M.Benabderrahmane: La loi sur l'investissement permettra à l'entreprise d'évoluer dans un environnement sain    Micro-entreprises: Tebboune ordonne l'organisation d'un salon international début 2022    Tebboune valorise l'amélioration du débit internet réalisée depuis 2020    Le Cameroun dans l'incertitude    Ligue 1 (6e journée) : L'O Médéa nouveau leader    Real : Benzema donne de ses nouvelles    Championnat d'Afrique de karaté : 10 Algériens en finales et 13 médailles décrochées    Des vents forts sur des wilayas côtières de l'Est du pays lundi    Crisis Group: Washington doit intégrer dans son discours le droit des Sahraouis à l'autodétermination    Arrivée du Président de l'Etat de Palestine à Alger    Coupe arabe 2021 de la Fifa: L'Egypte et l'Algérie ont réalisé de belle prestations    Affaire Fethi Ghares : Procès reporté au 12 décembre    Le président Tebboune préside aujourd'hui une réunion    Le difficile démarrage    Sit-in des bénéficiaires des logements AADL    "Notre participation a été un succès"    Patchwork d'alliances pour la gestion des APC    Le Ballon d'Or 2020 finalement attribué à Lewandowski ?    Est-ce la fin des mesures de rétention contre le Liban ?    Ce qui va changer pour voyager en France    La construction de logements en plein boom    Plus de 240 enfants handicapés accueillis par les établissements spécialisés    Le moudjahid Hadj Ziane Mohamedi n'est plus    Report du procès en appel de Abdelkader Zoukh    Unifier les efforts pour lutter contre le terrorisme    Les Canaris s'entraînent enfin à... l'ESHRA    Résultats    Démantèlement d'une bande de trafiquants de psychotropes    Plus de 390 tonnes de produits alimentaires saisis dans un dépôt non déclaré    Repêchage du corps emporté par les eaux pluviales à Mediouna    La légende Saïd Mekbel    Le coup d'envoi demain à Boumerdès    Avant-première de Sœurs de Yamina Benguigui à Tunis    L'attaque dans le centre du Mali, une atteinte grave aux droits de l'Homme    Fiesta «flamenca»    Visite d'une délégation de diplomates et ministres africains et arabes    La colère de Tebboune    La justice autorise une manifestation contre les bases militaires    Les Gambiens élisent leur président    Le cadeau empoisonné des nouveaux élus    Des bombes livrées en 2016 à l'Arabie et aux Emirats par la France    Le FFS reprend sa majorité à l'APW    Une nouvelle génération des démocrates    La rupture?    Des blocages partout    Hommage à Pilar Bardem    Des films et une installation pour sensibiliser à la cause    Plus de 1.200 objets issus du film mis en vente    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Collecte de dons pour enfants handicapés à Constantine : Plusieurs familles arnaquées
Publié dans El Watan le 19 - 11 - 2020

L'affaire continue de faire des remous à Constantine après l'arrestation depuis quelques mois d'une bande de malfaiteurs, qui profitaient de la détresse des parents d'enfants souffrant d'une infirmité motrice cérébrale (IMC), en quête de soins et d'interventions, cultivant l'espoir de voir leur progéniture recouvrir leurs capacités motrices, en se permettant de ramasser de l'argent sur leur dos grâce à la générosité des citoyens.
La mauvaise expérience, amèrement ressentie comme une arnaque, a été vécue par des familles sans moyens à Constantine. Certaines ont insisté à en faire écho dans la presse pour éviter d'autres victimes.
L'un de ces parents, Mohamed Faouzi Lefrada, travailleur journalier, père d'Akram Badredine, handicapé à 100%, a pris contact avec El Watan pour raconter son histoire. «J'avais appris sur Facebook qu'une association à Constantine aide les familles ayant des enfants IMC pour bénéficier de soins dans une clinique privée en Turquie ; après des contacts et un voyage que nous avons payé de nos poches, pour une consultation dans cette clinique, nous avons été rassurés quant à la réussite de l'intervention, dont le coût était de 18 000 euros», explique Mohamed Faouzi.
«De retour à Constantine, nous avons lancé la collecte de dons dans les lieux publics et auprès de donateurs, mais aussi par des affiches placardées un peu partout, mais nous nous sommes aperçus après des semaines que l'opération n'était qu'une illusion, car les trois membres de cette association fictive, dont l'agrément a déjà expiré, chose que nous avons apprise plus tard, avaient profité de notre crédulité et de notre bonne foi, pour s'emparer de tout le pactole que nous avons ramassé, estimé à plus de 300 millions de centimes», révèle-t-il.
D'autres victimes n'ont pas également échappé à cette escroquerie organisée, à l'image de Nacer Lebsir, travailleur journalier lui aussi, et père d'un enfant souffrant d'une IMC, et qui espérait que son fils retrouve ses capacités motrices après une intervention chirurgicale, mais la découverte de la supercherie apportera un sérieux coup à cet espoir.
Mais heureusement pour ces familles, les services de la police à Constantine, qui menaient une enquête sur les pratiques douteuses de cette bande, finiront par la démanteler et présenter ses membres devant la justice avec la saisie de 396 tirelires et 197 affiches pour des appels à dons.
La bande organisait ces collectes sans aucune autorisation exigée conformément à la réglementation et qui doit être fournie par les autorités de la wilaya. «Nous avons été victimes d'une escroquerie, et si la police a réussi à mettre fin à cette bande, nous, nous avons perdu tout cet argent parce que nous avions cru dans l'espoir de soigner nos enfants», regrette Mohamed-Faouzi.
Ce dernier insiste à lancer un appel à toutes les familles ayant des malades à ne pas croire à tous ces escrocs qui abusent de la bonne foi des gens pour amasser des fortunes sur leur dos.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.