Tebboune autorise la réouverture progressive des mosquées et des plages    4 ans de prison ferme requis à l'encontre de Drarni, Belarbi et Hamitouche    Décès de Saïd Amara: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    Constantine: saisie de 90 000 comprimés psychotropes    Djerad accuse des parties qui chercheraient à provoquer la « Fitna »    AID EL ADHA : Plus de 10 000 commerçants non mobilisés ont assuré la permanence    Louisa Hanoune évoque son emprisonnement    COUPURES DE L'ALIMENTATION EN EAU POTABLE : Le DG de l'ADE s'explique    TRAITEMENT CONTRE LA COVID-19 : Le ministre de la santé Benbouzid apporte des précisions    Covid-19: 507 nouveaux cas, 482 guérisons et 8 décès    Boumerdès: fin de confinement pour 236 algériens rapatriés de Russie    M'hamed Benredouane enterré au cimetière de Bouzaréah à Alger    Raids israéliens sur Ghaza: le Hamas dénonce une "escalade et une agression"    FEUX DE FORETS : 8800 Hectares ravagés en 2 mois    MOSTAGANEM : Les citoyens appelés au respect des horaires de dépôt des ordures ménagères    La chaîne "El Maarifa" désormais diffusée sur Nilesat    6 personnes tuées dans l'explosion d'un engin artisanal    Louisa    Aubameyang offre la Cup et l'Europe à Arsenal    L'opposition prépare une deuxième motion de défiance contre Ghannouchi    Trump provoque un tollé politique en évoquant un possible report de la présidentielle    Alger surprise par la liste de l'UE    L'hommage unanime du métier    À fleur de peau de Meriem Mesraoua au Festival du film de Venise    18 civils tués dans une attaque de Boko Haram    Le Soudan affirme agir pour que Washington le retire de la "liste noire"    Ankara a acheminé plus de 17 000 mercenaires syriens en Libye    Talaie El-Houriat réclame des réformes structurelles profondes    Le combat douteux du syndicat    Décès de l'ancien président de la FAF, Saïd Amara    Trois candidats en compétition    La fille des Aurès    Fin de cavale pour le secrétaire particulier de Gaïd Salah    "Le 4e art est le produit de luttes engagées"    Une palette azurée pour effacer le gris du confinement    Abbès Morsli, Président du CSA/USMBA : «La saison 2020-2021 s'annonce difficile»    MO Béjaïa : Les dirigeants face à un avenir difficile    Moustakbel Oued Sly accède en ligue 2 : Le club engagé dans la voie du professionnalisme    Festival international du film de Moscou : Hamid Benamra s'affiche avec Time life    Décès de l'écrivain Daho Tabti : C'était un clairvoyant    Centenaire de l'écrivain Mohammed Dib : Le dictionnaire amoureux de la Finlande    CHEQUES ET LIQUIDITES    Nucléarisation rampante    El Tarf: Les bureaux de poste toujours sans liquidités    Sidi Bel Abbès: Le nouveau chef de sûreté de wilaya installé    Crise financière: Une question d'argent !    Mesurer les distances à l'œil nu    Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Baccalauréat 2019 : Les résultats connus aujourd'hui
Publié dans El Watan le 18 - 07 - 2019

Sur instruction du ministère de l'Education nationale, la proclamation des résultats du baccalauréat session 2019 a été avancée de deux jours. Les résultats seront connus aujourd'hui à 18h.
En effet, plus de 674 000 candidats aux épreuves du baccalauréat connaîtront leurs résultats. Pour ce faire, ils devront se rendre à leurs lycées ou sur le site de l'Office national des examens et concours (ONEC) (http://bac.onec.dz). Une autre possibilité est également offerte aux candidats pour connaître leurs résultats. En collaboration avec les 3 opérateurs de téléphonie mobile, les candidats peuvent découvrir leurs résultats gratuitement par SMS en composant le code *567#.
Dans sa dernière sortie médiatique, l'actuel ministre de l'Education nationale a qualifié le taux de réussite d'appréciable. Une déclaration qui vient contredire les rumeurs évoquant des taux historiques.
Cependant, jusqu'à l'heure où nous mettions sous presse, aucun chiffre n'a été donné. Toutefois, les syndicalistes estiment que cette année les taux ne seront pas différents de ceux des années passées. Boualem Amoura, secrétaire général du Syndicat autonome des travailleurs de l'éducation et de la formation (Satef), considère que le taux ne dépassera pas les 53%. «C'est un taux moyen, malgré la triche et toutes les facilitées accordées, à savoir les corrections.
Aussi moyen qu'il puisse être, il est loin de refléter le véritable niveau de nos élèves. La preuve est que la plupart de nos bacheliers trouvent du mal à s'adapter au système de l'université et à passer leur 1re année sans redoublement», déclare-t-il avant d'estimer que le véritable taux ne dépasserait pas les 25%. Un chiffre qui prend en considération, selon notre interlocuteur, le taux de redoublement des étudiants en 1re année universitaire.
Il avoisinerait les 60%, d'après M. Amoura qui ira encore plus loin en annonçant 9% comme taux réel de réussite au baccalauréat. Un taux qui, selon ses dires, est connu et validé par les experts cadres du ministère de l'Education. Pour lui, l'école est malade et la refonte du système éducatif s'impose comme une urgence. Une refonte qui devrait toucher tous les paliers, mais essentiellement l'enseignement secondaire, entre autres, les critères d'orientation scolaire vers les filières.
Signalons que cette année, le changement du barème de correction a provoqué une grande polémique. D'après les syndicalistes, ce barème discuté et approuvé avant le début des corrections a été modifié afin de permettre aux élèves d'avoir de meilleures notes. Selon leurs explications, certaines questions, auxquelles la majorité des candidats n'ont pas répondu, ont été désavantagées en matière de points au profit d'autres questions plus faciles. La finalité des choses serait, selon notre source, des notes gonflées pour des élèves en deçà du niveau requis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.