Boudjemâa: appel à contribuer à la politique de l'économie circulaire    Le refus de l'UE d'inclure le Sahara occidental dans l'accord "interbus" est une avancée intéressante    Khaldi pour la modernisation de la gestion des établissements de jeunesse    Le Gouvernement déterminé à développer une véritable industrie pharmaceutique    Ligue des champions – Gr. B (6e J): le MC Alger rejoint le CR Belouizdad en quarts de finale    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    Coupe de la Ligue: USMA-MCA affiche des huitièmes de finale    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouvelle manifestation à Alger    Acquittement pour 32 activistes    L'option du rationnement écartée ?    Regroupement en tête    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    Les walis soumis à une évaluation périodique    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    8700 logements sociaux distribués    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Denis Lavagne. Entraîneur de la JS Kabylie : «Le plus dur reste à faire»
Publié dans El Watan le 03 - 03 - 2021

En enchaînant avec une troisième victoire face au MC Alger (1-2), la JS Kabylie se rapproche du peloton de tête de la Ligue 1 (5e avec 2 matchs de retard), mais l'entraîneur Denis Lavagne ne veut pas s'enflammer et souhaite rester mesuré.
Revenant sur cette performance, il a déclaré : «Les garçons ont fait une très bonne performance tant dans le résultat que dans le contenu. On a montré des qualités de combativité et de solidarité en plus des qualités physiques, puisqu'on a été très percutants. On était les premiers et très mordants sur les ballons, puisqu'on a eu des phases de jeu intéressantes, on a marqué deux jolis buts. On a joué pendant 30 minutes à 10 contre 11. Malgré l'égalisation, les joueurs ne se sont pas démobilisés et ils ont toujours cru en la victoire. Mais je pense que même en étant à 10 contre 11, on était plus dangereux que le MCA sur les 20 dernières minutes.»
L'équipe, qui a repris les entraînements lundi, baigne dans une parfaite ambiance et se concentre sur ses prochaines sorties, à commencer par l'O Médéa. «Quand on gagne, l'ambiance est toujours bonne. Nous sommes sur une bonne dynamique après la qualification en CAF aux dépens du Stade Malien et contre le Mouloudia dans le clasico.
Maintenant, le plus dur reste à faire et le plus dur c'est toujours le prochain match, après nous allons enchaîner les rencontres, donc restons tous les pieds sur terre. Il y a de bonnes choses, il y a encore du travail qui nous attend. Moi, je n'oublie pas il y a un mois, on avait perdu contre Magra et tout le monde faisait la fine bouche. Un mois plus tard, on est là. Il ne faut pas tomber ni dans l'euphorie quand on gagne, ni dans la déprime quand on perd. Il faut toujours essayer de rester dans le bon niveau émotionnel, réfléchir, travailler pour garder le moral et croire en ses chances», a-t-il commenté au micro du canal officiel du club.
«MATCH TRÈS DIFFICILE CONTRE L'O MEDEA»
Abordant le prochain rendez-vous contre l'O Médéa vendredi au stade du 1er Novembre pour le compte de la 16e journée, le technicien français s'est montré prudent : «C'est un match difficile contre une équipe qui est sur sa lancée dès l'année dernière. Elle va se déplacer à Tizi Ouzou pour défendre. Ils n'ont rien à perdre. Médéa va serrer les lignes et essayera de nous prendre sur les contres. A nous de nous préparer en conséquence pour trouver les solutions pour pouvoir remporter ce match, mais ce sera très difficile. Il va falloir encore batailler et montrer beaucoup de qualités pour s'imposer.» Denis Lavagne trouve que ce duel face à l'Olympique de Médéa sera une bonne répétition avant de recevoir le 10 mars la formation camerounaise de Coton Sport en Coupe de la CAF. Un adversaire, ajoute-t-il, qui va venir aussi à Tizi Ouzou avec des intentions défensives et essayer prendre la JSK en contres.
Côté effectif, il a fait savoir que son équipe se présentera au complet face à l'O Médéa. «Toute le monde est apte. Benchaira revient dans le groupe. Pour le moment, il n'y a pas de blessé. On espère que cela va durer.» A une autre question sur l'amélioration constatée dans le jeu depuis son arrivée, il a lancé : «Je fais mon boulot, c'est pour ça que je suis là. Ce sont surtout les joueurs qui sont à féliciter et font des efforts, essayent de mettre en pratique ce qu'on leur demande. Ils travaillent bien à l'entraînement. Il y a une bonne osmose avec le groupe et le staff technique. On travaille en confiance, il faut que cela continue.
Là, nous avons une période faste, il y aura certainement une période difficile qui va arriver. Il faudra que tout le monde garde le même état d'esprit, la même solidarité pour passer les moments difficiles. Etre content et supporter l'équipe quand elle gagne c'est bien, mais il faut soutenir les joueurs quand ils sont un peu en difficulté.»
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.