35 personnes accusées dans des affaires de corruption    Opérateurs algériens et libyens se concertent sur l'impulsion de la coopération bilatérale    Rencontre mardi sur    Pétrole/gaz de schiste : opportunités et risques    Proposition de paix    «La décision de mon exclusion du bureau exécutif est antiréglementaire»    Le DEN satisfait des résultats    Deuxième place pour Reguigui    Démantèlement d'un gang armé spécialisé dans le vol par effraction    Les services douaniers ont enregistré 70 contraventions depuis le début de l'année en cours    Nécessité d'un schéma national de transport pour réduire les accidents de la route    «L'Hommage au jazz» de Noredine Chegrane    Décès du moudjahid Guergour Ahmed    Découverte d'un bain romain dans la commune de Ferkane    Le Mouloudia vidé de ses cadres !    Rien n'est confirmé Algeria 2020    Le président Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    Le gouvernement dément la mort de manifestants    Ankara veut créer une zone de libre-échange avec l'Algérie    Les vols à destination de la Chine suspendus    11 harraga interceptés au large d'Oran    "Mal négociés", selon Wahiba Bahloul    Visite inopinée de CHerif Omari a la laiterie de birkhadem    Objectif atteint pour les Verts    Marc Lavoine prochainement en concer    avec «force» l'attaque terroriste contre le camp militaire de Sokolo au Mali    M. Davaasuren, Secrétaire d'Etat au ministère des Affaires étrangères de Mongolie, effectuera une visite de travail en Algérie    Belhimer : consacrer la place de leader de la Télévision publique dans le secteur audiovisuel    Complexe de sidérurgie "Tosyali" d'Oran: le challenge des exportations hors hydrocarbures    Cour suprême: poursuites contre l'ancien wali de Mostaganem Abdelwahid Temmar    Une force africaine en Libye garantira le respect du cessez-le-feu    HADJADJ : Arrestation de 2 vendeurs illicites de boissons alcoolisées    L'EHU d'Oran au chevet des malades de Tiaret    Les consommateurs dénoncent    Découverte d'un bain romain    Nomination de Ahmed Bensebbane à la tête de l'EPTV    Visite d'Erdogan à Alger: le caractère stratégique des relations entre les deux pays réaffirmé    Hand/Tournois de qualification olympique: l'Algérie dans le groupe de l'Allemagne    "Le hirak n'a pas vocation à conquérir le pouvoir"    Lahouazi, Alloune, Khallil et Ferhani sous contrôle judiciaire    Un "terminus" brutal pour la JSK    Liban : le nouveau gouvernement rejeté par la rue    Hirak : discuter pour être indiscutable    5 morts et 32 blessés dans un accident de la circulation    Sortir ...Sortir ...Sortir ...    Deux moi ou la comédie romantique réinventée    Mouvement dans le corps des walis    La présidente par intérim candidate à la présidentielle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Batna : Le cyberharcèlement en débat
Publié dans El Watan le 16 - 04 - 2019

Après le succès de la sa première édition en 2018 à Batna, le «Social Media Camp» était de retour dans la capitale des Aurès.
L'événement, qui a duré 3 jours, du 11 au 13 avril 2019, à Dar El Mouhami (la maison de l'avocat) a rassemblé plus de 300 participants venus débattre du rôle des réseaux sociaux dans la vie des étudiants. Lors de cet événement, plusieurs sujets sur l'utilisation négative des réseaux sociaux ont été abordés par des experts, notamment par la section de la cybercriminalité de la wilaya de Batna.
Le commissaire Mohamed Benachi, lors de sa présentation sous le thème «comment se protéger des dangers des réseaux sociaux», a mis l'accent sur le cyberharcèlement. Conduit par divers canaux numériques, ce phenomène se traduit sous forme d'agressions répétées comme la création de faux profils, la diffusion de rumeurs infondées ou encore l'envoi de messages d'insultes dans le but de nuire à une personne.
Un phénomène que beaucoup d'internautes subissent quotidiennement La preuve, il est recensé chaque jour des dizaines de plaintes auprès des services compétents suite à des délits tels que l'usurpation d'identité et la diffamation. Selon un autre intervenant : «La majorité des participants ignorent ce qu'est le cyberharcèlement ; notre but aujourd'hui est de le faire connaître, mais avant tout sensibiliser par le biais de conseils pour éviter qu'ils ne tombent dans le délit.»
Par ailleurs, le commissaire Benachi a tenu à mettre en avant le rôle des parents dans l'utilisation des réseaux sociaux, car, selon lui, la lutte contre le cyber harcèlement commence par la surveillance parentale à la maison. «J'aimerais bien que les parents assistent à ce genre d'événement, afin qu'ils prennent conscience des dangers d'internet sur leurs enfants.
Ce n'est pas juste la responsabilité de la police de les mettre en garde, mais aussi celle des parents, des enseignants dans les écoles et des imams dans les mosquées.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.