Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tipasa : Préparation chaotique de la saison estivale
Publié dans El Watan le 16 - 06 - 2019

Moult réunions ont eu lieu au siège de la wilaya, pour aboutir à un résultat nul, en matière de préparation de la saison estivale à Tipasa, un territoire pourvu de potentialités naturelles en mesure de développer l'une de ses vocations principales, le tourisme.
Certes, les déclarations du wali de Tipasa inhérentes au nombre de plages et les mesures prises pour accueillir les estivants durant cette période estivale 2019 ne sont que des leurres.
Hormis la Protection civile, qui a programmé ses moyens humains et matériels afin de mettre en place son dispositif le long du littoral, allant de l'oued Mazafran jusqu'à l'oued Damous, les autres secteurs n'ont pas pris la peine de se rendre sur le terrain pour s'imprégner de la situation. La concession des plages a été lancée à quelques jours de l'ouverture de la saison estivale.
Il est loin le temps où chaque commune aménageait les accès avec l'éclairage et les parkings, installait les fontaines à eau, les douches et les toilettes au niveau des plages. Aujourd'hui, les rejets d'eaux usées à la mer sont impressionnants. La pollution des eaux se conjugue avec celle de l'espace le long du littoral. La saleté des plages continue à poser des problèmes.
Quelques initiatives locales sont prises, mais elles sont insuffisantes. Les parkingueurs commencent déjà à imposer leur diktat dans certaines plages, un comportement qui suscite l'ire des familles en quête de repos et d'évasion.
L'exemple relatif à la fermeture depuis plus d'une année des toilettes publiques, un projet réalisé au niveau de la place, en plein centre urbain de la ville de Tipasa, illustre le désintérêt des décideurs locaux en matière de création de commodités pour les estivants qui se rendent au chef- lieu de la wilaya.
L'ex-directrice du tourisme de la wilaya, proche de la famille de l'ex-Premier ministre, Sellal, avait massacré le secteur durant son règne de près de 20 ans.
Elle a été promue au poste de SG du ministère du Tourisme. Elle vient d'être convoquée à nouveau par le magistrat du tribunal de Tipasa, à la suite de sa gestion calamiteuse du foncier touristique et la dilapidation de ce patrimoine public. Les séquelles de ses errements et de son inconscience sont toujours vives dans le secteur du tourisme.
Quant à l'EGT Tipasa, elle s'attelle à activer les travaux pour achever dans les meilleurs délais ses complexes touristiques, en dépit d'une conjoncture économique difficile. La Corne d'Or, Matarès et le complexe de Beldj sont prêts pour accueillir les familles durant cet été. Le complexe touristique CET, en cours de travaux, sera opérationnel au-delà de la saison estivale.
La direction générale de l'EGTT avait sollicité des prêts bancaires auprès du CPA afin de moderniser et de rénover ses 4 complexes touristiques, pour satisfaire les demandes de sa clientèle. L'EGTT s'enorgueillit d'une capacité globale de 5000 lits, dès la fin des travaux dans ses unités. Les autorités de la wilaya n'ont pas concrétisé leurs engagements sur le terrain.
La préparation de la saison estivale aura été chaotique, en dépit des déclarations de Bouchemma Mohamed, wali de Tipasa, faites au micro de l'«Unique». D'autres points sombres seront détaillés dans nos prochains reportages sur la saison estivale 2019.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.