Covid-19/vaccination: les citoyens à se présenter dans les structures de santé de proximité    Covid-19: au moins 3.875.359 morts dans le monde    La Bande dessinée en fête à Alger du 25 au 27 juin en cours    Compétitions interclubs de la CAF: l'Algérie conserve ses 4 représentants    Réunion ministérielle du Comité sur la Palestine du Mouvement des pays non-alignés    Le monde en bref...    Boukhelifa (Béjaïa) : Sit-in des bénéficiaires du lotissement d'El Maghra    Coupe de la CAF (Demi-finale aller). Coton Sport 1 – JS Kabylie 2 : Une très belle option pour la finale    Coupe arabe (U20) : Les Verts débutent par une victoire face à la Mauritanie    Appel à l'adoption de mécanismes pour la facilitation des transferts en devises des exportateurs algériens    Elections régionales en France : Le Rassemblement National de Marine Le Pen prend une raclée    BAC à Béjaïa : Des absences qui interpellent    Règlement de la crise malienne : L'application de l'accord de paix est «poussive», regrette la CMA    21e Festival européen à Alger : Sous le signe de l'amitié algéro-européenne    Frioui out «plusieurs semaines»    Le message de Washington    L'université s'ouvre sur l'entreprise    Les ressources financières posent problème    La justice se penche sur la fraude électorale    Qui arrêtera l'Italie ?    «Urban Jungle», une exposition collective sur le réaménagement d'une rue d'Alger    Deux hirakistes risquent trois ans de prison à Mostaganem    Le FFS dénonce et condamne "un acte ignoble"    Quelle place pour les clubs algériens ?    Bouazza : "Le CRB ? Ce sera encore plus difficile"    L'ESS conforte sa position de leader    Sonelgaz cible le marché africain    La suppression de l'essence avec plomb actée    Conférence internationale à Berlin pour tenter de pacifier la Libye    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    Les familles de 23 harraga sans nouvelles de leurs enfants    Relaxe pour le maire d'Afir confirmée en appel    Paris ouverts sur de nouvelles hausses    Dessalement de l'eau de mer: une réunion pour le suivi des projets pour renforcer les réserves    La chaîne El Hayat TV suspendue pour une semaine    Une grande Histoire à apaiser    De nouveaux équipements arrivent: Bombardiers d'eau et drones contre les feux de forêt    Alger: Deux ouvriers meurent électrocutés    Le changement en Algérie est-il impossible?    L'enjeu des locales et la survie des partis    Une ambition en sursis    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    Selma Bédri, sur du velours    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Les planches me manquent!»    Rencontre avec Emir Berkane    Qui succédera à Chenine ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Réunion avec les présidents de clubs professionnels : Les nombreux chantiers qui attendent la nouvelle FAF
Publié dans El Watan le 08 - 05 - 2021

Le nouveau président de la Fédération algérienne de football (FAF), Charaf Eddine Amara, a entamé son mandat sans temps mort. Au lendemain de son élection, il s'est envolé à destination de Doha au Qatar pour assister au tirage au sort de la Coupe arabe de la FIFA 2021.
Il a mis à profit son court séjour dans ce pays pour nouer des contacts avec ses collègues présidents de Fédérations arabes, a rencontré les présidents de la FIFA et de la CAF et s'est entretenu avec le sélectionneur national, Djamel Belmadi. Quelques heures après son retour à Alger, il a présidé la première réunion du bureau fédéral et distribué les rôles et missions de chaque membre.
Jeudi soir, il s'est réuni avec les présidents de clubs professionnels pour les rassurer sur la disponibilité de la Fédération à les accompagner dans les moments difficiles qu'ils traversent sur le plan financier. Depuis sa prise de fonction, il n'a pas chômé. Son agenda est très chargé, comme l'atteste son activité depuis quelques jours.
Comme on dit, il a mis les pieds dans le plat. Son hyper activité ne doit pas le soustraire à ses missions et obligations capitales qui sont le développement du football à tous les niveaux, à commencer par le football amateur, le parent pauvre depuis toujours, les petites catégories, les directions techniques de wilaya, régionale et nationale qui élaborent les plans et stratégies de développement, la révision des statuts et règlements, le système de compétition, l'arbitrage, bien sûr, sans oublier les questions de l'éthique, l'indépendance, la transparence, la bonne gouvernance, l'intégrité, l'éligibilité, la composition et les missions des organes juridictionnels, les organes de contrôle et de gestion qui doivent être conformes aux statuts standards de la FIFA.
Des chantiers autrement plus importants que les soucis matériels de soi-disant clubs professionnels, qui en fait sont des sociétés en faillite au regard du code de commerce qui les régit. Charaf Eddine Amara doit éviter coûte que coûte de tomber dans le piège du président de l'équipe nationale et du football professionnel.
D'où la nécessité, voire l'impérieuse obligation de prendre constamment le pouls du football de la base à travers l'installation d'ateliers permanents qui prendront quotidiennement la température du football de la base, longtemps considéré comme la quatrième roue du carrosse. Seul, il ne pourra rien faire, ni répondre aux profondes attentes du football amateur.
Son accompagnement par des personnes intègres, sans passé douteux, compétentes, engagées, jalouses de la réputation et des valeurs du football ne sera pas de trop. Il sait qu'il aborde une étape charnière de son mandat et qu'il doit se démarquer dès le départ des pratiques et gestions qui ont rivé le football au fond qu'il a touché depuis des années.
Pour réussir, le président de la FAF doit rapidement opérer une rupture radicale avec le passé lointain et récent. Chaque jour qui passe lui sera compté. Le football est un vaste chantier. Le professionnalisme marrant et l'arbitrage ne sont pas les éléments exclusifs du puzzle du ballon rond.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.