Cour d'Alger: début du procès en appel de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout    L'occupant israélien veut vider El Qods de ses habitants et de ses repères    Man City : Pep Guardiola n'a rien prévu pour son avenir    Des vents forts sur plusieurs wilayas à partir de dimanche après-midi    Eni cède une partie de ses participations à Snam dans les gazoducs reliant l'Algérie à l'Italie    La Juventus communique sur l'enquète de la police financière    Les multinationales de production d'énergie doivent quitter "immédiatement" le territoire sahraoui occupé    "Une révision profonde des textes en 2022"    "Vous serez relogés après le vote"    Il sera bientôt mis en service    Une secousse tellurique de magnitude 4.0 enregistrée à Bejaia    "Une conjonction entre la pensée et les actes"    Les Aigles du Sahara prêts pour l'attaque !    L'Italie et le Portugal versés dans la même voie    Faible participation, pas d'incidents    La police disperse des manifestants contre le pouvoir à Ouagadougou    L'Ethiopie risque de se diriger vers un génocide    Renforcer la recherche scientifique    Souriez, nous allons tous mourir !    Sachez que...    3,420 kg de kif saisis    Modeste engouement    ACTUCULT    «Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (3)    Les enfumades du Dahra    Locales du 27 novembre: mettre le "dernier jalon" pour l'édification institutionnelle de l'Algérie nouvelle    MC Alger: Un gros chantier pour Ben Yahia    Pour promouvoir la coopération bilatérale: Visite de l'ambassadrice de Finlande à la CCIO    Chômage, prix et impératif civisme    Misserghine et Boutlelis: Une production de 43.000 quintaux d'agrumes attendue    Le culte fécond ou stérile du passé    Giroud absent 3 semaines    L'enjeu des locales    La caution d'un «pacte»    Depuis le front, Abiy Ahmed promet «d'enterrer l'ennemi»    L'assaillant est un islamiste extrémiste    Les Algériens offusqués    L'oeil vigilant de la Présidence    Tebboune plaide le patriotisme économique    L'escroc des réseaux sociaux arrêté    Une ambiance bon enfant à Alger    Les élections locales par les chiffres    Relative affluence    «Ils veulent casser l'équipe nationale»    Accord avec Torres – Barça?    Un album pour préserver Tabelbala    Vendu 2,66 millions d'euros aux enchères    La classe au bout des doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Lutte contre la Covid-19 à Oran : Des points de vaccination en dehors des structures sanitaires
Publié dans El Watan le 08 - 06 - 2021

Afin d'accélérer la campagne de vaccination, longtemps cahotante du fait de la disponibilité des doses vaccinales qu'en quantités lilliputiennes, la Direction de la santé d'Oran, de concert avec les autorités locales, ont donné, dimanche dernier, le coup d'envoi d'une opération de vaccination se voulant de grande ampleur, et ce, en plantant, dans un premier temps, un chapiteau médical à la grande place de Tahtaha, dans le quartier populaire de Mdina J'dida, réputé pour attirer, été comme hiver, une affluence remarquable de chalands venus y faire leurs emplettes.
La wilaya d'Oran vient, en effet, de bénéficier d'un quota important de doses de vaccin anti Covid-19, notamment Astra/Zeneca. L'aménagement de ce chapiteau médical, nous signale-t-on, entre dans le cadre du renforcement des structures mobiles de proximité dans le but de sensibiliser davantage le citoyen et l'inciter à recevoir sa première puis sa seconde dose de vaccin anti-Covid19.
Cependant, il faut souligner que les structures dédiées à la vaccination, déjà fonctionnelles à Oran – polycliniques, salles de soins et autres –, vont continuer à inoculer normalement les doses vaccinales anti-coronavirus, et ces chapiteaux nouvellement plantés, que ce soit celui de la place Tahtaha ou ceux qui seront aménagés prochainement, n'auront pour mission que d'épauler les structures existantes afin d'assurer, au final, un résultat probant, avec à la clef une vaccination massive des habitants d'Oran.
Dans une déclaration à la presse, le directeur de la santé d'Oran a indiqué que le fait de sortir des structures hospitalières pour aménager des points de vaccinations un peu partout dans la ville, notamment dans les quartiers populaires, aura pour effet sous-jacent une meilleure sensibilisation et prise de conscience du plus grand nombre, de sorte que les plus rétifs à l'idée de se faire vacciner finiront bien par se laisser tenter. «L'objectif est d'atteindre entre 60 et 70 % de personnes vaccinées dans la wilaya afin qu'on puisse atteindre l'immunité collective. Car il n'est pas sans dire que la vaccination n'est pas pour protéger une seule personne, mais pour protéger la collectivité.»
Le wali d'Oran, pour sa part, tout en invitant la population à se faire vacciner en grand nombre – a fortiori que la wilaya a reçu un quota important de doses ces dernières jours –, a également insisté sur la nécessité de continuer toujours de respecter scrupuleusement les gestes barrières et autre distanciation sociale, ainsi que de porter le masque, la manière la plus simple pour réduire les risques de contamination à leur strict minimum.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.