Corées, le choc historique    Gaïd Salah maintient le cap du 12 décembre    La rue gronde toujours    Les syndicats en renfort à Béjaïa    4 aliments à mettre dans votre assiette    Masque de gingembre pour accélérer la pousse des cheveux    L'espagnol Cepsa se retire de Medgaz    11e Fcims: La Suède, la Russie et le Japon sur la scène de l'Opéra d'Alger    La Canadienne Margaret Atwood et l'Anglo-Nigériane Bernardine Evaristo lauréates du Booker Prize    Joker va-t-il battre Batman ?    ...Sortir... Sortir ...Sortir    Micro-crédit : 67 % des bénéficiaires âgés de moins de 40 ans    Dahmoun souligne la nécessité de la politique de prospective dans les secteurs vitaux    Alors que 435 cas de méningite ont été diagnostiqués à l'est : Les services sanitaires rassurent    Quadruple crime à Sidi Lahcen (Sidi Bel Abbès) : Le présumé meurtrier se suicide    Des logements alimentés en énergie solaire    S'adressant aux tenants du pouvoir: Des personnalités appellent à «satisfaire les revendications du Hirak»    34ème marche du mardi: Les étudiants toujours au rendez-vous    Université Sétif 2 : L'écrivain Mouna Srifak décroche le prix Katara Prize for Arabic Novel    Bordj-Bou-Arreridj (Irrigation): Une filiale du group IMETAL lance ses produits innovants    RUSSIE-ARABIE SAOUDITE: La Russie et l'Arabie Saoudite scellent leur rapprochement    L'OMC laisse Trump taxer les produits européens    Euro-2020: L'Angleterre demande une "enquête urgente" sur les cris racistes à Sofia    ROYAUME-UNI : La Reine Elizabeth II s'exprime sur le Brexit    Gestion d'actifs: L'investissement ESG s'épanouit dans les fonds infrastructures    Noureddine Bedoui au Conseil des ministres: Un remodelage de la sphère publique    L'heure de mettre en valeur la solidarité nationale et le partage du patriotisme    Accord de Trump avec la Chine et les "avancées" sur le Brexit: Les Bourses européennes pas convaincues    Ghardaïa: Des étudiants en architecture de Stuttgart achèvent une visite d'étude    5 gendarmes tués dans une attaque à Abarey    Le ministère de la Santé rassure    Martin Eden, une éducation amoureuse et politique sous le soleil noir de l'Italie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Non c'est non !»
Le peuple rejette les propositions de Bouteflika
Publié dans El Watan le 22 - 03 - 2019

Bouteflika est toujours président jusqu'à l'élection de son successeur. C'est dit et c'est confirmé.
Il ne quittera point El Mouradia ce 28 avril comme le stipule la Constitution. Seul nouvel élément annoncé depuis sa déclaration du 11 mars dernier, «la conférence nationale sera tenue dans un avenir très proche», précise celui qui a rédigé le communiqué de la présidence. Ses membres auront pour mission de réformer le système et de modifier la Constitution. Sauf que le peuple parle d'autre chose. Les millions de manifestants des quatre coins du pays exigent «le départ de tout le système». Certes, il se pourrait que la marche d'aujourd'hui se tienne dans des conditions météorologiques un peu particulières. Il pleuvra probablement toute la journée.
Mais cela n'a pas l'air de décourager les algériens qui ont déjà inventé le nouveau slogan de la marche du dernier mot : «Yetnahaw Ga3» (qu'ils partent tous), la fameuse phrase du jeune Algérois qui est intervenu spontanément dans un direct de la chaîne SkyNews le jour de l'annonce du retrait de Bouteflika et l'annulation de l'élection présidentielle sera scandé dans toute l'Algérie.
Les soutiens du pouvoir démissionnent les uns après les autres. Tout le monde déclare rejoindre le mouvement populaire, y compris le patron du FCE et les partis de l'alliance présidentielle, dont le FLN et le RND. Mais cela n'a pas l'air d'intéresser les Algériens qui les appellent plutôt à descendre avec le peuple sur le terrain afin de manifester publiquement leur position du rejet du système auquel ils appartiennent. Les vidéos se multiplient sur les réseaux sociaux, notamment depuis hier.
Les internautes appellent au pacifisme afin de maintenir la cadence de la pression contre le pouvoir. D'autres expliquent comment protéger les pancartes en cas de pluie. C'est le cas du chanteur Amazigh Kateb, qui dans un direct sur sa page Facebook a expliqué, entre autres, qu'il faut les protéger soit à l'aide de cellophane ou de scotch, mais pas que. Il a aussi adressé un message aux manifestants quant à la marche d'aujourd'hui et sur l'adhésion des partis au pouvoir et ceux de l'opposition au mouvement populaire.
«A partir de demain, nous n'avons plus de revendications. Nous n'avons que nos exigences», affirme-t-il. Et d'ajouter : «Ils doivent nous rendre la démocratie en tant que citoyens à travers des assemblées constituantes. Personne ne volera cette démarche qui est celle du peuple. Celui qui dit qu'il est avec le mouvement voulait dire qu'il n'y était pas. C'est trop facile de dire : je suis avec ! Il faut dire : je suis dedans ! Je ne crois pas à ces partis. Cette résistance est celle du peuple. Ne vous laissez pas abuser», insiste-t-il.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.