Ligue des champions: Mahrez dans l'équipe type de la semaine    Real Madrid: le vestiaire pense que Zidane va partir    Real Madrid: Hazard présente ses excuses    AADL2 : Près de 4.600 souscripteurs ont retiré les ordres de versement de la 1ère tranche    Congé de maternité: Une campagne d'information sur les demandes en ligne    Le politique du chantage adoptée par le Maroc dénote sa déception    La position française par rapport à ce qui se passe au Tchad est anti-démocratique    Coopération : lancement officiel du projet de création d'un Conseil d'affaires algéro-mozambicain    Ligue des champions (1/4 de finale - aller) : CRB-EST décalé au samedi 15 mai    [Photos] Sauvetage d'un enfant coincé dans les eaux en furie d'un oued    Coronavirus: 201 nouveaux cas, 138 guérisons et 8 décès    La recherche de solutions aux différentes revendications doit se faire dans le cadre d'une approche progressive    Le général Medjahed débat avec Anouar Haddam    Algérie-Libye : une position ferme et réaliste (1re partie)    Le Parlement adopte l'amendement de la loi sur la Cour constitutionnelle    Nous sommes fiers de l'acquis démocratique polonais    Six mois de prison avec sursis pour Bendiar Maamar    «Le FLN est en décadence»    Les prix se consolident    L'ouverture de bureaux de change n'est pas envisageable    Sonatrach évoque une reprise de ses activités en Libye    Messaoudi (JSS) maintient le cap    Les finances et la fin de saison au menu    «Ce n'est pas évident de mettre toujours un onze compétitif»    Renflouage du barrage de Taksebt depuis l'oued Sebaou    Cap sur le 6e congrès    2 personnes trouvent la mort sur la RN 47    Tajine de poulet sucré-salé    Les pompiers exigent la réintégration de leurs collègues    Relâchement généralisé et persistant    Algérie-France : la question de la mémoire doit être traitée dans le cadre d'un dialogue d'Etat à Etat    Bac artistique : la musique et la danse seront-elles enfin licites ?    Les artistes rendent hommage à Sid Ahmed Agoumi    "Certains de nos comédiens ont du mal à incarner leur personnage"    Inexistant au centre-ouest du pays : Le projet de CHU relancé à Chlef    Le parcours du combattant    La néo-théorie du «bon cercle» !    Eric Zemmour, visé par des accusations d'agressions sexuelles    L'armée hausse le ton    Les démarches de sa prise en charge engagées    Les candidats retiennent leur souffle    Les mises en garde de l'Armée    Les agents agréés de l'Otan aux abois    L'UA condamne les attaques terroristes au Burkina-Faso, Mali et Niger    Un policier tué dans une attaque jihadiste sur des puits de pétrole    Huit auteurs du meurtre des trois expatriés ont été abattus    Appel à l'exploitation économique du patrimoine culturel    Le roman de Salim Bachi parait aujourd'hui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue des champions d'Afrique : Franck Dumas revient sur la débâcle du Chabab
Publié dans El Watan le 02 - 03 - 2021

Sévèrement battu dimanche à Dar Es Salam par les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns (1-5), en match de la 2e journée du groupe B de la phase de poules de la Ligue des champions d'Afrique, le coach du CR belouizdad est revenu sur cette chute brutale de son team, qui met fin à plus d'une année d'invincibilité, toutes compétitions confondues, de l'équipe algéroise.
Le technicien français explique d'emblée que l'expulsion de Keddad dès la 4e minute de jeu et le penalty transformé juste après ont été les premiers signes de cette débâcle inattendue. «On a été surpris d'entrée de jeu par cette expulsion de Keddad et ce penalty qui a donné lieu à l'ouverture du score. On a eu la chance de respirer de nouveau avec l'égalisation de Sayoud avant la mi-temps. Cela donne une idée de l'envie, de la force et de la combativité des joueurs.
Mais par la suite et dès la reprise, on a pris un second but sur balle arrêtée. C'est ce qui nous a coupé les jambes. Après, il n'y a pas d'excuse, l'adversaire a été meilleur», reconnaît tout de même Dumas. Le coach s'est dit certain que n'était ce cette expulsion, le match aurait pris une toute autre tournure : «Si on avait la chance d'évoluer à onze contre onze, on aurait eu les moyens de faire quelque chose, mais il faut reconnaître que l'expérience des Sud-Africains a fait la différence, alors qu'on a des joueurs qui ne connaissent pas la Champion's League.»
En outre, le coach estime que se faire battre par 5 buts sur terrain neutre est loin d'être une humiliation, d'autant plus qu'au final, ce sont les trois points perdus qui sont comptabilisés. «Perdre 3-1, 4-1 ou 5-1, pour moi c'est pareil, du moment que ce sont trois points qu'on a perdus dans ce match. Je voulais tout de même que l'équipe continue de jouer. Mon regret c'est ce penalty sur une bêtise, dès les premiers instants du match, même s'il y avait un hors-jeu sur l'action. A onze, on aurait été un adversaire beaucoup plus coriace. Mais là, c'était mission impossible. Le but de Sayoud nous a donné un élan incroyable, mais on n'avait pas le droit de prendre un but sur un coup de pied arrêté. Déçu certes, mais c'est comme ça», regrette le technicien.
Pour lui, cette lourde défaite n'aura pas d'impact négatif sur le parcours et le jeu de son team : «Ce genre de match ne va pas nous faire sombrer. Au contraire, il va nous faire grandir. C'est ce que je souhaite. En plus, de temps en temps, une bonne claque, ça fait du bien. Elle remet les idées en place», a essayé de positiver le coach. Il ne manquera pas d'évoquer cette fin de l'invincibilité du CRB, qui a duré plus d'une année : «La défaite, elle devait arriver un jour où l'autre. La défaite, c'est une finalité, moi ce qui m'intéresse, c'est le contenu.
00Pour résumé le match : on a été idiots (le penalty et le but, ndlr), on a été vaillants, puis intelligents et de nouveau idiots. Mais je sais que mes joueurs sont capables de passer au-dessus de ça.» Dumas conclut son intervention en évoquant le prochain match dans cette compétition africaine, en se focalisant sur la prochaine sortie de son team, ce vendredi, en accueillant au stade du 5 Juillet (20h) les Soudanais d'Al Hilal pour le compte de la 3e journée de ce groupe B.
Un match où le rachat est impératif pour rester dans la course à la qualification : «Maintenant, pour le prochain match, on sait ce qu'on doit faire. Le premier objectif déjà est de commencer ce match à onze et de le terminer à onze, mais avant, il faudra qu'on discute pour évacuer cette déception. C'est le quotidien d'un footballeur. On est déçus et puis on repart. On veut juste comprendre ce qui a manqué et on repart sur de nouvelles bases, pour aller gagner ce match.»
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.