Crise politique et dialogue national: Une liste et des couacs     22ème vendredi de protestation: «Pas de dialogue sans la libération des détenus d'opinion»    Affaires Haddad et Tahkout: Ghoul en prison, Zoukh sous contrôle judiciaire    Frenda: Un guichet unique pour les fellahs    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Sénégal 0 - Algérie 1: Héroïques jusqu'au bout    Analyse - Un cocktail à l'algérienne    Comment ils ont joué    Bac: un taux de réussite de 49,06%    On ne construit pas un pays en bâclant, en trichant    Face au diktat de ses clients «publics»: L'aveu d'impuissance de la Sonelgaz    Edition du 20/07/2019    Les Guerriers du Désert sur le toit de l'Afrique    Le «Hirak» se hisse au sommet de l'Afrique des peuples !    6.800 agents et 25 laboratoires en alerte    Position du Collectif de la société civile du dialogue national    Le peuple tient le cap    Dix personnes incarcérées    Un intérêt soutenu pour la filière blé    Le groupe Sonelgaz accompagnera le programme national    Plusieurs vétérinaires pour le contrôle de la vente et de l'abattage    L'Ensemble «Safar» de musique andalouse en concert    Les téléspectateurs toujours emballés    Lancement de la 2e phase qualificative    Le casse-tête des médecins spécialistes    Entre satisfactions et défaillances…    Un diplomate turc tué à Erbil    Une 2e étoile pour les verts !    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    VIGNETTES AUTOMOBILES : La période d'acquittement prendra fin le 31 juillet    ORAN : Démantèlement d'un réseau de trafic de véhicules    PRISON D'EL-HARRACH : Amar Ghoul rejoint ses partenaires politiques    La tombe de Kamel-Eddine Fekhar profané    STATION REGIONALE DE PROTECTION DES VEGETAUX A MOSTAGANEM : Alerte à la mineuse de la tomate de saison    AFFAIRES SONATRACH ET KHALIFA : Chakib Khelil et Rafik Khalifa seront rejugés    Bac 2019 à Sétif : Plus de 10.000 candidats admis    Algérie-Sénégal : Historiquement, c'est les Verts qui ont l'avantage    La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Mesures légales pour relancer la production    Trump accusé de racisme par le Congrès    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Constantine : les lauréats du concours Cheikh Abdelhamid-Benbadis récompensés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pétrole : Le panier de l'Opep à 60,88 dollars le baril
Publié dans El Watan le 09 - 06 - 2019

Le prix du panier de quatorze pétroles bruts, qui sert de référence à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a reculé à 60,88 dollars le baril, contre 61,04 dollars mercredi dernier, a indiqué l'Opep sur son site web.
Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l'Opep (ORB) comprend actuellement le Sahara blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen (Congo), Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée équatoriale), Rabi light (Gabon), Iran heavy (Iran), Basra light (Irak), Kuwait export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny light (Nigeria), Arab light (Arabie Saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela). Les cours de l'or noir ont terminé la semaine en hausse en attendant une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de ses partenaires. Le baril de brent de la mer du Nord pour livraison en août a fini à 63,29 dollars à Londres, en hausse de 1,62 dollar par rapport à la clôture de jeudi.
A New York, le baril de WTI pour le contrat de juillet a gagné 1,40 dollar à 53,99 dollars. Une réunion ministérielle de l'Organisation et ses partenaires est attendue pour les prochaines semaines à Vienne (Autriche), et devra porter sur les mesures à prendre pour le second semestre de 2019. Jeudi, le ministre de l'Energie de l'Arabie Saoudite et celui de la Russie se sont rencontrés en tête à tête et ont fait part de leur confiance. «Nous avons eu une très bonne rencontre», a assuré Alexandre Novak, cité par l'agence RIA Novosti en marge du Forum de Saint-Pétersbourg. «Nous nous sommes mis d'accord pour adopter des mesures communes et coordonnées que nous allons proposer aux autres pays signataires», a-t-il ajouté. Le ministre saoudien, Khaled Al Faleh, a affirmé être «sûr» que l'accord serait renouvelé, tandis que M. Novak a affirmé qu'il était «nécessaire d'observer le marché avant de décider de renouveler ou de réduire les baisses de production», selon des propos rapportés par l'agence Bloomberg. Notons que des sanctions pèsent sur un des membres importants de l'OPEP qu'est l'Iran.
Le ministre iranien de l'Energie, Bijan Namdar, a annoncé que son pays a pu contourner les sanctions américaines en vendant son pétrole de manière «non officielle ou non conventionnelle». Les Etats-Unis ont mis fin, début mai, aux dérogations qu'ils accordaient à huit pays (Chine, Corée du Sud, Grèce, Inde, Italie, Japon, Taïwan et Turquie) pour continuer d'acheter du brut iranien sans violer les sanctions extraterritoriales américaines rétablies unilatéralement contre l'Iran en 2018. «Nous avons des ventes non officielles ou non conventionnelles, qui sont toutes secrètes, car si elles étaient connues les Etats-Unis les feraient cesser immédiatement», a déclaré M. Zanganeh dans l'entretien accordé à un média iranien et reproduit par Shana, l'agence du ministère du Pétrole. M. Zanganeh a refusé de donner le moindre détail sur les ventes de brut iranien, indiquant qu'il ne communiquerait aucun chiffre avant que «les sanctions soient levées».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.