Affaire Tahkout : poursuite du procès jeudi avec les plaidoyers de la défense    Le Trésor public réclame plus de 300 milliards de DA de dommages et intérêts: 16 ans de prison requis pour Tahkout, 15 ans contre Sellal et Ouyahia    FAF - Reprise du championnat: Décision finale dans une semaine    Dr Lyes Merabet: « Les citoyens sous-estiment le danger du coronavirus »    Dépistage de la Covid-19: Plaidoyer pour les tests rapides    Un laboratoire d'analyses pour chaque wilaya    Les chouhada sont revenus ce vendredi    Le président Tebboune préside une réunion de travail    Nouveau calendrier pour les pensions de retraite    Appel à commentaires pour l'élaboration d'une feuille de route    Les walis entrent en action    Le Dr Berkani s'exprime    10 nouveaux décès, les contaminations en légère baisse    Le Trésor public réclame 309 milliards de DA à Tahkout et ses associés    L'Algérie s'inquiète de la persistance des déplacements forcés dans le monde    CONFINEMENT PARTIEL A SETIF : Le ministre du commerce donne des instructions d'urgence    DILAPIDATION DU FONCIER A ORAN : Le procès de l'ex directeur de l'agence foncière reporté    LE WALI DE TIARET RASSURE : ‘'5000 logements seront livrés le 1er Novembre prochain''    Le parquet requiert 16 ans de prison pour Tahkout, 15 ans pour Sellal et Ouyahia    Surveillance des droits de l'homme : La Minurso ne doit pas faire exception, affirme le Polisario    Le CHAN-2022 se jouera en été    Visite du ministre de l'Industrie    «Notre économie fonctionne à un niveau sous optimal»    L'évolution et les perspectives du marché à l'ordre du jour    Le MSP pour un régime parlementaire    «Les revendications politiques occultées»    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    L'Algérie constitue "un point d'appui" dans la perspective de renforcer les relations du Chili avec l'Afrique    Laskri annonce son boycott du congrès    Bensebaïni nommé pour le titre de joueur de la saison    Pourquoi une nouvelle république pour l'Algérie d'aujourd'hui ?    Un cycle cinématographique «Des classiques avec toi»    Le musée du Louvre rouvre, mais l'affluence est pour plus tard    Deux PME préparent leur introduction    Thon rouge : L'Algérie a pêché la totalité de son quota pour 2020    Oran : Distribution de 5000 ouvrages aux bibliothèques communales    Lancement d'un service de prêt sur réservation    Bi-nationalisme    Mali: tirs d'obus contre un camp de forces onusiennes, françaises et maliennes    Ligues 1 et 2: La reprise du championnat s'éloigne    Le groupe PSA se mobilise en Algérie    Belhadj actionne la tenue de l'AG    Derradji confiné à l'hôtel Mouradi en Tunisie    Griezmann, une reconnexion "brillante" avec Messi et Suarez    Marché automobile : le bout du tunnel ?    Le Salon international de Genève de 2021 annulé    Epopée d'un pays en construction    Beaucoup de promesses et peu de décisions concrètes de la France    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Territoires : Non Autonomes L'Eucoco rappelle le droit des peuples à l'autodétermination
Publié dans El Watan le 26 - 05 - 2020

La Conférence européenne de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui (Eucoco) a estimé, dimanche, que la semaine de solidarité avec les peuples des territoires non autonomes, proclamée par l'Assemblée générale de l'Onu entre le 25 et le 31 mai, doit être l'occasion de rappeler aux Etats membres et à l'opinion internationale que de trop nombreux peuples sont encore privés de leur droit fondamental et imprescriptible à l'autodétermination.
En Afrique, la dernière colonie, le Sahara occidental, a été privée de ce droit par l'Espagne et se retrouve occupée militairement par le Maroc depuis plus de 45 ans, a rappelé le président de l'Eucoco, Pierre Galand, dans un message, à cette occasion. «Voici déjà 30 ans que le Conseil de sécurité a mis en place la Mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental (Minurso).
Ce processus référendaire, qui avait reçu l'accord du Maroc et du Front Polisario en 1989, devait être réalisé dans un délai de deux ans», a souligné M. Galand dans le même message repris par l'APS. Toutefois, précise-t-il, le référendum est toujours bloqué suite aux «manœuvres dilatoires opposées par le Maroc, puissance occupante en droit international». «Ce gouvernement viole l'ensemble de ses obligations tant à l'égard des populations dans les territoires occupés que des prisonniers et organise le pillage des ressources naturelles du pays avec la complicité ou la complaisance de nombreux Etats et entreprises de l'Union européenne», s'est indigné Pierre Galand. «En cette période de grande insécurité des suites de la pandémie de Covid-19, nous appelons le secrétaire général des Nations unies à agir d'urgence pour le respect des droits du peuple sahraoui à son autodétermination en proposant à l'Assemblée générale de l'Onu la reconnaissance de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Etat membre de l'Union africaine», a-t-il insisté.
M. Galand a également appelé dans son message «la réactivation du multilatéralisme en vue de rendre sa pleine capacité aux Nations unies et de mettre fin à la grande souffrance des citoyens, en particulier les femmes et les enfants, premières victimes des situations de non-droit dans le monde».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.