"Les revendications du Hirak populaire authentique atisfaites, pour la plupart"    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    La défense réclame la présence des accusés    Relaxe pour le maire d'Afir    Alliance Assurances se dote d'un nouveau siège régional à Blida    Le Siol d'Alger revient après plusieurs reports    Déstockage d'importantes quantités    Le poulet coûtera désormais cher !    Le débit Internet 2 Mbs passe à 4 Mbs    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    175 personnes infectées et 4 décès en 24h    Le président sous les verrous    Les députés jusqu'au bout de leur... immunité    Protesta des fonctionnaires du secteur de la jeunesse    Sanhadji soutient le maintien des frontières fermées    Le M.A.R.W. appelle à accomplir Salat El Istisqa samedi prochain    Macron reconnait la torture et l'assassinat d'Ali Boumendjel par l'armée coloniale    Digital Gate International Film Festival: le court métrage algérien "Mania" primé    Les clubs algériens dans la tourmente    Le CRB dos au mur    ONU: le Polisario dénonce la description "ambiguë" et "incohérente" de la situation au Sahara occidental    PM Lesotho: "Nous poursuivrons la lutte pour libérer le peuple sahraoui du colonialisme"    Production du Sputnik V en Algérie: le projet est à sa phase finale    Beldjoud préside l'installation du wali de Timimoune    Oualid: Algeria Venture sera "la vitrine" des projets innovants algériens à international    Coronavirus: 175 nouveaux cas, 143 guérisons et 4 décès    FC Barcelone: Griezmann serait bien sur les tablettes de Man U    Quinze associations font front commun contre la normalisation    Le Président Tebboune appelle au changement des mentalités et met en garde contre la contrerévolution    Le CRB, le MCA, l'ESS et la JSK exempts du tour préliminaire    Un corps sans vie retrouvé au bord d'une falaise de la plage Cap Rousseau    Fermeture de la route menant au siège de la Wilaya    Mahious passera sur le billard    Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison    6000 milliards de dinars dans la nature    Le principal opposant retire sa candidature    Le confinement partiel prorogé dans 19 wilayas    Euro-Med Monitor exprime sa profonde inquiétude    Trois brèches à colmater    Lecture scénique des "Filles de Bernarda" au TNA    "Les œuvres inachevées sont celles qui aboutissent le mieux"    Aïn Témouchent : Concours de photo : le niveau s'améliore    Exposition de peinture de l'artiste Hakim Tounsi à la villa Abdellatif à Alger : De la magie et de l'émotion à profusion    32e anniversaire de la disparition de Dda Lmulud : L'apport de Mammeri à la préservation de la poésie populaire    Ce nuage rouge sang entre l'Algérie et la France    Du verbiage et des actes    Tiaret: Le théâtre s'éveille    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Institut français d'Alger Médiath'ART: La nuit porte…concept
Publié dans El Watan le 17 - 01 - 2021

Depuis plus d'une année, la médiathèque de l'Institut français d'Alger a mis en place une parenthèse d'art plastique, une bulle d'expression libre au profit d'artistes professionnels ou amateurs souhaitant partager leurs créations avec les adhérents de la médiathèque.
La médiathèque accueille l'artiste H'Art Bell, photographe, plasticien spécialisé dans le collage de cuir sur papier. Tahar Bellal, natif d'Ouacif en haute Kabylie, né en 1968 est artiste photographe de père en fils, plasticien autodidacte depuis 2001 et initiateur d'une expérience artistique inédite depuis 2016.
Il a d'abord suivi des études supérieures en littérature anglaise, sa fibre artistique a refait surface ; il décide alors de suivre sa passion, son instinct et commença par l'art semi-figuratif puis l'art abstrait pour décrire et décortiquer la nature humaine ; ses torts et ses tares.
L'introduction du cuir dans ses œuvres lui a permis de créer une collection titrée «L'Art à fleur de peau». On ne peut s'étaler à décrire le mot (proches), sans évoquer la culture et l'art en particulier. Jamais un aspect culturel n'a été aussi proche du – proches – que l'art, de par les idées et les concepts qu'il véhicule et l'impact émotionnel qu'il produit sur la vulnérable humanité qu'on représente, à chacun son socle culturo-identitaire et ethnique d'où il prend racine et s'abreuve.
Un dialogue conceptuel avec les visiteurs
Proches de l'art, les peuples s'émancipent, s'immunisent contre toutes tentations tendancieuses. L'osmose culturelle qu'on croyait létale, destructrice s'avère vitale et constructive, le fusionnel s'opère comme par magie. Ce que les guerres,les politiques et les religions ont édifié en négatif, l'art le modifie en positif, en semant l'espoir et en inculquant aux générations futures les concepts unificateurs tels que – proches -... L'apport de l'art à la société est comme l'immuable rapport qui existe entre le soleil et l'arbre. «Ma contribution artistique à la thématique : à travers mes œuvres thématiques sous le titre La nuit porte…concept – je tente de construire un dialogue conceptuel avec les visiteurs.
L'œuvre d'art, c'est une idée qu'on exagère, dira A. Gide, une idée qu'on cultive et qu'on entretient devient nécessairement une œuvre d'art. Un ensemble d'idées et concepts qui s'entrechoquent, se frictionnent, s'entremêlent et s'enchevêtrent pour produire un art, matérialisé par lambeaux de cuir aux couleurs chatoyantes, collés sur fond noir comme pour signifier un environnement obscur, faisant référence à l'éclosion conceptuelle nocturne.»
H'Art Bell (Tahar Bellal).
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.