CAN-2021 (U17): l'Algérie dans le groupe B avec le Nigeria    Mouloud Mammeri, héritage et transmission    Une club de Serie A négocie avec Maurizio Sarri    OL : Slimani s'enflamme pour Rayan Cherki    Le Brent renoue avec des niveaux d'avant la crise    Moteurs électriques : les 5 variantes    Un recyclage de nouvelle génération    Le rôle de la cité scientifique de Boumerdès dans la récupération de nos richesses en hydrocarbures    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    Peugeot Landtrek, l'héritier des 404 et 504 pick-up, est né    Le Plan d'action du gouvernement adopté par le CNT    Evolution stylistique et technologique    De l'essence synthétique selon Porsche    Le groupe Toyota en tête du classement    "Le pays ne peut supporter d'autres échecs"    Terrain du Hirak    La prison se charge des convictions !    Le Chabab sans attaquants face à Mamelodi Sundowns    Benamar Mellal, l'atout des Hamraoua    Bouakaz appelle à la «mobilisation générale»    Les flammes de la passion    Saisie de quelque 2 kg de kif traité    Sanitaires «privatisés»    Prenez soin de vous... mangez de la soupe !    Légumes grillés au citron et à la coriandre    Distribution prochaine de 154 LPA    Plusieurs maisons menacent effondrement    Droit d'inventaire vs changement de serrures    EN QUÊTE D'ALGER    L'impossible quadrature du losange qui tourne en rond sans même les images de Perseverance !    Meriem Akroun, ou quand la volonté transcende le handicap    La "French touch" en deuil    Des associations appellent à la réouverture des espaces culturels    Le manga algérien au cœur du débat    SKAF : L'affaire des U21 fait polémique    SOUVENIRS, SOUVENIRS, C'ETAIT IL Y A CINQUANTE ANS ...    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Le ministre du Travail: Vers une intégration massive des jeunes du pré-emploi    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Début de la vente des vignettes automobile à partir du 1er mars    Après avoir reçu la première dose il y a 21 jours: La deuxième phase de vaccination contre la Covid-19 lancée    Mourad Preure, expert en pétrole: «Nos gisements sont surexploités»    185 nouveaux cas durant ces dernières 24 heures    Les mises en garde de Belhimer    Vers plus de députés à l'APN    Sabri Boukadoum: Envoi de troupes en dehors des frontières, des «rumeurs infondées»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le monde en bref...
Publié dans El Watan le 26 - 01 - 2021


– Maroc
L'économie marocaine a subi un choc sans précédent, conséquence des mesures et restrictions prises pour contenir la propagation de la pandémie qui se sont traduites par un arrêt brutal de l'activité économique, a relevé dimanche le rapport de situation des charges et ressources du Trésor, publié par le ministère marocain de l'Economie et des Finances.
L'exécution de la loi de finances rectificative (LFR) à fin décembre 2020 fait ressortir un déficit budgétaire de plus de 9,2 milliards de dollars (82,4 milliards de dirhams) ou 7,6% du PIB. Ce résultat a été atteint, malgré un certain nombre de contraintes et de contingences, dans le respect des engagements de l'Etat au titre de la stratégie de soutien des secteurs sociaux et économiques et de relance post-Covid, a précisé le rapport.
– Chine–Etats-Unis
Le président chinois Xi Jinping a mis en garde hier contre une «nouvelle guerre froide» qui ne peut conduire qu'à «une impasse», en s'adressant par vidéo interposée au Forum économique mondial de Davos.
Sans jamais nommer les Etats-Unis, M. Xi s'est posé en défenseur du multilatéralisme et de la mondialisation, comme il l'avait déjà fait face au même forum il y a quatre ans, juste avant l'arrivée au pouvoir de Donald Trump.
Moins d'une semaine après l'arrivée de Joe Biden à la Maison-Blanche, l'homme fort de Pékin a paru mettre en garde ce dernier contre une poursuite de la politique chinoise de son prédécesseur qui avait fait de la Chine son rival numéro un, particulièrement sur les plans commercial et technologique. Le régime communiste redoute notamment que Joe Biden veuille ressouder les Occidentaux face à lui.
– Palestine
Le Conseil de sécurité de l'ONU doit tenir aujourd'hui une session pour discuter de la situation dans la région du Moyen-Orient, y compris la question palestinienne, a annoncé Ryadh Mansour, envoyé palestinien auprès des Nations unies. Il a expliqué que la session abordera trois questions critiques liées à la question palestinienne.
La première est l'initiative prise par le président palestinien Mahmoud Abbas de convoquer une conférence internationale pour la paix. La deuxième concerne les décrets présidentiels émis par le président palestinien pour tenir des élections générales dans les territoires palestiniens, ainsi que leurs préparatifs, a déclaré M. Mansour.
L'autre question «est liée à la nouvelle administration américaine et à la volonté palestinienne de traiter avec lui sur la base de son rejet des positions controversées de Donald Trump», a-t-il ajouté.
– Turquie-Grèce
La Turquie et la Grèce ont repris, hier à Istanbul, les discussions pour régler leur différend concernant l'exploration d'hydrocarbures en Méditerranée orientale, après une grave crise entre les deux pays membres de l'Otan.
Une délégation de diplomates grecs était reçue en fin de matinée par le n° 2 du ministère turc des Affaires étrangères, Sedat Onal, au palais de Dolmabahçe. Ces pourparlers sur la Méditerranée orientale avaient été interrompus en 2016 dans un contexte de tensions croissantes.
La multiplication des missions d'exploration gazières turques dans des eaux grecques ces derniers mois a été à l'origine d'une crise diplomatique entre Ankara et Athènes. Si Athènes a fait part ces derniers jours de son «optimisme et espoir», et Ankara salué l'«atmosphère positive», aucune avancée majeure n'est attendue lors de ces pourparlers.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.