Premier League : Pas de reprise début mai et réduction de salaire pour les joueurs    Trois journalistes du quotidien Sawt El Akher sous contrôle judiciaire !    Bengrina dénonce l'attaque d'une chaîne tv française contre l'Algérie    LUTTE CONTRE LE COVID 19 : Le ministre Chitour appelle les enseignants à s'impliquer    DISPONIBILITE DES PRODUITS ALIMENTAIRES : Le ministre du Commerce rassure    Mines antipersonnel: l'Algérie marque le journée internationale de sensibilisation au problème    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    RAPATRIEMENT DES ALGERIENS BLOQUES EN TURQUIE : Plusieurs hôtels affectés à l'accueil    CORONAVIRUS EN ALGERIE : 1171 cas confirmés et 105 morts    MOSTAGANEM : Des TPE livrés gratuitement aux commerçants dans deux mois    Coronavirus: le ministre de la jeunesse et des sports rassure les athlètes    185 nouveaux cas confirmés et 22 nouveaux décès enregistrés    Décès de Kheddad: l'Organisation américaine des juristes rend hommage à un défenseur incontestable et un négociateur assidu    Adrar: large élan de solidarité de la société face aux risques du Covid-19    Quelles alternatives à la crise sanitaire, économique et financière ?    Mines antipersonnel: Tahar Salhi, une des victimes de la barbarie du colonisateur français    Secousse tellurique de 3,2 degrés dans la wilaya de Batna    Covid19-compte spécial de solidarité: la LFP fait don de 10 millions de dinars    Recul de l'activité de Naftal de 50% depuis la deuxième quinzaine de mars    Ligue 1-USM Alger: "les discussions avec Anthar Yahia ont bien avancé"    Covid-19: fermeture, dès vendredi, du marché quotidien de Réghaia    Des pluies, parfois orageuses, annoncées ce vendredi, au Centre du pays    Coronavirus: l'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Le numérique au secours de la culture à l'heure du confinement sanitaire    Covid-19: un couloir vert pour les produits médicaux et les équipements de protection    FMI: des mesures à engager assurant la reprise économique après le confinement    Man United : Solskjaer fait une demandes aux épouses des joueurs    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Appel à la libération des détenus d'opinion    Vers une plus forte chute de la demande    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Condoléances    La suspension prolongée jusqu'au 19 avril    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    Le temps à l'émergence des start-up ?    Rafael Gómez, le dernier survivant de ces Espagnols qui ont libéré Paris    Vous ne détruirez pas notre maison pour construire la vôtre !    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Traitement des déchets ménagers à Bouira : Les communes défaillantes
Publié dans El Watan le 23 - 05 - 2019

La gestion de la collecte des déchets ménagers n'a pas apporté de résultats, et ce, en raison du manque d'équipements et de personnel au niveau de certaines communes.
En effet, le problème lié à la gestion du secteur se pose avec acuité à Bouira. Pourtant, d'importants projets d'investissement dans le domaine ont été alloués par les pouvoirs publics, visant essentiellement l'amélioration et la protection de l'environnement. Néanmoins, le cadre de vie des habitants est dégradé. Les programmes et les initiatives mis en place dans le but d'éradiquer les décharges sauvages, l'organisation de la collecte, le transport et l'élimination des déchets solides n'ont pas donné de résultats.
Les dépotoirs sont situés à proximité des agglomérations, des oueds et au milieu des réserves naturelles et forestières ou longeant les voies de communication. Au chef-lieu de wilaya, tout comme au niveau des communes rurales, le ramassage des déchets est devenu un véritable casse-tête. Depuis le début du mois courant, la collecte a presque doublé, ont indiqué des responsables de l'entreprise Nadhif.
Cette dernière assure le ramassage des déchets au niveau de 33 communes avec lesquelles elle a établi des conventions. Les collectivités locales peuvent choisir de transférer la totalité de leur mission (collecte et transport ndlr) à un établissement public intercommunal. Une moyenne de 10 tonnes de détritus est acheminée vers les décharges et les 5 centres d'enfouissement technique (CET) de la wilaya. Dénuées de moyens humains et matériels, les collectivités locales n'arrivent pas à assurer la tâche et à répondre ainsi aux besoins des populations. Les bennes à ordures installées au niveau des quartiers débordent.
La saleté règne et fait le décor des cités. Le constat est alarmant. Le personnel recruté dans un passé récent dans le cadre des dispositifs d'insertion des jeunes a été libéré. Les contrats n'ont pas été renouvelés.
A titre d'exemple, dans les deux communes d'Ath Laâziz et d'Aghbalou, deux régions de haute montagne, le ramassage des ordures ne se fait pas régulièrement, ont témoigné des villageois, précisant que ce problème a été maintes fois soulevé aux élus locaux. «Nous avons réclamé à la mairie d'installer des bennes et bacs à ordures au village, et ce, pour éviter de polluer l'oued.
Cependant, l'APC, qui a installé des dizaines de bacs, n'a pas jugé utile de les vider», a-t-on dénoncé. A Ath Laâziz, l'APC dispose de deux camions seulement destinés à la collecte des ordures à travers les 45 villages, a souligné un élu, rappelant au passage que ce problème ne se pose pas uniquement dans la commune d'Ath Laâziz, mais touche pratiquement toutes les localités de la wilaya.
La gestion de ce dossier est devenue un véritable fardeau. A Lakhdaria, l'une des importantes localités de la wilaya en termes de démographie, la situation liée à l'environnement et à la santé publique est extrêmement délicate.
Le parc communal est doté d'une seule benne tasseuse. Une mission quasiment impossible. Le directeur de l'Epic Nadhif de Bouira, une entreprise publique à caractère industriel et commercial, avait pris l'initiative en mettant en place 65 bacs à ordures achetés à raison de 2 millions de dinars au profit de l'APC de Lakhdaria.
«Les autorités locales n'ont pas jugé utile de renouveler ces bacs qui n'arrivent pas à contenir les quantités importantes de déchets jetées quotidiennement», a déploré M. Mattari, regrettant que la situation liée à la préservation de l'environnement soit sérieusement dégradée, menaçant même la santé publique. Les déchets sont acheminés vers la décharge de Zbarboura.
Les pouvoirs publics avaient prévu la réalisation d'un centre d'enfouissement technique au niveau de cette région, mais le projet a été gelé pour cause d'absence de moyens de financement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.