Le Gouvernement approuve la création d'une école des sciences et technologies de l'informatique à Bejaïa    Algérie/Belgique : l'ambassadeur belge relève l'excellence des relations bilatérales    Pétrole : l'OPEP+ "sur la bonne voie" pour soutenir les cours    Constantine : inauguration du siège de sûreté de la daïra d'Ali Mendjeli    Abdelghani Zaâlane acquitté dans l'affaire Tahkout    ANNABA : Installation de Madjid Aknouche à la tête de la sûreté de wilaya    ALGERIE POSTE : 374 milliards de dinars retirés en juin    Appels à une action urgente pour la libération des prisonniers sahraouis détenus dans les prisons marocaines    Football / FAF - Convocation d'une AGEx : réactions des clubs    POUR AVOIR INSULTE LES MEDECINS DE GARDE DU CHU ORAN : La chanteuse Sihem ‘'Japonia'' écrouée    AGRESSIONS CONTRE LE PERSONNEL MEDICAL : Le président Tebboune demande une loi    ERADICATION DES BIDONVILLES A ALGER : Lancement de l'opération de relogement des familles    554 nouveaux cas confirmés et 12 décès en Algérie    L'APC DE SOUAFLIA FERMEE PAR DES MANIFESTANTS : Les habitants du douar ‘'El Biode'' demandent une enquête    Aïd El Adha: un abattage rituel en règle pour prévenir la contamination au Covid19    Accord OPEP+: le taux de conformité est largement satisfaisant    Anthar Yahia conseille Benchaâ à l'ES Tunis    Quatre cadres, dont l'ex-directeur des ressources en eau, placés en détention préventive pour corruption    Une alternative familiale    Nouvelle offensive de Seat    Condoléances    23 clubs endettés, 14 interdits de recrutement    Le nouveau record du Real Madrid    Le feu de forêt de Raouna maîtrisé    Le SG de la wilaya décède du coronavirus    Du débarquement des forces alliées en Algérie en 1942 et des dommages collatéraux causés aux populations autochtones    Jouer cartes sur table !    Au Cameroun, Alioum Moussa peint la fragilité du monde face au coronavirus    Douanes : 27 inspections divisionnaires ciblées    Bouira : Le renforcement du réseau électrique contrarié    Un système numérique pour la traçabilité des mouvements de stocks    Maxime-Charles Keller de Schleitheim : L'incroyable destin d'un enfant déporté d'Algérie    Belaïd Lamara n'est plus : Disparition d'un militant des causes justes    Histoire. Le 14 juillet 1953 : La police abat 7 militants à Paris    Déposée en mars: La demande d'adhésion de l'Algérie à la BERD approuvée    Atalanta Bergame: Un redoutable poison offensif !    Feu vert des pro-Haftar pour une intervention égyptienne: Risques d'embrasement en Libye    Dangereuses confluences régionales    Une patrouille russo-turque visée par une explosion    Abdellatif Bourayou devait signer hier son contrat    Le cas Prince Ibara réglé    Sonatrach rassure Cherif El-Ouazzani    La Jordanie renouvelle son rejet du plan d'annexion israélien    La communauté internationale au chevet du Mali    ...CULTURE EN BREF ......CULTURE EN BREF ...    "Numérique, diversité linguistique et culturelle" au cœur du 2e numéro    Tebboune : "Je ne compte pas m'éterniser au pouvoir"    Verdict le 15 juillet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





24 heures
Publié dans El Watan le 24 - 06 - 2019

Cité des 50 logements à Mahelma : Sans Internet depuis le mois de mars
Les habitants de la cité des 50 logements à Mahelma sont sans internet depuis le mois de mars. Les multiples réparations effectuées par les agents d'Algérie Télécom de Zéralda, dont dépend la cité, n'ont servi à rien, puisque le rétablissement de la connexion se limite à quelques jours seulement, «cela fait quatre mois que la cité est sans internet. Nous avons pris attache avec Algérie Télécom de Zéralda pour une réparation définitive, en vain.
La cité est toujours sans connexion. Nous lançons un appel aux autorités compétentes afin qu'elles interviennent pour régler ce problème qui a trop duré», confient les habitants de la cité.
Cité El Fidha (Bourouba) : Absence de moyens et d'équipements
Les habitants de la cité El Fidha, dans la commune de Bourouba, déplorent le manque d'équipements publics dans leur quartier.
D'après les habitants du quartier, l'éclairage public est inexistant dans les venelles de leur cité, particulièrement dans les artères et ruelles secondaires.
Quant aux routes, elles sont impraticables et ponctuées de dos-d'âne. Les habitants déplorent également le manque d'espaces verts et d'aires de jeux pour leurs enfants, «Notre cité est située sur un flanc de montagne abrupte et escarpé. Il n'y a pas de place pour les aires de jeux et les stades de proximité», confient des habitants.
Commune de Bordj El Kiffan : Les feux tricolores en panne
Les feux tricolores sont des équipements d'une importance capitale dans la régulation de la circulation routière, qui connaît une densité sans pareil dans les localités de l'est de la capitale. Sauf que nombre de ces feux sont en panne. «Ces feux tricolores doivent être réparés, d'autant plus qu'ils sont destinés aux piétons qui, en quittant les stations du tramway, traversent la chaussée de bout en bout. Ils sont donc plus que nécessaires», confie un usager. A partir de Qahouet Chergui, dans la commune de Bordj El Kiffan, jusqu'au lieu-dit la SNTR, qui se trouve sur la RN 24, nombre de ces feux tricolores récemment installés sont en panne. Signalons que cet important axe routier a été doublé.
Cependant, ces travaux n'ont pas permis de fluidifier la circulation routière, qui connaît une importante congestion. «La route nationale a été élargie, mais cela n'a pas suffi pour régler le problème des embouteillages. Pour désengorger cette partie de la capitale, il est impératif d'encourager les transports en commun, et pourquoi pas, le transport maritime», suggère-t-on.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.