Le Président Tebboune préside la cérémonie d'accueil des restes mortuaires des 24 martyrs de la Résistance populaire à l'Aéroport Houari-Boumediene    Béjaïa : moyens aériens pour éteindre un important feu de forêt à Adekar    L'Espagne ne veut pas d'Algériens sur son territoire    Deux navires de Sonatrach séquestrés au Liban    Chengriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    L'Algérie ne renoncera pas à sa demande de restitution de ses archives détenues par la France    Colonisation. Bugeaud peut bien tomber de haut    Liste des résistants algériens dont les ossements ont été rapatriés vendredi de France    ONU/CDH: l'Algérie appelle à Genève au respect de la souveraineté des Etats    France : « Pour une République française antiraciste et décolonialisée »    SONELGAZ : Le PDG élu à la tête l'association Med-TSO    Coronavirus : 413 nouveaux cas, 490 guérisons et 9 décès durant les dernières 24h    REBOND DU CORONAVIRUS : Benbouzid incrimine les rassemblements familiaux    Le Covid-19 est une maladie ‘'de nature génétique'' propre à chaque personne    SETIF : Une septuagénaire repêchée d'un puits    413 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    FETE DE L'INDEPENDANCE NATIONALE : La journée du 5 juillet chômée et payée    PARTI RND : Le travail collectif pour préserver la stabilité du parti    POUR SES SACRIFICES CONSTANTS AU SERVICE DE LA PATRIE : La reconnaissance de la nation à l'ANP renouvelée    Ecouter la musique pourrait réduire les crises d'épilepsie    FUNERAILLES NATIONALES LE 5 JUILLET A ALGER : Retour au pays pour 24 chahids    ORAN : Une enveloppe de 1300 milliards allouée pour les JM 2022    LE PDG DE ‘'SADEG'' A MOSTAGANEM : Des inaugurations et une redynamisation des projets en cours    Cyclisme : les Algériennes Bensalah et Bouchoucha admises comme Commissaires de courses sur piste (UAC)    Constantine/Covid-19 : des spécialistes face à un agent émergent et des agents propagateurs    Rapatriement des restes mortuaires des martyrs algériens    Heureusement que le cœur du hirak n'est pas à la place de la République.    Quotidien Ech-chaâb: la réforme prévue en Algérie repose sur une pré-prospection    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Le Président Tebboune renouvelle la reconnaissance de la nation à l'ANP pour ses sacrifices    Sahel: la France annonce une nouvelle force sur fond de doutes sur son efficacité    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    L'empire Haddad s'écroule    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    Le schiste américain dans le rouge    Communiqué de l'AJSA    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    La mère des batailles    "Le BF a juste émis le vœu de reprendre la compétition"    Répression contre l'opposition à Hong Kong    L'épreuve    L'infrangible lien...    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Elaboration d'un tissu auto-désinfectant pour lutter contre la Covid-19 : Le défi relevé de l'université Akli Mohand Oulhadj de Bouira
Publié dans El Watan le 03 - 06 - 2020

La pandémie de la Covid-19 continue de se propager à grande vitesse à travers le monde. Les recherches scientifiques visant à dresser le portrait d'un des virus les plus virulents de la planète se poursuivent aussi.
La bataille n'est pas encore gagnée. Bien qu'aucun traitement n'ait été approuvé jusqu'à présent par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), accumulant une série de contradictions par apport à l'obligation de port du masque et à l'utilisation ou non de la chloroquine comme un remède avéré contre le coronavirus, les solutions par contre à visées préventives se multiplient.
Le défi est relevé par une jeune équipe d'enseignants-chercheurs de l'université Akli Mohand Oulhadj de Bouira, dont le projet d'étude portant élaboration d'une technologie pouvant rendre n'importe quel tissu auto désinfectant a été retenu par l'Association mondiale d'établissements d'enseignement supérieur et de recherche francophone (AUF), a fait savoir le recteur de l'université Lotfi Mouni, avec qui nous nous sommes entretenus sur cette «innovation».
Le professeur qui a indiqué que l'AUF a sélectionné sept projets d'étude présentés par d'autres universités algériennes, et ce, sur un total de 2000 projets déposés et représentant quelque 75 pays, a expliqué que son équipe de chercheurs composée de 5 personnes a mis en place le procédé en question consistant à ramener n'importe quel tissu dont le but de le rendre auto désinfectant.
Il s'agit tout simplement de l'appliquer sur le tissu lui-même et à partir de là, n'importe quel germe qui va contaminer l'accessoire sera détruit à l'aide de produit qui va donner propriété à se tissu de devenir auto désinfectant. «On peut utiliser toute sorte de tissu mais la priorité est donnée aux personnes qui seront exposées à ces germes, aux virus et bactéries», a-t-il souligné. L'AUF, qui a retenu le projet, va signer une convention avec l'université de Bouira, a-t-on appris du même responsable.
Sur son site web, l'agence en question a souligné que l'objectif de cet appel à projet est d'accompagner la réponse de la communauté universitaire à la pandémie et de soutenir le développement de solutions à impact technologique et/ou social immédiat pour aider les systèmes de santé et les populations à faire face à cette crise sanitaire inédite.
Les dossiers reçus ont été évalués par les comités d'experts rattachés aux 10 directions régionales de l'AUF aux Etats-Unis, en Asie-Pacifique, aux Caraïbes, en Afrique centrale et Grands Lacs, en Afrique de l'Ouest, en Europe de l'Ouest, en Europe centrale et orientale, au Maghreb, au Moyen-Orient et en océan Indien, a-t-on précisé de même source.
Il faut rappeler que des étudiants de l'université de Bouira ont réussi récemment à fabriquer du gel hydro-alcoolique contribuant ainsi à satisfaire la forte demande exprimée au début de la pandémie, par la population et à combler le déficit des besoins nationaux en ce produit important.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.