Possible jumelage des élections législatives avec les élections locales    Djerad prône une «réelle rupture»    Création d'une Fédération des énergies renouvelables et de la transition énergétique    La fonte en attendant les réformes    Le lion change de look    RC Relizane-USM Bel-Abbès à Chlef    Feu vert pour la venue d'Al-Hilal à Alger    Algérie-Zambie en amical au Maroc ?    «Des centaines de milliers de vaccins arriveront très prochainement»    Actuculte    En quête d'Alger(2)    L'ALPS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaine    Journée internationale des mathématiques : L'USTHB rend hommage au Pr Khelladi    Les promotions aux postes supérieurs tiennent en compte le principe d'égalité entre les enfants des différentes régions du pays    L'Allemagne reconnaît le droit du Sahara occidental à l'indépendance    Denis Lavagne. Entraîneur de la JS Kabylie : «Le plus dur reste à faire»    Ligue des champions d'Afrique (Groupe D) : Le Mouloudia dès aujourd'hui au Sénégal    Voici les pays qui mènent la course    Radiothérapie : de nouveaux centres prochainement à travers plusieurs wilayas    Air Algérie: suspension des vols charters entre Alger et l'aéroport chinois Chengdu    La Cour de justice européenne examine le recours du Front Polisario    Londres "suit de près" la situation au Sahara occidental    Madaure, cité savante, site ignoré    La révolte du désespoir    El-Bayadh: Des habitants d'El Bnoud vident leur sac    Ministère de l'Industrie pharmaceutique: Dernières retouches avant la fabrication du vaccin «Spoutnik V»    CR Belouizded: Les limites d'une conception figée    Indispensable neutralité    Vers l'organisation d'élections générales    Marche des étudiants à Alger    La brindille que tu méprises t'éborgnera    La défense réclame la présence des accusés    Relaxe pour le maire d'Afir    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    Les députés jusqu'au bout de leur... immunité    Protesta des fonctionnaires du secteur de la jeunesse    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    175 personnes infectées et 4 décès en 24h    Le président sous les verrous    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    Le poulet coûtera désormais cher !    La 2A devient GIG-Algeria    Une Fédération pour les énergies renouvelables    10.000 logements à la clé    Tout est sous contrôle    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    Vendue à plus de 8 millions d'euros    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oran : L'association des opérateurs économiques tire la sonnette d'alarme
Publié dans El Watan le 28 - 01 - 2021

L'Association regroupant les opérateurs économiques (AOE) tire la sonnette d'alarme sur la situation critique des entreprises dans une conjoncture marquée par une grande crise économique.
Cette organisation patronale appelle les pouvoirs publics à la concertation afin de trouver les solutions idoines aux nombreux problèmes qui entravent les entreprises, notamment d'ordre bureaucratique.
Basée à Oran, cette association milite depuis de nombreuses années pour le développement économique du pays. Dans un entretien accordé à El Watan, le président de l'association, Hichem Bouzidi estime que «les autorités doivent écouter les chefs d'entreprise pour apporter des réponses concertées aux multiples entraves et améliorer l'environnement économique, notamment en ce qui concerne les PME».
Dans la foulée, cette association réclame l'annulation de l'instruction, signée en 2017, par le gouverneur de la Banque d'Algérie, Mohamed Loukal, fixant les nouvelles conditions de domiciliation des opérations d'importation des biens destinés à la revente en l'état.
Cette instruction de la Banque centrale, transmise aux banques, rend obligatoire la domiciliation de toutes les importations relevant de la revente en l'état, et ce, préalablement à toute expédition des marchandises à destination du territoire douanier algérien.
Cette instruction controversée exige des opérateurs de constituer une provision financière préalable, couvrant 120% du montant de l'importation, au moment de la domiciliation, devant intervenir au moins 30 jours avant l'expédition des marchandises.
Cette provision est à constituer auprès de la banque domiciliataire sous forme de dépôts ou par affectation sur les lignes de crédit bancaires. «Cette instruction est brutale et pénalise à la fois les entreprises et le consommateur. Elle a généré une flambée des prix et un dommageable frein à l'activité économique», dénonce Hichem Bouzidi, qui appelle les pouvoirs publics à son annulation pure et simple. «Cette instruction a lourdement pénalisé les entreprises qui subissent déjà de lourds préjudices liés à la perte de change, notamment après les successives dépréciations du dinar», déplore-t-il.
Par ailleurs, tout en appelant le gouvernement à encourager la petite industrie, l'association des opérateurs économique se dit «favorable à la création de zones franches en Algérie pour encourager les exportations vers les pays africains». «Les zones franches présentent des avantages fiscaux afin d'attirer l'investissement et de développer l'activité économique. Les entreprises qui s'y installent bénéficient d'un environnement fiscal et réglementaire plus favorable. En particulier les marchandises qui y sont introduites sont exonérées de droits à l'importation et de taxes», note cette organisation patronale.
Il est à souligner à ce propos que des zones franches seront créées prochainement au niveau de cinq wilayas frontalières (El Oued, Illizi, Tamanrasset, Adrar et Tindouf), pour promouvoir les opportunités d'investissement.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.