Coupe de la Confédération (Gr. B / 5e J): victoire de la JS Kabylie devant Coton Sport (2-1)    Gouvernement: examen d'un projet de création d'une autorité de régulation du marché du tabac    La Commission africaine des droits de l'Homme appelée à protéger les sahraouis dans les territoires occupés    Décès d'Idris Deby : la communauté internationale appelle à préserver la paix    Coronavirus: 182 nouveaux cas, 129 guérisons et 7 décès    Grandiose marche nocturne à Akbou    Perturbation dans l'approvisionnement en huile de table    Manojlovic, nouvel entraîneur    Le MJS invalide l'élection de Labane    Le MJS met la pression sur les élus    Le marché dans tous ses états    Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    Le Cnese fait peau neuve    Evolution technologique    Paré pour l'aventure    Youcef Bouzidi apporte ses précisions    Brahmia succède à Almas    Programme national des énergies renouvelables: création d'une société mixte Sonatrach/Sonelgaz    Le front social s'emballe    Installation d'un nouveau directeur des douanes    L'Algérie à la 146e place    Le président de SOS Bab El-Oued sous mandat de dépôt    Hausse au premier trimestre 2021    la liste des membres sélectionnés approuvée    Sécurité régionale et relance de l'UMA au menu    Pourquoi il faut rester vigilants    Les travailleurs de l'éducation maintiennent la pression    Béni Douala célèbre ses héros    La Chaîne II inaudible sur la bande FM    La chanson surprise de Lounis Aït Menguellet    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    Coupe arabe de la FIFA 2021 : L'Algérie sera présente au rendez-vous qatari    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    Tiaret: La ville croule sous les ordures    Aïn El Turck: Une dizaine de baraques de fruits et de légumes démantelées    Chlef: Les infrastructures seules ne font pas le tourisme    La tomate n'a pas partout le même goût    Marche pacifique à Béjaïa    Le FMI livre ses prévisions    Les oligarques sont-ils de retour?    La Turquie maintient le flou    Fin des poursuites dans une affaire de déstabilisation de l'Etat    L'Algérie condamne l'attaque terroriste du village de Gaigorou    Attaque terroriste sur une base militaire dans le Nord-Est    Le patrimoine et la spiritualité à l'affiche    «Le livre en tamazight a fait des pas de géant»    L'ONDA a versé plus de 50 millions DA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fuites de pétrole dans la région d'El Oued : Sonatrach assure contrôler la situation et ouvre une enquête
Publié dans El Watan le 06 - 09 - 2020

Outre les conditions météorologiques et les intempéries désignées au début de l'incident comme la cause principale derrière des fuites constatées au niveau de l'oléoduc OK1 à El Oued, le groupe Sonatrach a décidé d'ouvrir une enquête afin de déterminer si d'autres raisons sont à prendre en compte.
Dans un nouveau communiqué rendu public hier, le groupe Sonatrach souligne qu'à l'issue de la visite effectuée par son PDG sur les lieux de l'incident dans la région d'El Baadj, plusieurs mesures et décisions ont été prises pour remédier aux dégâts dus à la fuite de pétrole. Ces mesures consistent d'abord en l'ouverture d'«une enquête complémentaire pour déterminer d'autres raisons derrière cet incident et dépêcher une équipe multidisciplinaire pour établir un diagnostic global tout le long de l'oued afin d'évaluer l'ampleur des dégâts potentiels sur l'environnement».
Le communiqué de Sonatrach indique que l'ensemble des moyens et filiales du groupe ont été mobilisés pour «l'absorption des eaux polluées le long de l'oued» ainsi que pour «le traitement de toutes les flaques d'eau contaminées et le terrassement de certains tronçons qui feront l'objet de traitement par des unités spécialisées de l'entreprise».
Sonatrach prendra également en charge un contrôle périodique de la qualité des eaux souterraines tout au long de l'année, et ce, à travers son propre matériel et en mobilisant ses laboratoires afin de mener à bien cette mission.
«La société procédera au forage de puits d'appréciation dans la région où s'est produit l'accident... L'ensemble des moyens ont été mobilisés pour pallier les séquelles de cet incident et la situation est totalement sous contrôle», rassure la compagnie nationale.
Pour rappel, deux fuites de pétrole ont eu lieu au niveau du pipeline OK1 dans la région d'El Baadj, à El Oued, reliant le bassin Hamra à Hassi Messaoud à Skikda. Un premier communiqué de Sonatrach affirmait que des équipes techniques spécialisées avaient procédé, dès les premières heures, à une opération d'absorption de la quantité de pétrole déversée. Des travaux d'entretien ont également été effectués au niveau de la partie endommagée par les inondations survenues dans la région.
Le premier communiqué de la compagnie avait désigné les intempéries comme origine des fuites. La première fuite a concerné la sortie de la station de pompage SP2 à Djaamaa, située dans la commune d'El Oued, au point kilométrique 190+200, contrôlée par les équipes de maintenance de Sonatrach, qui y effectuent des travaux d'entretien.
La deuxième fuite a, quant à elle, été constatée au niveau du point PK 263 dans la région d'El Baadj, à El M'ghreir.
Selon le communiqué de la compagnie pétrolière, les deux points kilométriques ont été isolés et toutes les mesures nécessaires ont été mises en place pour contrôler la situation, dont l'arrêt provisoire du pompage via cet oléoduc. Sonatrach assure aussi dans son communiqué que tout a été mis en œuvre pour assurer la sécurité des personnes et des installations, ainsi que la préservation de l'environnement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.