Man City évoque la rumeur qui envoie Guardiola à la Juventus    Réédition des actes du colloque sur Massinissa    Vaste programme de classification et de restauration de sites et monuments archéologiques    Salade de betterave persillée    USMA - Mansouri: «On se battra jusqu'à la dernière seconde»    Irlande: les pro-UE en tête des élections européennes    Hakim Chekini. Directeur de l'auberge de jeunes d'Azazga : «Nous fonctionnons grâce à notre bonne volonté»    24 heures    Projet hydraulique à Bouzeguène : Les oppositions levées    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    USM Bel-Abbès: Une situation créancière ambiguë    WA Tlemcen: Nasreddine Souleymane pressenti à la SSPA    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Mascara: 650 logements AADL attribués début juillet    Gaïd Salah revient sur l'évolution de l'armée    Sahara Occidental: Démission de l'émissaire de l'ONU    Préparatifs de la saison estivale: Aménagement du quai d'accostage et nettoiement de la plage de Cap Falcon    Tlemcen - Bac et BEM : les assurances du directeur de l'Education    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Vendredi de la mobilisation    De grandes manifestations pour le 14ème Vendredi: La mobilisation malgré les interpellations et les blocages    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    L'école des gourous    Hazard sort du silence    La candidature de Berraf acceptée    Qu'en pensez-vous M. le ministre de l'Education nationale?    Facebook supprime trois milliards de comptes    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Création d'un comité de surveillance    Les Etats-Unis vont envoyer des troupes dans le Golfe    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    La revanche posthume de Ferhat Abbas    Divertissement garanti!    Ali Ghediri n'est pas candidat    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Un Iftar en l'honneur des médias    Fin du délai aujourd'hui    Le Hirak inébranlable    Le tour de vis du gouvernement    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Haro sur les infractions de change    Bensalah exprime l'inquiétude de l'Algérie    Khalifa Haftar loue les services d'une firme de lobbying américaine    Edition du 24/05/2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Me Bouchachi favorable à un accompagnement de la période de la transition par l'ANP
Publié dans El Watan le 18 - 04 - 2019

Le militant des droits de l'homme et avocat maître Mustapha Bouchachi a salué, hier, lors d'une conférence organisée par le Collectif des avocats libres au niveau de la Maison de la culture Ali Zamoum de Bouira, l'engagement de l'institution militaire à accompagner la période de transition.
« Soyons pragmatiques et courageux pour dire que nous avons besoin de l'Institution militaire dans cette période. L'Armée nationale populaire (ANP) est une armée issue du peuple algérien. Je pense, objectivement, que pour réussir la période de transition, nous avons besoin d'une forte institution. Et la seule institution qui demeure debout en Algérie est celle de l'ANP », a-t-il dit devant une salle archi comble.
Cependant, le conférencier insiste encore sur la mobilisation et la patience. Selon lui, la « issaba » ou la bande, n'a pas encore disparu de la scène. « Belaiz qui a démissionné le matin a été remplacé par un autre à midi, sans aucun respect des procédures légales. Leur but est d'entraver la période de transition que revendique le peuple algérien », a-t-il expliqué.
Plus loin dans son intervention, Me Bouchachi exige de l'institution militaire de prendre des mesures palpables pour installer un climat de confiance. « Nous n'accepterons pas d'une application de l'article 102 avec Bensala et Bedoui. Nous n'accepterons pas une période de transition guidée par ces deux personnages. Nous n'accepterons pas des élections qui seront organisées par Bedoui qui a excellé dans la fraude électorale », a-t-il martelé.
Me Bouchachi a réitéré son souhait à ce que la période de transition soit dirigée par une présidence collégiale composée de trois personnalités intègres. « En plus du départ de la bande, nous voulons construire un nouvel Etat en rupture avec les pratiques su système qui a ruiné l'Algérie », a-t-il dit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.