Blida: 3 blessés lors de l'opération d'extinction des incendies de forêt à Chréa    Coronavirus: 1305 nouveaux cas, 602 guérisons et 16 décès    RSF avoue avoir placé l'Algérie par "erreur" sur la liste des utilisateurs de Pegasus    Décès du metteur en scène Hassan Assous    Soudani s'engage avec Damac FC    JO - Judo : Fethi Nourine suspendu par la fédération internationale de judo    Arrivée d'experts chinois pour inspecter les équipements de Saidal    La FAF procédera à une désignation des quatre équipes pour les coupes africaines    La crise sanitaire alimente le différend au sommet de l'état tunisien    L'ANCIEN MINISTRE DE L'INDUSTRIE MAHMOUD KHOUDRI N'EST PLUS    L'ambassade d'Algérie à Paris dépose plainte    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Plein gaz pour Medgaz    LES FOURNISSEURS FRANÇAIS S'INTERROGENT    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    L'IMAM VOLONTAIRE DE LA MOSQUEE DE M'KIRA ASSASSINE    Journées portes ouvertes à l'université Yahia-Farès    ALGER RIPOSTE    Abdelhakim Meziani, l'insatiable passionné    Ahmed Yahya énonce les critères de participation    Prêtez votre téléphone sans stresser    Larbi Houari emporté par le Covid-19    Le Makhzen viole les fondements des relations algéro-marocaines !    Qui dirige le Maroc ?    La campagne de vaccination gagne en cadence    375 personnes hospitalisées au niveau de la wilaya de Béjaïa    Pâtes gratinées à la viande hachée    Les Relizanaises en conquérantes à Berkane    Stage de dix jours à Alger    Adieu Hakim, on t'aimait bien    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    61% des candidats au baccalauréat admis à l'université : Les filières littéraires à la traîne    A Kaddour M'hamsadji    Prix du Président de la langue et de la littérature amazighes : Appel à participation    L'absentéisme, tout le monde connaît, mais sinon, le présentéisme, qu'est-ce que c'est ?    Une et indivisible    L'Algérie et le nouvel ordre mondial énergétique    Catastrophe écologique au Yémen    Washington et Baghdad discutent sur la présence militaire américaine    La FAF appelle à une large vaccination    Le président entame des consultations    Fini la politique de l'autruche    Du banal au pas normal?    Les «ripoux», les magistrats et les «privilèges»!    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    «Moussawiri» de l'Algérien Ahmed Tounsi    «Donner de l'espoir grâce à la musique est la meilleure chose que j'ai faite...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



BAC : Plus de 731.000 candidats attendus dimanche aux preuves du Baccalauréat
Publié dans El Watan le 19 - 06 - 2021

Plus de 731.000 candidats se présenteront, dimanche 20 juin, aux épreuves du baccalauréat (session 2021), à travers 2.528 centres répartis sur tout le territoire national, dans des conditions sanitaires « exceptionnelles » du fait de la propagation de Covid-19.
Selon la fiche technique de l'Office national des examens et concours (ONEC), le nombre des candidats à passer cet examen prévu du 20 au 24 juin courant, est de 731.723 dont 459.545 candidats scolarisés (180.833 garçons et 278.712 filles) et 272.178 candidats libres (140.099 garçons et 132.079 filles).Aussi, 5.084 détenus se présenteront aux épreuves du baccalauréat, soit une hausse de 59% par rapport à la précédente session (2020).
Il s'agit de 4.977 détenus et de 107 détenues répartis à travers 47 établissements pénitentiaires agréés par le ministère de l'Education nationale comme centres d'examen. »Les copies seront compostées au niveau de 18 centres de regroupement et compostage avant de les répartir sur 87 centres de correction », précise la même source.
Les centres de correction ouvriront leurs portes à partir du 1 juillet jusqu'au 19 juillet prochain, ajoute l'ONEC. Un seul centre national sera mobilisé pour l'annonce des résultats. Le ministre de l'Education nationale, Mohamed Ouadjaout, avait appelé à imposer aux encadreurs des examens scolaires nationaux le respect des circulaires réglementaires et du protocole sanitaire préventif prévu dans les centres d'examen, donnant des instructions invitant tout un chacun à la vigilance pour réunir toutes les conditions nécessaires au bon déroulement des examens scolaires nationaux ».
Ce protocole spécial a été adopté l'année passée après validation du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus. Outre les dispositions sanitaires, le protocole insiste sur l'affectation d'encadreurs des deux sexes en vue de contrôler les candidats par le biais d'un détecteur de métaux, en plus des fouilles manuelles et du retrait de tous les moyens et dispositifs de communication électroniques ainsi que des documents non autorisés.
Le Commandement de la Gendarmerie nationale a mis en place un dispositif sécuritaire spécial à travers l'ensemble du territoire national pour sécuriser les périmètres de tous les établissements scolaires situés dans son territoire de compétence. Des brigades de protection des mineurs seront également mobilisées à proximité des centres d'examen pour accompagner et sensibiliser les candidats dans cette conjoncture sanitaire exceptionnelle induite par la pandémie de Covid-19 qui exige l'application du protocole sanitaire mis en place par les pouvoirs publics.
Pour sa part, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a mobilisé près de 15.000 policiers pour la sécurisation des examens du baccalauréat. Dans le cadre des mesures prises pour sécuriser les examens de fin de cycle, la DGSN a mobilisé 14.946 policiers pour sécuriser les examens du baccalauréat, qui seront répartis sur 2.127 centres d'examens au niveau national, 86 centres de correction, 82 centres de collecte et deux imprimeries.
La DGSN a invité, à cet égard, les usagers de la route et les parents d'élèves devant accompagner leurs enfants aux centres d'examens « à se conformer au code de la route, à respecter les règles de bonne conduite et à éviter le stationnement anarchique devant les centres d'examens ».
La Protection civile a mis en place un dispositif de prévention et de sécurisation en prévision des examens scolaires de fin d'année 2020-2021.Dans le cadre de ce dispositif, les services techniques de prévention de la Direction générale de la Protection civile ont effectué plusieurs visites au niveau de l'ensemble des établissements scolaires et centres d'examens réquisitionnés, pour veiller au respect des mesures de prévention et de sécurité liées à la pandémie du coronavirus (Covid-19).Pour rappel, le taux de réussite du BAC/session 2020 avait atteint 55,30%.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.