Premier League: Liverpool et Firmino renversent Man Utd !    Aid el-Fitr: activité commerciale raisonnable dans la capitale    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Sahara occidental: des organisations internationales condamnent la campagne répressive marocaines    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Espagne : CEAS-Sahara appelle la communauté internationale à protéger la population sahraouie    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Montpellier : Delort buteur face au PSG (Vidéo)    Montpellier : Delort envoie une pique à Mbappé et au PSG    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    ElQods vaincra !    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Maturité et montée en gamme    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Le Cnese en phase de propositions    Réactions mitigées des partis politiques    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le variant britannique détecté en Algérie
COVID-19 : Deux cas ont été enregistrés à Alger
Publié dans El Watan le 24 - 02 - 2021

Les cas positifs au variant mutant du Sars-Cov-2 ont été identifiés à Alger.
Comme il fallait s'y attendre, le variant anglais du virus Sars-CoV-2 a été détecté, le week-end dernier par l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA), chez deux personnes testées positives à la Covid-19 à travers les tests RT/PCR. Une détection faite à l'issue des nombreux séquençages des échantillons lancés dans le cadre des investigations et de la surveillance du virus au niveau de l'unité à Sidi Fredj, qui dispose de deux séquenceurs.
Il s'agit d'une jeune infirmière exerçant à l'hôpital psychiatrique de Chéraga, à Alger, testée positive au variant anglais, actuellement en isolement, et d'un jeune homme qui a été prélevé au niveau de l'IPA, où il s'est rendu pour faire son test PCR. Ces deux cas, indique-t-on, ont pu avoir le temps de contaminer des personnes de leur entourage.
Les résultats des analyses ont confirmé la présence du variant britannique chez ces deux personnes.
L'information confirmée
La confirmation est tombée il y a deux jours, selon une source bien informée. «Le séquençage génomique a été effectué sur plusieurs tests PCR positifs qui présentaient des doutes. Des analyses sont toujours en cours», affirme notre source pour justement identifier d'éventuels autres cas du variant britannique, qui est plus contagieux et qui inquiète sérieusement les spécialistes.
Selon toujours la même source, l'origine de ces contaminations au variant anglais n'est pas encore identifiée. «D'après les premiers éléments en notre possession, l'infirmière de l'hôpital de Chéraga n'aurait pas voyagé ces derniers temps dans les pays où le variant anglais est en progression. Une enquête épidémiologique est menée par le service d'épidémiologie et de médecine préventive (Semep) de l'hôpital pour identifier les cas contacts, isoler et rechercher le cas zéro. Concernant le deuxième cas, aucune information précise n'est encore disponible pour le moment», signale notre source, qui appréhende une progression massive des contaminations dans les prochains jours avec ce nouveau variant très contagieux.
Effectivement, la situation épidémiologique est actuellement favorable, avec notamment l'allégement de toutes les mesures de restriction dans les différents secteurs d'activité il y a une dizaine de jours, et le grand relâchement des citoyens concernant les mesures barrières, notamment le port du masque et la distanciation physique. Le retour au confinement et à plus de restrictions, notamment sur les voyages, ne sont pas à écarter pour briser la dynamique d'un éventuel rebond de l'épidémie. D'ailleurs, la suspension des vols d'Air Algérie assurant le rapatriement, dès le 1er mars, serait justement liée à cette mutation détectée en Algérie.
L'heure est à la vigilance
Malgré la stabilisation du nombre de cas de Covid-19, l'heure est à la vigilance et au respect strict des mesures barrières pour empêcher une prolifération du virus, dont «l'ancienne souche s'est fortement affaiblie», avait déclaré, la semaine dernière, à El Watan, le Dr Fawzi Derrar, virologue et directeur de l'IPA. Rappelons que l'Institut Pasteur d'Algérie a commencé a effectué le séquençage génomique depuis quelques mois.
Des mutations du virus sans impact sur sa circulation ont été identifiées sur plusieurs échantillons testés positifs à la Covid-19. Ce qui a d'ailleurs poussé les équipes de l'IPA à intensifier la surveillance et multiplier les analyses des mutations particulières sur des RT/PCR positives.
A noter que le variant britannique continue d'évoluer dans de nombreuses régions du monde avec de nouvelles mutations qui risquent de relancer l'épidémie. Pour rappel, cette mutation du virus, baptisée VOC-202012/ou B.1.1.7, est apparue mi-septembre à Londres ou dans le comté du Kent.
Les premières estimations indiquaient que la mutation aurait été à l'origine de 62% des contaminations survenues à Londres en décembre et de 43% dans le Sud-Est. Le Royaume-Uni a depuis été confronté à de grosses difficultés dans ses hôpitaux, qui ont enregistré des pics de 1500 à 1800 décès quotidiennement.
A tel point qu'un reconfinement strict du pays a finalement été décidé. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a plusieurs fois appelé les gouvernements à étendre le séquençage du génome, tout en accélérant les campagnes de vaccination pour prendre de vitesse ces nouvelles souches, tout en redoutant d'autres mutations dans le monde.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.