Installation des nouveaux président et procureur général à la Cour de justice d'El-Bayadh    Foot: les clubs contestataires de la LNFA et de la LIRF introduisent des recours    Le procès de Baha Eddine Tliba reporté    ECOLE SUPERIEURE DE LA GN DE ZERALDA : Sortie de la 07ème promotion d'officiers    Belkecir risque le peloton d'exécution    Affaire de l'enregistrement sonore: liberté provisoire pour Nassim Saâdaoui    LUTTE CONTRE LA COVID-19 : Benbouzid et l'ambassadeur russe évoquent le vaccin    Installation du nouveau président de la Cour de justice de Constantine    495 nouveaux cas confirmés et 11 décès en Algérie    En attendant l'ouverture des plages, les estivants envahissent la Corniche oranaise    Les habitants de Jijel redécouvrent la splendeur de la nature loin des plages    REOUVERTURE GRADUELLE DES PLAGES : Toutes les conditions sont réunies à Mostaganem    Lutte contre le Covid-19: Tebboune loue les efforts de certains walis    COMMUNIQUE/ DENONCIATION. Solidaires avec Khaled Drareni et les détenus du Hirak.    10 millions de ventes pour RAV4    «Le dépôt en ligne des comptes sociaux sera obligatoire»    Pléthore de modèles d'ici 2022    Pas de folie pour le recrutement !    Medaouar sollicite Zetchi pour l'attribution d'une prime au CRB et à l'OM    Ahmed Belhadj sollicité pour la présidence    L'ONG Acted suspend temporairement ses activités au Niger    Le DTP de Tébessa en détention préventive    Les dirigeants libanais étaient prévenus des dangers    "Nous avons été impressionnés par le pacifisme du Hirak"    Retour sur un savoir-faire ancestral    Un legs patrimonial et culturel à ressusciter    "Aâssab oua aoutar" en deuil    Maroc : Manifeste d'artistes contre la «répression» et la «diffamation»    Direction de la pêche de la wilaya : Réouverture aujourd'hui de la poissonnerie du port    Importation de véhicules neufs : Le cahier des charges, les incohérences d'une démarche    Entretien par visioconférence du ministre du Tourisme avec l'ambassadeur émirati à Alger    Procès de l'ex-chef de la DGSN : L'ex-chef d'état-major au 2e CRGN d'Oran, le colonel Allal Taifour répond à Abdelghani Hamel    Ténès : Quel sort pour la station d'épuration des eaux usées ?    Litiges territoriaux entre la Grèce et la Turquie : La Grèce appelle à un sommet d'urgence de l'Union européenne    Championnat féminin : La JF Khroub déclarée championne    Gouvernement de compétences indépendantes ou des législatives anticipées : Les partis politiques dos au mur en Tunisie    Ancien maire de Souk Ahras, moudjahid et fervent défenseur des couches défavorisées : Hemana Boulaâres tire sa révérence    Hommage à Abderrahmane Rebah    Les opérateurs économiques tenus de déclarer leurs dépôts avant fin août    Ligue des champions d'Europe: Pour qui sonnera le glas ?    Polémique autour d'une agence naissante    Aéroport d'Es-Senia: Quarante smartphones saisis    Football - Nationale 2: Une composante très discutable    Plaidoyer pour une révision des textes de loi: 1.537 incendies de forêts en deux mois    Du comment lire l'avenir dans la paume de sa main !    Tiaret: Réinhumation des restes de quatre chouhada    La doyenne de la wilaya n'est plus    Les souscripteurs invités à finaliser les démarches administratives et financière    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Béjaïa
3e rencontres cinématographiques
Publié dans El Watan le 10 - 04 - 2005

La 3e édition des rencontres cinématographiques aura lieu du 13 au 17 juin prochain à la Cinémathèque et au Théâtre régional de Béjaïa.
Organisées par les associations Project's Heurts et Kaîna, ces rencontres cinématographiques permettront de débattre des conditions de la création, de la commande et l'initiatitve du créateur. Cette nouvelle édition s'ouvrira sur le film phare de Tahia ya Didou, réalisé par Mohamed Zinet pour lancer un débat sur les conditions actuelles et les perspectives de la création cinématographique en Algérie ? Au-delà de ce débat proposé pour la première fois cette année, la manifestation comprendra, comme pour les deux premières édition, trois volets. Le premier volet proposera des projections suivies de rencontres-débats avec les réalisateurs. Placée sous le signe de la diversité des genres (courts métrages, longs métrages, documentaires, essais filmiques...), des thématiques abordées et des styles artistiques, elle accordera une place importante à des films réalisés par de jeunes cinéastes algériens, aux côtés de leurs aînés confirmés. Le second volet sera axé sur un atelier de travail Animation d'un ciné-club et éveil du regard cinématographique destiné à une trentaine de stagiaires en provenance de plusieurs villes d'Algérie : enseignants, éducateurs, animateurs de jeunesse ou tout professionnel intéressé par le cinéma et en contact avec des enfants ou des adolescents. Il s'agira, entre autres, d'une continuité des ateliers initiés à l'occasion des précédentes éditions, d'ouvrir un espace d'échanges et, à partir de séances de travail autour d'un film (présentation à un public d'une œuvre cinématographique, animation d'un débat, utilisation d'outils pédagogiques d'analyse de l'image...) et d'initier les stagiaires au travail d'animation des lieux de diffusion cinématographique. Le dernier volet posera le problème de l'état des lieux de la filière cinématographique en Algérie et ce sous forme de rencontres entre professionnels algériens. Il s'agira d'ouvrir un espace d'échanges et de réflexion sur la pratique des métiers et d'engager des pistes de travail pour leur développement ou leur perfectionnement. « L'échange d'expériences et l'évaluation des potentialités qui existent en Algérie permettront de structurer différents projets de formation tenant compte de la diversité des réalités locales », c'est du moins ce qu'espèrent les organisateurs.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.